Comics

Buffy saison 8 Tome 4 : Autre temps, Autre tueuse

buffy8t8-copie-4

55454 buffyt4Titre : Autre temps, Autre tueuse
Auteur : Joss Whedon & Georges Jeanty
Publié en: 2009 (France)
Genre : Comics
Editeur : Fusion Comics (Panini)
Nombre de pages : 118
Prix : 14.20€

Des mêmes auteurs : …

Envie de l’acheter ?

(0) A vomir (yo)Willow et Buffy sont en route vers New York où elles espèrent découvrir les secrets de la mystérieuse faux mystique. Mais Buffy se retrouve projetée dans un futur alternatif dans lequel n’existe qu’une seule Tueuse, nommée Fray. Leur alliance conduira à la mort d’un des protagonistes de la série !

55454Je l’attendais avec impatience et le voilà. Au programme, Buffy dans le futur et la mort d’un des personnages principaux, voilà quelque chose de vraiment alléchant. Seulement voilà, on dit que quand on attend trop quelque chose, on est déçu, pour ce tome c’est apparemment vrai. En effet, la première chose qui pose problème c’est le langage du futur. Pour Fray la tueuse du futur, Whedon a imaginé un langage évolué à partir du langage des jeunes d’aujourd’hui (surtout des banlieues parce qu’on ne parle pas tous comme des demeurés). Résultat, on se retrouve avec des Cheule, des gloupide, des fakeface ou encore des govoriter ou des rabot.

 Encore heureux, on a le droit à un lexique en début de tome, mais j’ai horreur de ça, ça coupe la lecture, et ça gâche l’ambiance. Je vous le disais pour les autres tomes et pour celui de la saison 1, le graphisme peut-être parfois déstabilisant. Ici, il ne l’est pas seulement, il est mauvais. Horrible. Très raté. Les personnages sont tellement durs à reconnaître, que je suis toujours en train de me demander si le gars que l’on voit en fin de tome, le rencard de Buffy est Riley ou Andrew (ouais je sais Andrew et Buffy c‘est pas très crédible, mais bon, il lui ressemble beaucoup quand même). J’aurais tendance à dire Riley, mais dans ce cas, où est sa femme et la cicatrice qu’il arbore dans la saison 6 de la série? La plus ratée je crois, enfin plutôt les deux plus ratées, sont de loin Buffy et Willow, uniquement reconnaissable par le nez pour la première et les cheveux roux pour la seconde. C’est dommage parce que si on regarde le reste, c’est plutôt pas mal, mais bon, le changement de dessinateur, c’est pas top.

Concentrons nous désormais sur le scénario. Si les trois premiers présentait des éléments intéressants, ils avaient le mérite d’éclaircir les points à éclaircir. Là ce n’est pas le cas. Buffy se retrouve donc dans le futur, suite à un trou dans le présent. Elle y rencontre Fray, la tueuse de l’époque. Cette dernière lui apprend qu’elle est la seule tueuse, et la première depuis la mort de Buffy. On se rend donc compte, en même temps que notre blonde préférée, que tout ce qu’elle a pu entreprendre avec les potentielles se révèle être un échec, et que le gros changement de stratégie est de mise d‘autant qu‘on ne parle pas du tout de la révolution dans aucun des « bouq » de Fray. Autre découverte, Fray n’a qu’une partie de ce qui fait d’elle une tueuse! En effet, son frère jumeau devenu un « nocto » (un vampire donc) a hérité de ses rêves prémonitoires et de la mémoire collective des tueuses. Ce dernier prépare d’ailleurs quelque chose avec une certaine « folle » dans l’ombre.

Elle porte une robe qui pourrait faire penser, en plus de son pseudo, qu’elle est en fait Drusilla. C’est là que l’élément le plus intéressant et le plus décevant du tome entre en jeu. La « folle » en question n’est autre que…. Dark Willow toujours uniquement reconnaissable avec ses veines sur le front. Toujours vivante, elle n’est plus humaine, ne semble pas aussi méchante qu’avant et n’a presque plus de magie. Elle tente par tous les moyens de convaincre Fray de tuer Buffy qui doit « les faire disparaître en retournant dans son temps », mais sans vraiment donner la raison exacte de son acte. Et là on se dit Ha! On va avoir le droit à des explications, comment en-est-elle arrivée là, pourquoi veut-elle tuer Buffy? Mais il n’en est rien! Avant que Buffy ne l’a tue pour retourner à son époque, elle lui demande pourquoi elle est devenue comme ça.

