Ados et Young Adult

Night World tome 3 : Ensorceleuses

55454

Roman - Night World Tome 3Titre : Ensorceleuses (Spellbinder / Enchantress)
Auteur : L.J. Smith
Publié en: 1996 (USA) / 2010 (France) 
Genre : Young Adult, Fantastique
Editeur : Michel Lafon 
Nombre de pages : 301
Prix : 15.20€
Du même auteur : Journal d’un vampire, Un Jeu Interdit, Le cercle secret, Prémonitions, La nuit du solstice,…

Découvrez-le !

(4) Super (yo)Le Night World ne se limite pas à un endroit précis. Il nous entoure. Ses lois sont très claires : sous aucun prétexte son existence ne doit être révélée à qui que ce soit d’extérieur. Et ses membres ne doivent pas tomber amoureux d’un individu de la race humaine. Sous peine de conséquences terrifiantes. Découvrez ce qui arrive à ceux qui enfreignent les règles… Blaise fait chavirer les coeurs. Sa beauté sombre et incandescente inspire le désir et la jalousie. Cette cruelle sorcière a le pouvoir de réduire la gent masculine en esclavage. Alors qu’elle recherche une nouvelle victime, elle rencontre Eric, qui semble être la proie parfaite. Sa cousine Thea, qui n’est pas indifférente aux charmes de celui-ci, comprend ses desseins maléfiques et la prévient :  » Pas touche ! « . Or la magie noire de Blaise est puissante. Le seul moyen pour Thea de riposter est d’utiliser sa magie blanche pour ensorceler Eric en premier. Mais les lois de son monde, le Night World, sont claires : en aucun cas elle ne doit tomber amoureuse d’un humain. Alors que la nuit des sorcières approche, Thea pourra-t-elle sauver Eric des griffes de Blaise et elle-même de ses sentiments interdits ? Jamais il n’a été aussi dangereux d’aimer.

55454

Après deux tomes à la qualité plutôt satisfaisante, l’heure de savoir si Night World est touché par la même malédiction que Journal d’un Vampire est venue.

Prenant cette fois des sorcières pour héroïnes, Ensorceleuse débute par un scénario digne de Gossip Girl: Deux jeunes beautés, l’une, lumineuse, l’autre, ténébreuse, 1 jeune homme. Certes, si l’on s’arrête à ce constat, il est clair que Night World 3 ne fait pas envie.
Mais passé un premier quart plutôt banal et ennuyant, il s’avère que cet opus recèle de bonnes surprises, comme, par exemple, l’apparition d’un esprit vengeur meurtrier.

Car Ensorceleuse n’est pas, comme on pourrait le croire, un banal récit de compétition entre deux demoiselles folles d’amour, loin de là. Encore une fois, on ne sera pas surpris de retrouver la notion de l’âme sœur, thématique principale de la série de L.J. Smith. Thea et Eric se rencontre par hasard, et tandis que la sorcière sait ce qui l’attend si son coeur se laisse prendre, elle ne peut pour autant empêcher son destin de suivre son cours. Un destin qui va lui faire prendre de biens mauvaises décisions plus dangereuses les unes que les autres. Car Blaise, sa cousine est elle aussi prête à tout pour sauver celle qui compte le plus pour elle. Et si cela signifie tuer Eric, soit.

Comme les deux premiers tomes, on passe un très bon moment devant une histoire faiblarde qui s’améliore au fil des pages pour révéler un titre au final très bon, bien meilleur que Journal d’un vampire qui finalement déçoit de plus en plus à la lecture des autres œuvres de l’auteur. On notera par contre toujours le même défaut, un manque d’approfondissement certain des éléments les plus intéressants. Et dans cet opus, c’est bien évidement l’intrigue autour de l’esprit vengeur qui pâtît. Bien intégré, il est cependant mal géré et expédié trop vite. Un défaut qui dérange certes, mais qui, finalement, ne trouble pas l’intrigue principale.

Le tome quatre, nous entraînera cette fois vers le domaine des anges. Un thème propice puisque très en vogue actuellement. Si certains trouveront la ligne de conduite de Night World répétitive, la plupart seront satisfait de découvrir au fil du temps la toile sans fin que l’auteur à tissé à ses lecteurs. Car au delà d’histoires d’amour différentes, c’est une même famille qui semble touché par la même “malédiction”. Un élément qui apporte un certain plus à un titre de plus en plus agréable.
Vite, vite! La suite!

55454Quelques citations :

« Adossée à une échelle, elle fixait sans la voir une toile cirée étalée au sol, sous une corde de pendu. Bon, c’était une question purement théorique. Quel pourrait être leur avenir, de toute façon?
Soudain, elle prit conscience de ce qu’elle était en train de contempler.
De dessous cette toile cirée émergeait une chaussure. Instinctivement elle avait pris cela pour un mannequin de sorcière…mais, à y regarder de plus près…
Elle en eut la chair de poule.
Pourquoi chausserait-on une sorcière de baskets Nike? » – p146

Sans-titre-8

« Ce fut quand elle prononça les mots “plus tard” qu’un tsunami frappa Thea. Et alors, tout s’écroula.
Plus tard…au fait… quelle heure est-il?
D’un regard anxieux, elle chercha une pendule quelque part. Là…derrière la tête grise d’Old Bob…
Dix heures moins dix. Eric…
Elle se sentait tellement stressée depuis que tante Ursula était venue la chercher qu’elle en avait complètement oublié qu’il l’attendait dans le désert.
Maintenant, elle visualisait sans peine, aussi clairement que si elle se tenait en face de lui, en train de consulter sa montre toutes les trois minutes, de contempler le feu et les trois mannequins vêtus de noir, attachés à leurs poteaux. » – p256

55454

autres-tomes

        97827414

55454

Publicités

Laisser un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s