Polar

Le Marchand de Sable va passer

55454

Roman---Le-Marchand-de-SableTitre : Le Marchand de Sable va passer (The Kiling Circle)
Auteur : Andrew Pyper
Publié en: 2008 (Canada) / 2010 (France)
Genre : Thriller
Editeur : L’Archipel (France) / St. Martin’s Minotaur (USA)
Nombre de pages : 374
Prix : 22.34€

Du même auteur :

Découvrez-le !

(6) Coup de coeur (yo)Patrick Rush perd sa femme et, dans la foulée, son emploi de critique littéraire. Seul son fils de cinq ans l’empêche de sombrer. Un peu désœuvré, et aussi parce qu’il a toujours rêvé de devenir auteur, il s’inscrit à un atelier d’écriture, où il se distingue surtout par son manque d’inspiration…
Patrick y rencontre Angela, femme étrange qui a connu une enfance douloureuse. Lorsque celle-ci disparaît mystérieusement, il décide de lui « voler » son histoire. Et le thriller qu’il publie sous son nom, Le marchand de sable va passer, devient un best-seller. Après s’être exilé quelque temps, Patrick revient à Toronto, un peu honteux et inquiet à l’idée de retrouver les anciens de l’atelier d’écriture. Mais, peu à peu, tous meurent dans d’étranges circonstances. Rush devient le lien entre toutes ces victimes. Pour la police, aucun doute : le principal suspect, c’est lui.
Il décide alors d’enquêter sur ce Marchand de Sable, le véritable coupable duquel il reçoit des lettres anonymes revendiquant les meurtres. Comme si son héros ,un psychopathe, s’était échappé des pages de son livre pour lui faire vivre un cauchemar…

55454Voilà un livre qui va faire parler de lui ! Le Marchand de sable va passerpremier roman traduit en France d’Andrew Pyper, raconte l’histoire de Patrick Rush, veuf élevant seul son fils, déçu de la vie et payé pour regarder la télé. Sa vie est des plus monotone depuis la mort de sa femme, plusieurs années auparavant. Mais le quotidien de Patrick va bientôt se retrouver chamboulé plus vite qu’il ne le pense.

Inscrit à un club d’écriture, il découvre bientôt d’étranges personnages. Mais pas autant que la jeune Angela qui livre une histoire des plus troublantes. Patrick est envouté au point d’enregistrer involontairement, au début, les passages de lecture d’Angela. A la mort de la jeune femme quelques temps plus tard, il reprend son histoire et la développe avant de la publier sous son nom. Le nouvel auteur à succès vient de réveiller un monstre : Le Marchand de Sable, va, effectivement passer… et il va faire mal !

Charmé par la couverture, le lecteur trouvera rapidement son compte dans ce court thriller. Et pourtant, rien n’est gagné d’avance. Avec un style lourd et plat, le début du Marchand de Sable va passer laisse plutôt perplexe. Et la narration à la première personne n’arrange rien en présentant un personnage plutôt indécis et pessimiste sur la vie.

Heureusement, l’intrigue finit par décoller, notamment grâce à l’histoire d’Angela que l’on découvre via les enregistrements de Patrick. Ces quelques chapitres permettent de faire passer le style lourd du début et accrochent au fur et à mesure de la lecture. Au point que l’on finit par ne plus vouloir détacher ses yeux de cette fabuleuse histoire. Car oui, Le Marchand de Sable va passer est un thriller haletant qui prend aux tripes.

La particularité du titre d’Andrew Pyper provient surtout du mélange des genres. Car Le Marchand du Sable va passer surprend très agréablement en offrant des touches de fantastique / horreur cadrant merveilleusement avec le thriller psychologique développé par l’auteur. Et c’est principalement ces quelques touches que l’on préfère. Personnage fou ? Ou bien au contraire  rationnel ? On se perd autant que le héros tout au long du récit. Car, quand bien même l’on sait que le monstre de nos cauchemars ne peut exister, on ne doute pas un seul instant de le voir surgir au coeur de la nuit noire. Un moyen efficace pour nous rendre complètement accros ! Rares sont les méchants aussi effrayants !

Bonne surprise pour les fans du livre en plus, ce dernier est actuellement adapté au cinéma par Cowboy films. Autant vous dire que l’on a plus que hâte de découvrir cette adaptation dont on ne sait pour le moment pas grand chose. En attendant, si vous recherchez un thriller de poids, Le Marchand de Sable Va Passer est incontestablement celui qu’il vous faut !

55454Quelques citations :

« Les gens lisent moins qu’autrefois. Il suffit de regarder les études réalisées à ce sujet, d’observer les ados, de fréquenter les centres commerciaux pour le vérifier. Cette réalité dissimule cependant une vérité moins connue :
Moins les gens lisent, plus ils ont envie d’écrire.
Les ateliers d’écriture qui abondent dans les universités, les bibliothèques, les cours du soir, les hôpitaux psychiatriques ou les prisons constituent le seul secteur en expansion du petit monde de l’écrit. Sans parler des cénacles d’aspirants écrivains qui s’échangent leurs manuscrits, officiellement dans le but de recueillir l’avis de leurs semblables, mais avec le secret espoir que leur génie soit ouvertement reconnu.
Et voilà que je joins mon nom aux leurs. » – p33

Sans-titre-8

« La situation dépasse de beaucoup les compétences du légiste et des enquêteurs. Jacob était-il poursuivi, ou bien poursuivait-il quelqu’un ? Quel prédateur ou quelle proie ont bien pu le pousser à affronter la première tempête de neige de l’hiver dans un tel accoutrement, au point de courir jusqu’à mourir d’épuisement ?
La police s’accorde à reconnaître que, si Jacob est mort assassiné, le crime aura été parfait, sans suspect, ni témoin ni indice, la neige ayant tout recouvert. Quant à l’arme du crime, il semble s’agir du froid.
Seule la petite fille sait sans doute ce qui s’est passé, mais elle refuse obstinément de répondre aux questions qu’on lui pose. » – p107

55454

55454

Publicités

Laisser un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s