Buffy, et donc le lecteur, n’a que pour seule réponse un « longue histoire » qui clôt le chapitre futur. C’est sans doute l’apparition la plus inutile que j’ai jamais vu. Nan mais c’est vrai, à quoi ça sert de la voir, si c’est pour qu’au final on ait pas le droit à une réponse digne de ce nom? Et tu parles d’une mort! Oui c’est un personnage principal, mais elle ne meurt pas vraiment puisque c’est dans le futur, futur que l’on peut toujours changer. Tiens d’ailleurs, je vois que je n’ai pas parlé de Dawn! Petit truc rigolo, de géante, elle devient Centaure. Bon, ça n’a pas grand intérêt pour l’histoire, mais faut bien la casée la petiote!

Tout le scénario, hormis le coté Crépuscule (qui n‘est pas vraiment utile, hormis à nous révéler que le grand méchant serait peut-être un robot comme le Buffy Robot), ne repose que sur du vent et ne sert strictement à rien, si ce n’est à faire enrager le lecteur, rien n‘est expliqué, et le lecteur se retrouve avec un truc genre Cinquième élément qui n‘a pas sa place dans cet univers. J’espère sincèrement que le prochain tome sera meilleur, tant au niveau du graphisme que du scénario, parce que là, on vire vraiment au grand n’importe quoi.
En tout cas, mise à part cette grosse déception, la deuxième partie du tome a été une bouffée d’air, une énorme, bouffée d’air.

Il y a quelques années, un projet de cartoon buffy était sur les rails, mais suite à quelque soucis, il n’a jamais  abouti. Cette histoire rend donc hommage à ce projet en revêtant un graphisme très cartoonesque. Buffy revenant d’un combat éreintant, s’endort comme une masse sur le lit d’alex et se réveille dans sa chambre, carrément au début de la série! On retrouve ici, avec un plaisir non dissimulé tous les personnages de la première saison (oui oui, Cordélia et Angel aussi)  et son ambiance si particulière. J’ai littéralement kiffé cette partie, ayant l’impression de voir un épisode de la série, sensation que je n’avais jamais retrouvée en lisant un seul des comics. Et pourquoi ça? Parce que l’humour et le langage de la série, n’ont pas été atténués pour un sou! C’est délirant, c’est drôle, c’est Buffyesque à fond! Ca rattrape presque le désastre de la première partie.

Je finirais cet article en donnant aussi un petit bémol à la couverture du tome 4. Jo chen fait toujours un travail magnifique et Dark Willow est bluffante, mais le tout est entaché par le coté Vert et sombre que l’on ne voit pas sur la même illustration partout sur la toile.

55454

autres-tomes

Comic---Buffy-Saison-1---Tome-1 090819125122585216 Comic---Buffy-Saison-2---Tome-3 buffy-classic-anneau-de-feu buffy-classic-5-vacances-mortelles buffy-classic-6-la-chaine-alimentaire buffy-classic-7-mauvais-sang 51cSs4Y+DfL 51MYvyMraLL 51dNiyF+HxL Comic---Buffy-Saison-8---Tome-1 Comic---Buffy-Saison-8---Tome-2 Comic---Buffy-Saison-8---Tome-3 buffyt4 Comic---Buffy-Saison-8---Tome-5 Comics---Buffy-Saison-8-Tome-6 Comic---Buffy-Saison-8-Tome-7 img_comics_2734_buffy-saison-9-tome-1-chute-libre best-of-fusion-comics-buffy-saison-neuf-2 81fCq4WnjxL._SL1500_ 51FiMAaBRgL buffy-chroniques-tome-1 best-of-fusion-comics-buffy-chroniques-tueuses-vampires-2 best-of-fusion-comics-angel-faith-1 514d9J2et4L 51JKxQqyaKL 511fRvFvPUL

55454

Publicités

Un commentaire sur “Buffy saison 8 Tome 4 : Autre temps, Autre tueuse

Laisser un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s