Shôjo

Aishite Knight (Embrasse Moi Lucile)

55454

Aishite.Knight.full.1611479

Yaeko est une jeune fille énergique qui travaille dur dans le restaurant de son père et ne s’intéresse pas vraiment aux garçons. Jusqu’au jour où elle fait la connaissance de Goh, un camarade de classe nonchalant et énervant. Le soir même, elle découvre que Goh est le leader charismatique d’un groupe de Rock indépendant, les Bee Hive !

55454

Plus connu chez nous sous le nom de Lucile, Amour et Rock’n roll ou encore Embrasse Moi Lucile, Aïshite Knight  est un manga réalisé par Kaoru Tada, paru entre 1981 et 1983 dans le magazine Margaret de Shûeisha. Considéré comme un classique du shôjoAïshite Knight est adapté en anime à la fin de sa publication, par la Tôei Animation.

C’est ce dernier qui fait son apparition en France en 1988 via La Cinq puis par la suite TF1. Le dessin animé marquera plusieurs générations grâce à des diffusions successives en 1996 (Mangas), 2002 (TMC et AB1) et 2004 (France 5) et des sorties vidéos en 1992 (AB Vidéo) et 2011 (Wild Side Vidéo). Il faudra attendre 2010 pour que Tonkam publie pour la première fois en France, le manga à l’origine de l’anime. Publié en volume double, la série qui compte initialement 7 tomes, n’en fait ici que 4.

Les nostalgiques auront d’ailleurs la surprise de découvrir une version tout à fait différente de la rencontre des personnages principaux qu’ils connaissent si bien. Un petit plus qui permet de redécouvrir une série intemporelle. Car aujourd’hui encore, Aïshite Knight charme toujours autant.

Et c’est une lecture passionnante dans un univers 100% années 80 qui attend les amateurs de shôjo. Totalement immergés pendant plus de 300 pages dans l’histoire de Yakko et des Bee Hive, rien ne pourrait stopper une lecture plaisante et touchante grâce à une palette de personnages variés. D’ailleurs, les coeurs seront très vite pris en otage par le petit Hashizo, jeune frère de Go, et son côté méga trognon.

Pourtant, avant de pouvoir dévorer un scénario très rock, il faudra passer le cap du graphisme vieillissant du titre. Car Aïshite Knight n’est pas tout jeune et cela se voit. Souvent brouillon, avec des visages très triangulaires, le trait de la mangaka pourra en rebuter plus d’un. Il serait cependant, vraiment dommage de s’arrêter à ce léger détail. Car, après tout, c’est ce petit côté old school qui enchante et plonge dans un univers déjà révolu. Une touche de nostalgie très plaisante….

55454Mangaka : Kaoru Tada / Nombre de tomes : 4 (Plus édité – Fini) / Anime : Oui


55454

Publicités

Laisser un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s