Ados et Young Adult

Beautiful Dead tome 3 : Summer

BeautifulDeadLOGO

55454

Beautiful Dead 3Titre : Summer
Auteur : Eden Maguire
Publié en: 2010 (USA) / 2011 (France)
Genre : Fantastique, Young Adult
Editeur : Flammarion (France) / Hodder Children’s Books (USA)
Nombre de pages : 364
Prix : 13€

Du même auteur : Dark Angel

Découvrez-le !

(3) Pas accrochée (yo)« – Je découvrirai celui qui t’a abattue, ai-je promis à Summer. – C’est vital pour ceux que j’ai laissés derrière moi. Ils ont besoin de tourner la page. – N’es-tu pas en colère contre ce type ? Celui qui a surgi de nulle part et t’a tiré dessus au centre commercial ? Il t’a volé ta vie ! – Je songe surtout à mes parents, à leur existence en suspens. C’est pourquoi je suis ici. Pour découvrir la vérité et leur permettre de recommencer à vivre. » Ni vivants, ni morts, ces êtres merveilleux, les Beautiful Dead, ne vous laisseront pas en paix.

55454Cette critique possède quelques spoilers sur les évènements majeurs du livre. Pour votre confort, ceux-ci sont masqués. Si vous désirez les lire, surlignez les blancs !

Après avoir aidé Jonas et Arizona, il est temps pour Darina de résoudre la mort de Summer, sa meilleure amie. Mais les pistes s’enchaînent et les jours passent. Summer semble abandonner progressivement. Darina arrivera-t-elle à trouver son meurtrier avant la date décisive ?

Troisième et avant dernier tome de Beautiful Dead, Summer offre une action un peu moins présente que dans les précédents tomes. Et c’est bien dommage. Si Arizona corrigeait les défauts de Jonas, Summer en offre de nouveaux.

Encore une fois, le couple Darina-Phoenix offre des moments de mièvrerie agaçants, le tout, sans rien apporter à l’histoire. Trop de « mon amoureux » lassent et tapent sur les nerfs. Mais face à tous les défauts du titre, ce n’est finalement pas grand chose…

Car il faudra s’accrocher pour la lecture de Summer. L’histoire offre un début plat et ne démarre que dans les derniers chapitres. Manque de suspense, des suspects peu crédibles et des théories grosses comme une maison font que l’on ne croit pas une minute aux «recherches » de Darina (d’ailleurs cherche-t-elle vraiment ?). On trouvera le coupable quelques pages avant la révélation et si la surprise est bien trouvée, il est dommage qu’Eden Maguire ai voulu jouer la carte du meurtre en série. Il y a d’ailleurs trop d’incohérences sur le meurtrier, Darina affirmant une hypothèse pour ensuite se dire persuadée que l’autre est la bonne. On nous balade sur des pistes trop banales et inutiles.

Cependant, un événement de taille offre des frissons et chamboule totalement le rythme de lecture. Bien que cruelle, la mort de Logan est pourtant très bien trouvée et permet au lecteur de tomber dans une ambiance plus noire qu’au début. On retrouve dans ce passage la plume de l’auteure que l’on avait tant apprécié dans Arizona et que l’on aurait aimé retrouver dans les premières pages de Summer. Dommage. Dommage, en effet, de devoir attendre la fin du livre pour y être totalement accro. Et même si la fin incroyablement surprenante, scotche et exalte, on ne peut s’empêcher de se dire que l’attente fut trop longue.

Alors, que nous réserve le dernier tome ? Centré sur Phœnix, on nous promet plus de révélations sur Hunter et ce qui le lie à Darina. Les pistes lancées dans Arizona et Summer seront-elles réutilisées dans Phœnix ?

Tant de questions, qui trouveront leur réponse le 8 février 2012 dans l’ultime tome de la quadrilogie.

55454Quelques citations :

« Je sanglotais pour de bon, à présent. «Ce n’est pas aussi simple, aurais-je voulu lui avouer. Il faut que tu saches que Phoenix est revenu d’entre les morts. Il se trouve à Foxton, en  compagnie de Summer. En ce moment même. On les appelle les Beautiful Dead. » Mais Hunter a envoyé ses troupes tempétueuses. La porte de la cuisine s’est brusquement ouverte et a claqué contre le mur. Une armée d’ailes en furie m’a submergée, à l’insu de Logan, et une bande de têtes de mort a investi la pièce, orbites noires béantes et sourires macabres. J’ai failli manquer d’air. » – p114-115

Sans-titre-8

 «Les appareils bipaient et affichaient par intermittence leurs messages sur les écrans. Logan était d’une immobilité parfaite, son visage avait perdu toutes ses couleurs. Ses épais cheveux bruns étaient coiffés en arrière. J’ai effleuré sa joue.

 – Ne nous quitte pas, Logan, ai-je chuchoté. J’ai besoin de toi, pigé ?

Sauf qu’il est mort. Mon pauvre Logan est mort dans la nuit froide et noire en voulant m’aider. Qu’il ne soit plus alors que j’étais vivante – je n’arrivais pas à l’admettre. Logan, qui aurait dû mener une vie heureuse et joyeuse. Je l’ai imaginé assis sur sa véranda, en train de me raconter une blague ou de m’interroger sur la journée que je venais de passer. Son grand sourire, ses yeux pleins de bonté et qui ne mentaient jamais – je ne les reverrai plus.

 Mon Logan était mort. » – P235-236

55454

autres-tomes

Roman---Beautiful-Dead-Tome-1 Roman---Beautiful-Dead-Tome-2 Beautiful Dead 3 1317500

55454

Publicités

Laisser un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s