Ados et Young Adult·Dystopie

Specials… Quand la beauté est un fléau

9782266159265

Titre : Specials
Auteur: Scott Westerfeld
Publié en: 2008 (France)
Editeur : Pocket Jeunesse
Nombre de pages : 392

Envie de l’acheter ?

5.Emoustillant

« Special circumstances » : lorsque Tally n’était encore qu’une Ugly rebelle et repoussante, ces mots la faisaient frissonner. Et voilà que suite à son opération, elle est devenue Special à son tour ! Pourtant, la jeune fille ne peut s’empêcher de penser à son ancienne vie. C’est pourquoi le jour ou on lui propose d’éliminer les insoumis de La Nouvelle-Fumée, un choix douloureux s’impose à elle : doit-elle écouter la petite voix de sa conscience ou mener à bien la mission pour laquelle elle a été conçue ? Quelle que soit sa décision, le monde de Tally ne sera plus jamais le même.

Troisième tome de la saga Uglies, Specials marque la fin des aventures de Tally Youngblood. Le tome 2 se terminait sur un cliffangher haletant où on laissait Tally sur le point de se faire capturer en compagnie de Zane. Aujourd’hui, nous la retrouvons Special.

Et on peut dire que la jeune femme a bien changée. Si l’Opération vous transformant en Pretty vous infligeait des lésions, celle faisant de vous des Specials change radicalement votre mental. La conscience, vous l’avez. Mais elle se révèle plus fausse que ce que vous pourriez penser. Libre de vos mouvements ? Peut-être, mais pas de vos pensées.

Elle roula en arrière, bondit sur ses pieds et partit au pas de course. Elle l’avait embrassé, l’avait laissé la toucher – lui qui n’était pas Special, pas même ordinaire. Un infirme…

Si Specials est de loin mon tome préféré, j’ai trouvé Tally assez énervante, tout comme Shay (mais ça vous le savez, je déteste Shay). Clairement, si elle mûrit tout au long du livre, nous nous trouvons en face d’un personnage totalement différent de celui que l’on connaissait jusque là. Et c’est le plus dérangeant. Tally n’est plus elle-même et son comportement ne changera plus, on le comprend assez tôt.

Heureusement, Zane et David sont bien les mêmes. Et cela fait plaisir. Si j’aime beaucoup David, Zane est la révélation de Specials. Personnage martyr, anti-héros, il vole la vedette à celui que l’on considérait pourtant comme le personnage masculin principal.

Je n’ai pas besoin qu’on me guérisse. Comme je n’avais pas besoin de me taillader le bras pour éprouver quelque chose, ou pour penser. A partir de maintenant, personne ne reprogrammera plus mon esprit, sinon moi.

Côté scénario, Specials répond enfin aux dernières questions que l’on se posait et démarre beaucoup plus vite que Pretties. Tout est en place et l’action n’a plus qu’à s’enclencher. Scènes d’actions, grand suspens, surprises, rien ne nous est épargné et l’on pleure bien trop.

On aurait pu imaginer toutes sortes de fin pour cette saga. Mais certainement pas celle que nous offre Scott Westerfeld. Pour le coup, j’ai beaucoup aimé. Sans s’en être totalement débarrassé, l’auteur met un point final à sa morale écologique. Une jolie leçon.

 A Diego, les médecins disaient que je pourrais apprendre à contrôler mon comportement, et je l’ai fait. Vous m’avez tous aidée, d’une manière ou d’une autre.
Mais vous savez la nouvelle ? Ce n’est plus mon comportement qui m’inquiète. C’est le vôtre.

J’attends maintenant impatiemment de lire Extras, la « suite » de Specials. Au revoir Tally, on saute dans le futur pour découvrir comment évolue le monde que la jeune femme a aidé à créer.

autres-tomes

9782266159241 9782266159258 9782266182249 9782266187046

Sans-titre-7

Publicités

2 commentaires sur “Specials… Quand la beauté est un fléau

Laisser un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s