Shôjo

La Fleur Millénaire, la nouvelle bombe shôjo de Kazé

fleurmillenaire_logo_400x200

55454

FLEURMILLENAIRE13_3D_0x600

Fille de la reine officielle du pays de Â, Aki n’a de princesse que le titre. Seule pour s’occuper de sa mère malade et délaissée par le roi, elle doit supporter fièrement les mesquineries de la seconde reine. Un jour, elle croise le chemin de Hakusei, un jeune esclave aux yeux bleus qui décide de lier son destin au sien. Destin qui la mène à rencontrer Seitetsu, un commerçant qui la prend sous son aile et la forme aux “six arts” indispensables à une princesse. Mais ces nouvelles compétences se révèlent dangereuses lorsqu’elle ridiculise son demi-frère, le jeune prince, à l’occasion d’une partie de chasse, attirant sur elle et les siens la rancœur du couple royal. Une rancœur mortelle…

55454

joou-no-hana-3411177Quatrième série de Kaneyoshi Izumi (100% Doubt, Seiho Men’s School), La Fleur Millénaire est un shôjo comme on n’en attendait plus. Marre des histoires d’amour fleurs bleues ? Envie d’une aventure épique ? Alors ce titre est fait pour vous.

Proche de L’arcane de l’aube pour son héroïne farouche, combattante et son fidèle serviteur toujours là pour veiller sur elle, La Fleur Millénaire fera également penser à Fushigi Yugi pour son décor s’inspirant de la Chine ancienne. Ils sont rares ces shôjo où l’on sait, rien qu’en les feuilletant, que l’on va les aimer. La Fleur Millénaire est l’un d’eux.

joou-no-hana-3411357Prenant, le titre propose un scénario épique et de qualité. Se démarquant réellement des autres sorties actuelles par son univers riche, La Fleur Millénaire possède une véritable identité. Notamment grâce à l’utilisation d’ellipses s’étalant sur plusieurs années et d’une narration inédite dans le genre. En effet, la mangaka choisit volontairement de donner des informations importantes sur le futur de l’histoire, cassant de ce fait le suspens sur beaucoup de situations, mais ouvrant ainsi de nombreuses autres questions. Et, surtout, une impatience chez le lecteur qui ne pourra s’empêcher de compter les tomes avant le dénouement de l’histoire.

Une qualité qui fait oublier le dessin un poil trop épuré. Dynamique, beau, il manque cependant de profondeur et de détail. Trop d’espace, trop de blanc, un point qui, s’il est compréhensible dans les classic shôjo, se révèle un poil décevant dans un scénario d’aventure.

On ne l’attendait pas, mais La Fleur Millénaire a su rapidement s’imposer comme l’un des meilleurs shôjo de ce début d’année 2013 !

55454

Mangaka : Kaneyoshi Izumi / Nombre de tomes : 15 (6,79€ – En cours) / Anime : Non

Si vous avez aimé, vous aimerez aussi Fushigi Yugi, L’arcane de l’aube

55454

 

Publicités

16 commentaires sur “La Fleur Millénaire, la nouvelle bombe shôjo de Kazé

  1. J’avoue ne pas avoir cherché à en savoir plus sur ce titre pour avoir été vraiment très déçue par 100% doubt. Je me suis très vite ennuyée et j’ai fini par laisser tomber. Du coup, ton avis m’étonne et m’interpelle. Par contre, tu compares ce manga à l’Arcane de l’aube. Est ce que les ressemblances sont importantes (au delà des univers qui se ressemblent) ? Je n’ai en effet pas tellement accroché à l’Arcane de l’aube. Du coup, maintenant je m’interroge pour acheter ou non la fleur millénaire. XD

    1. Moi c’est Seiho Men’s school que je n’ai pas aimé. Niveau ressemblance avec l’arcane de l’aube, c’est uniquement dans la personnalité des personnages et la ressemble de relations entre les deux duos. L’histoire est complètement différente, dans le sens où l’héroïne de La fleur millénaire est plus forte et plus déterminée que celle de l’arcane de l’aube. Honnêtement, je ne peux que te le conseiller, surtout que, vu le prix, tu ne risques pas grand chose. 🙂

      1. Oui effectivement. Ce n’est pas cher donc je vais tenter. En plus, si l’héroïne est plus forte, ce n’est pas pour me déplaire. Merci pour la réponse. ^^

          1. Je l’ai reçu aujourd’hui et je l’ai lu dans la foulée. Je dois dire que j’ai bien apprécié. Je suis donc tout-à-fait d’accord avec toi. Ca fait du bien de lire ce genre de shôjo. Je comprends bien aussi ta comparaison avec l’Arcane de l’aube mais je confirme aussi que la fleur millénaire est bien meilleur. J’ai juste trouvé la narration un peu maladroite par moment, surtout au tout début. L’enfance de Aki est trop vite expédiée, d’autant que l’on se place souvent du point de vue d’un personnage extérieur. On a du mal à percevoir ses sentiments et ses pensées. Je pense que c’est une des faiblesses de la mangaka mais le titre reste tout de même très intéressant. C’est donc une série que je vais suivre. Merci de me l’avoir faite découvrir. ^^

            1. Ravie de voir que tu as apprécié ce shôjo. Je pense qu’il mérite vraiment d’être connu. Malheureusement, dans ma boutique en tout cas, le succès n’est pas au rendez-vous. Etant donné qu’il y a sept tomes et que la série est encore en cours au Japon, je pense qu’on aura tout le loisir de revoir le passé d’Aki mis en avant. 🙂

              1. Le succès n’est pas au rendez-vous ? C’est super étonnant vu le prix super attractif et le thème original.
                Effectivement, vu que la série promet d’être assez longue, on aura peut être l’occasion de voir l’enfance d’Aki développée par la suite.

                1. Pas chez nous en tout cas, mais je serais curieuse de savoir véritablement les chiffres de vente. Cela est étonnant que le titre ne décolle pas, surtout avec une opération si intéressante de Kazé. On croise les doigts pour que la tendance s’inverse !

  2. Merci beaucoup pour ton article. 🙂 Ca m’a l’air très chouette, j’aime beaucoup les shôjos où l’héroïne n’est pas une chiffe molle, et ça se fait un peu rare.
    Je me laisserai sûrement tenter. ^^

  3. J’ai beaucoup aimé ma lecture également 🙂 En fait, je partage assez ton avis (très bien écrit au passage ;)) sur le titre. Il me tarde de découvrir la suite 🙂

    1. Ah j’en suis ravie ! J’ai énormément d’affection pour ce titre et j’ai l’impression qu’il ne décolle pas tant que ça (je me trompe peut-être, j’espère !). Vivement la suite comme tu dis !

  4. J’ai trouvé ce shôjo plutôt sympa, mais je suis loin d’être aussi enthousiaste. Je l’ai trouvé somme toute plutôt classique, notamment dans les relations qu’entretiennent les personnages. Le côté épique est très attirant mais aurais mérité être un peu plus exploité, développé. J’espère que ce sera le cas dans les tomes suivants. Quant au dessin je l’ai trouvé bien fait, agréable, mais beau n’est pas le termes que j’emploierais, il lui manque un petit quelque chose d’originalité.

Laisser un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s