Comics

It’s the circle of liiiiiiiiife… Les Seigneurs de Bagdad

image

55454

Seigneurs-Bagdad-topTitre : Les Seigneurs de Bagdad
Auteur : Brian K. Vaughan & Niko Henrichon
Publié en: 2006 (USA) /2012  (France)
Genre : Comics
Editeur : Urban Comics (France) / Vertigo (USA)
Nombre de pages : 136
Prix : 15 € (Lire ce livre)

Du même auteur : Saga, Y, Noah, Runaways…

(6) Coup de coeur (yo)Bagdad, 2003 : quatre lions emprisonnés dans le zoo, sont libérés suite à un raid aérien de l’armée américaine. Un jeune mâle dominant, deux femelles de deux âges différents et un petit lionceau vont découvrir, en errant dans la ville dévastée, que cette liberté soudaine s’avère plus dangereuse que leur ancienne prison dorée.

55454Aujourd’hui, c’est un coup de cœur que j’ai envie de partager avec vous. Un coup de cœur bien particulier pour uncomics de toute beauté : Les Seigneurs de Bagdad.

Ce titre, écrit par Brian K. Vaughan (dont on connaît déjà, entre autres, les travaux sur la ô combien  étrange saison 8 de Buffy ) et superbement mis en image par Niko Henrichon (Noé) n’est pas une nouveauté. Sorti une première fois il y a quelques années chez Panini dans une édition tronquée et de très mauvaise qualité (les couleurs étaient bien loin d’être celles choisies par Niko Henrichon), Les Seigneurs de Bagdad s’offre une réédition de qualité chez Urban Comics dans la collection Vertigo.

Bagdad-Panini_Urban

A gauche Panini, à droite Urban Comics, il n’y a rien à ajouter…

Première chose qui retient l’attention, la couverture absolument divine qui claque méchamment, il faut le dire. Tiré d’une histoire vraie, ce one shot offre une lecture très plaisante où se mêle confort de lecture (papier de qualité, planches nettes, couverture rigide) et beauté du dessin avec une magnifique mise en couleur.

On suit donc les aventures de quatre lions, libérés du zoo de Bagdad par les bombardements américains qui vont devoir trouver comment survivre dans cette nouvelle jungle. Quatre lions, quatre personnalités différentes mais fortes auxquelles on s’attache très rapidement, non seulement parce qu’elles sont très proches des personnalités humaines mais aussi parce que chaque lion possède sa propre histoire, sa propre force et aussi, son propre destin. Un destin dur, tragique, difficile mais qui rend cette œuvre, de par son scénario tiré de faits réels plus marquante encore.

seigneursdebagdad

Deux moments forts du livre parmis mes préférés.

C’est donc une grande claque que l’on prend à la lecture de ce livre où diverses émotions s’emparent de nous au fur et à mesure de notre avancée dans l’œuvre et de l’évolution des personnages. Quel destin que celui de ces lions lâchés dans une nature plus cruelle encore que celle qu’ils ont jadis connus pour certains. Cette ambiance si violente et pourtant pleine d’espoir nous envoûtent dès les premières cases grâce à un travail très soigné de colorisation (il n’y a d’ailleurs qu’à voir la couverture de folie pour s’en rendre compte).

Vous l’aurez donc compris, cette lecture fût un énorme coup de cœur, un poing dans la figure que j’ai aimé prendre et que je reprendrais volontiers en me replongeant dedans à l’occasion. Que vous soyez habitués du genre comics ou pas, cette plongée, facile, est à tenter absolument sous peine de passer à côté d’un petit chef-d’œuvre

pride-of-bagdad-4

55454

Publicités

2 commentaires sur “It’s the circle of liiiiiiiiife… Les Seigneurs de Bagdad

  1. Un gros gros coup de coeur pour ce one-shot. Le message subtile (ou pas) de l’auteur, les animaux et les dessins sont époustouflants. Sinon, même si l’histoire se suffit en un tome, la voir durer plusieurs tomes de plus ne m’aurait pas déranger je dois avouer.

Laisser un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s