Films

Snow Flower & the secret fan adaptation ratée de Fleur de Neige

55454

snow-flower-secret-fan-2Titre : Snow Flower & the secret fan
Réalisateur : Wayne Wang
Année : 2011
Genre : Drame
Origine : USA/Chine
Acteurs principaux : XGianna Jun, Bingbing Li, Archie Kao, Hugh Jackman

(0) Très très énervée (yo)Fleur de Neige et Fleur de Lys sont deux jeunes filles liées éternellement par un accord secret, joyaux des femmes : le laotong. Destinées l’une à l’autre depuis toujours, elles vont évoluées via les nombreux rebondissements que leur réserve leur vie de femme au 19e siècle…

55454

En faisant des recherches sur Lisa See, j’ai découvert qu’il existait une adaptation ciné de Fleur de Neige. Emballée, j’ai donc décidée de me plonger dedans.

Si vous avez lu  ma critique, vous le savez, Fleur de Neige j’ai adoré. Alors forcément, je m’attendais à retrouver en chair et en os, et avec plaisir, mes deux laotong préférées. Mais, dès les premières minutes, pas de doute, ça sentait le poisson (normal, on est en Chine me direz-vous). Il faut dire qu’au vu de l’époque où se situe le récit (19e siècle), il me semblait évident d’assister à un film ressemblant fort à Mémoires d’une Geisha (étant donné que le récit de Fleur de Neige est lui aussi à la première personne).

Fleur de Lys (à gauche) et Fleur de Neige (à droite) se rencontrent pour la première fois

En même temps, j’aurai du comprendre qu’il y avait un truc louche quand j’ai lu qu’Hugh Jackman montrait sa belle gueule dans le film. Car bien sur, il n’y a aucun occidental dans le récit original.

Prônant le chinois et l’anglais, les deux langues stars du film, Snow Flower and the secret fan (comprenez Fleur de Neige et l’éventail secret), se déroule sur deux temps : la Chine moderne et ancienne. Et autant vous dire qu’aux premières minutes (voire secondes), on se demande si c’est le bon film (j’avoue avoir pensé un gros WTF???!!!).

Nina lit le récit de Fleur de Neige

Grosso modo, le réalisateur a jugé préférable de mettre en avant l’histoire de deux chinoises dont tout le monde se fout, partageant un lien similaire à celui de Fleur de Neige et Fleur de Lys. En fait, il semblerait même que l’une des deux soit la descendante de Fleur de Neige (et comme ce sont les mêmes actrices pour quatre personnages, il semble logique que l’autre soit la descendante de Fleur de Lys, vous l’aurez compris).

En gros donc, les deux découvrent une paire de chaussure ancienne et une femme dont tout le monde se fout aussi leur parle de Fleur de Neige et de sa laotong. Intéressée par l’histoire, l’une des deux cruches va faire des recherches sur ces laotong et retranscrire leur histoire. Et puis, comme elle a un accident, l’autre, avec qui elle n’a plus de contact depuis des années, décide de partir en quête de la vérité.

Fleur de Neige (à gauche) et Fleur de Lys (à droite) ont bien changées

Et pendant ce temps, on se demande toujours si c’est le bon film. Il faudra attendre au moins dix bonnes minutes pour voir apparaître les deux personnes « principaux ». Et c’est là que l’on se rend compte du gros foutage de gueule auquel on assiste.

Éléments mélangés ou modifiés (circonstance de lien entre les jeunes filles et conditions de leur bandage, premier né et condition de Fleur de Neige, entre autres), absence de Belle-Lune et surtout énormes ellipses qui éclipsent totalement les conditions de vie décrites avec tant de soin par Lisa See. Et c’est en assistant à « ça » que je me suis sentie trahie.

Plan final révèlant les fantômes de Fleur de Neige et Fleur de Lys dans un shangaï moderne

Snow Flower… a beau raconter normalement l’histoire touchante et si passionnante de Fleur de Neige et Fleur de Lys, il n’en est rien. Des deux heures que compte le film, seuls 45min (en gros hein, je n’ai pas compter précisément non plus), sont consacrés à leur histoire.

D’elle, nous n’assistons qu’à du superflu, sans réelle compréhension et sans possibilité de pouvoir apprendre à connaître et à s’attacher aux deux jeunes femmes. En clair, si vous n’avez pas lu le livre, vous ne pourrez pas comprendre leur histoire mais surtout les coutumes et traditions si importantes pour l’histoire. Alors, oui, il y a une possibilité pour que vous appréciez le film si vous n’en connaissez pas le support de base. Mais je vous déconseille très fortement son visionnage.

J’ai eu peine à finir le film qui n’est qu’une pâle adaptation qui ne mérite même pas son nom. Heureusement, celle-ci n’est pas sortie chez nous et ce n’est pas plus mal !

55454

Sans-titre-8

9782290352090

55454

Publicités

Laisser un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s