Ados et Young Adult·Blackmoon

Fleur de Fantôme

fleur-de-fantome-2476132-250-400

Titre : Fleur de Fantôme
Auteur: Michelle Jaffe
Publié en: 2012 (France)
Editeur : Blackmoon
Nombre de pages : 464

Lire un extrait

Envie de l’acheter ?

4.Bonne-pioche-

Eve mène une vie tranquille jusqu’au jour où deux jeunes gens viennent lui proposer un étrange marché. Elle doit se faire passer pour leur cousine Aurora dont elle est le sosie. En contrepartie, elle recevra la moitié de son énorme héritage. Mais avant de travailler dans son café, Eve a déménagé de foyer en foyer. Elle a connu la vie dans la rue. Elle a connu la faim. Hors de question qu’elle y retourne ! La proposition des deux ados est inespérée et elle se glisse facilement dans la peau de cette cousine disparue. Mais elle a en fait signé un pacte avec le Diable. Il y a trois ans, lorsque’Aurora a disparu, sa meilleure amie Lizzie est décédée mystérieusement. Hantée par son fantôme, Eve comprend que sa propre vie est en danger. Et pour s’en sortir, elle devra découvrir la vérité sur cette nuit où tout a basculé.

Tout d’abord, merci aux éditions Blackmoon pour l’envoi de ce livre qui m’a fortement intrigué à la lecture de son résumé et dont la couverture, ne le nions pas, est très belle.

De Michelle Jaffe, je n’avais lu qu’Hantise et cette lecture avait été mitigée. Heureusement, celle de Fleur de Fantôme s’est révélée plus accrocheuse que son précédent titre. Il faut dire que le scénario a de quoi intéresser. Prendre l’identité de quelqu’un d’autre, se faire passe pour elle, voilà un sujet peu banal dans la young adult.

« J’escamotai rapidement le papier dans la poche de mon tablier, consciente du regard de Bridgette posé sur moi. Son expression avait quelque chose d’indéchiffrable, quelque chose que je n’arrivais pas à définir mais qui n’était pas bienveillant. Elle tripotait la bague à son doigt.

A la pause, je sortis la feuille de ma poche. D’un côté, une sorte de liste écrite au crayon. De l’autre, au style, des chiffres. Un numéro de téléphone, et « 100 000 $, cash ». »

Et Michelle Jaffe réussit son pari. Fleur de Fantôme est un livre qu’on prend plaisir à lire tant la qualité est là. Personnages fouillés, héroïne attachante et pleine de mystères, un décor très visuel dans lequel on se plonge très facilement et des touches de paranormal par-ci par-là, voilà une recette bien alléchante (recette qu’on avait déjà pu découvrir dans Hantise).

Le récit est bien construit, et, contrairement à beaucoup de livres du genre, le langage se veut adulte et bien amené. De quoi permettre à un public plus âgé d’apprécier l’écriture de l’auteur. Mais Fleur de Fantôme n’est pas non plus exempt de défauts. Le plus grand étant l’identité d’Eve que l’on devine très rapidement (et ce malgré les nombreuses fausses pistes insérées ici et là par l’auteure).

« Coralee Gold avait engagé une voyante pour sa soirée. Je dus étouffer un éclat de rire. C’était au choix la pire ou la meilleure chose qui pouvait m’arriver. 

En tendant l’oreille, je distinguai les mots  » Laquelle de vous deux est là ? Je vous vois toutes les deux, mais je ne peux en entendre qu’une. Laquelle es-tu ? ».

Il y eut un instant de silence, celui qui n’existe que lorsque cent personnes retiennent leur souffle en même temps, un silence qui s’accroche à vous, qui transforme un groupe en un seul organisme vivant tendu vers le même but. J’avais de bonnes raisons de ne pas croire aux fantômes ou aux médiums, mais lorsque le silence dura, je me sentis happée. Désireuse de croire, impatiente de voir ce qui allait se passer. La tension s’enroula autour de nous jusqu’à en être presque suffocante. A cet instant, la femme aux cheveux sombres ouvrit la bouche et, d’une voix faible et flûtée complètement différente de la sienne, dit : « Je suis Aurora. »

Un frisson parcourut l’assistance. Tout le monde se rapprocha pour écouter. Mais un charabia indistinct suivit cette première révélation. De sa propre voix, la médium demanda :

– Peux-tu répéter ça ? Nous ne t’avons pas bien entendue, Aurora.

Silence.

– Je l’avais, mais je la sens s’éloigner, soupira la voyante en secouant la tête, les yeux fermés comme si elle se parlait à elle-même autant qu’à nous. 

Inspirant profondément, elle posa les doigts sur ses tempes et entonna :

– Aurora ou Elizabeth, si l’une de vous est encore là, pouvez-vous sonner la cloche ?

Encore un long silence poisseux. Puis, faiblement, la cloche se mit à sonner. Les gens autour de moi se redressèrent brusquement, comme s’ils ressentaient tous le même frisson que moi, et un murmure parcourut la foule. Je m’adressai à la personne à côté de moi.

– Cool, non ? » 

On trouvera ça dommage même si du coup, notre perception des évènements donnera une nouvelle dimension à l’intrigue. Malgré ce manque de suspens autour d’Eve, l’histoire offre suffisamment de nouvelles pistes pour jouer au mini détective concernant notamment le meurtre de sa meilleure amie. Les antipathiques et gens dont la disparition d’Aurora aurait été bénéfique sont nombreux, suffisamment pour avoir une petite liste de suspects en tête.

En clair, Fleur de Fantôme bien que décevant concernant le mystère autour d’Aurora que l’on devine très vite dans le premier quart du roman, reste plus abouti qu’Hantise et se révèle également une très agréable lecture que l’on prendra plaisir à relire.

Sans-titre-7

Publicités

Un commentaire sur “Fleur de Fantôme

Laisser un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s