Fantasy

Les Seigneurs des runes tome 4 : La Salle des Ossements

55454

Roman---Les-Seigneurs-des-Runes-Tome-4Titre : La Salle des Ossements
Auteur : David Farland
Publié en: 2005 (USA) /2010 (France)
Genre : Fantasy
Editeur : Pocket
Nombre de pages : 667
Prix : 9.80€
Du même auteur :

Site officiel: www.runelords.com/

Découvrez-le !

(6) Coup de coeur (yo)Le prince Gaborn, Roi de la Terre, a vaincu une première attaque de Raj Athen, le maléfique sorcier qui a troqué son humanité contre des pouvoirs surnaturels. Mais cette fois, afin de sauver la race humaine, Gaborn devra accéder à la Salle des Ossements et affronter le Seul et Unique Maître, qui règne sur les Maraudeurs. Il emmène avec lui Binnesman, Averan et Iome mais très vite, la descente aux enfers commence…

55454

Gaborn Val Orden, Roi de la Terre revient pour la dernière partie de ses aventures. Alors que l’enfer s’abat sur le monde, le jeune Roi descend dans les entrailles de la Terre en compagnie de Binnesman, Averan et Iomé afin de vaincre le seul et unique maitre….

On l’a vu, le tome 3 n’avait pas laissé un très bon souvenir. Beaucoup de défauts, de mauvais choix furent courants. Cependant, David Farland réussit encore une fois à nous rendre accro. A peine débuté, on se sent transporté dans son univers et ses intrigues. J’avais mis le tome 4, de côté il y a un moment. Quelle honte ! Totalement envoûtée, j’ai littéralement dévoré ce livre.

Il faut dire que, pour le coup, on a du mal à voir les défauts de l’oeuvre. Les batailles, toujours plus nombreuses font rage, les ennemis sont plus effrayants que jamais et le destin de Gaborn plus terrifiant que l’on croyait. Ce quatrième tome est épique à tout les points de vue. De toutes les progressions, celle d’Averan est la plus spectaculaire. La jeune fille mûrit à vitesse grand V et trouve naturellement sa place dans le groupe est l’Histoire. Cependant, rien n’est comparable à l’évolution impressionnante de Gaborn, qui malgré lui, possède un destin fort et tragique dans plusieurs sens.

Du côté des méchants, Raj Ahten laisse sa place de grande terreur et d’ennemi menaçant au Roi Locker. Ce dernier, proclamé, selon ses dires Roi de la Terre, offre d’énormes possibilités. Il est dommage alors, que David Farland ne l’exploite pas plus. Sa confrontation tardive avec Gaborn tarde et n’offre rien de très palpitant !
Pareil en ce qui concerne le monde du dessus où l’on compte beaucoup de longueurs. Autre déception pour le lecteur, il ne sera pas question de rencontrer Daylan Hammer, l’immortel dont on entend pourtant énormément parler.

Le coup sera peut-être arrangé dans le prochain cycle à paraitre d’ici peu chez Pocket. En effet, les aventures du fils de Gaborn ne seront bientôt plus un secret pour nous lecteurs ! Et quand on voit la fin de ce tome, une véritable tuerie, un must have à lire et à faire découvrir, on ne peut qu’avoir une hâte : l’avoir entre les mains !

55454Quelques citations :

 » L’apprenti tendit une main vers Averan et releva la manche de sa robe, révélant les cicatrices des Dons que la fillette avait déjà reçus par le passé. Depuis la mort de ses anciens Dédiés, elles avaient viré au gris.
De nouveau, l’apprenti entonna son chant pareil à un pépiement d’oiseau et pressa le forceps sur la chair d’Averan. La traînée blanche brillante se détacha du bras de la jeune fille et parut se déverser en Averan. Le sang-métal s’embrasa de nouveau puis tomba en poussière.
Averan éprouva l’indicible extase qui accompagnait la prise d’un attribut et tandis que la vue de la jeune fille s’écoulait en elle, il lui sembla que la caverne enfumée s’illuminait.
Après ça, elle savait, que plus rien ne lui apparaîtrait jamais de la même façon. » – p54

Sans-titre-8

« Il existe une limite au nombre de Dons de Métabolisme qu’un homme peut recevoir. La sagesse populaire recommande de ne pas en prendre plus d’une douzaine car au-delà, certains dangers subtils peuvent se manifester. Toutes les runes que les officiants utilisent pour transférer des attributs sont imparfaites. Celle du Métabolisme fait bouger les muscles plus vite et réfléchir le cerveau plus clairement, mais souvent, elle ne permet pas à tous les organes humains de fonctionner avec la même efficacité.
Ainsi un Seigneur des Runes qui reçoit une trop grande quantité de Dons de Métabolisme et les conserve assez longtemps devient malade et souffreteux : généralement, il succombe au bout de quelques semaines. On peut atténuer ce problème en transférant deux Dons de Constitution pour chacun de ses Dons de Métabolisme. Mais il est rare qu’un seigneur puisse s’offrir autant de forceps, et la plupart des hommes qui, poussés par une impérieuse nécessité, acceptent un grand nombre de Dons de Métabolisme, deviennent pareils à des étoiles qui brillent d’un éclat aveuglant en se consumant. » – p362

55454

autres-tomes

Roman---Les-Seigneurs-des-runes-1 Roman---Les-Seigneurs-des-runes-tome-2 Roman---Les-Seigneurs-des-Runes-Tome-3 Roman---Les-Seigneurs-des-Runes-Tome-4 9782266212694 9782266221948 9782266239240

55454

Publicités

Laisser un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s