Ados et Young Adult·Dystopie

Divergente de Veronica Roth : est-il possible de vivre dans un monde où le choix peut tuer ?

CV-prov_Divergente12 (1)

Titre : Divergente tome 1
Auteur: Veronica Roth
Publié en: 2012 (France)
Editeur : Nathan
Nombre de pages : 444

Envie de l’acheter ?

6.Coup-de-coeur

Différente. Déterminée. Dangereuse.

Tris vit dans un monde post-apocalyptique où la société est divisée en cinq factions. À 16 ans elle doit choisir sa nouvelle appartenance pour le reste de sa vie. Cas rarissime, son test d’aptitudes n’est pas concluant. Elle est divergente. Ce secret peut la sauver… ou la tuer.

C’est un peu par hasard que je me suis lancée sur ce roman. Non pas parce qu’un film est en préparation. Cela fait un moment que l’idée de le lire me trottait dans la tête après avoir lu de nombreux avis positifs sur les blogs de mes amies lectrices. C’est grâce à ma boulimie de livres actuellement en cours que j’ai décidé de sauter le pas.

Et je dois l’avouer : je ne suis clairement pas déçue. Partant sur l’idée de me détendre, curieuse mais n’attendant pas grand chose de Divergente, j’ai fini par me prendre au jeu. Car, Veronica Roth a enfin fait ce que l’on attendait depuis longtemps : mettre en scène une héroïne « couillue » si je puis dire. Fini les « je l’aime, je dois tout faire pour lui » et les « non, je ne peux pas faire le truc le plus logique, ce que l’on attends de moi parce que je suis l’héroïne d’un YA et que je dois tourner mon public en bourrique ». Ici, quand Tris a quelque chose à faire, plaisant ou non, elle s’y tient. Quand quelque chose tourne mal, elle se venge et en fout plein la tête aux coupables. Niark Niark.

En œuvrant ensemble, ces cinq factions vivent en paix depuis de nombreuses années, chacune apportant sa contribution à un aspect de la société. Les Altruistes répondent à notre besoin en responsables politiques dévoués. Les Sincères nous fournissent des responsables juridiques honnêtes et dignes de confiance. Les Érudits nous donnent des enseignants et des chercheurs de haut niveau. Les Fraternels nous procurent des conseillers et des soignants compréhensifs. Et les Audacieux nous protègent des menaces de l’intérieur comme de l’extérieur. Mais la mission des factions ne s’arrête pas là. Nous nous apportons bien plus qu’on ne peut le résumer en paroles. Ce sont les factions qui nous fournissent à tous un sens, un but à nos vies.

Et j’aime ça. J’ai beaucoup d’estime pour ce personnage ressemblant, sur plusieurs points à Katniss de la saga Hunger Games. Saga dont beaucoup auront fait le rapprochement avec Divergente. Souvent à tort. Car, mis à part les caractères forts de leurs héroïnes, les deux titres n’ont clairement rien à voir.

Si j’ai mis du temps à entrer dans l’histoire, à vraiment me prendre au jeu, Divergente fait désormais parti de mes coups de coeur de l’année. Mature, dur quand il le faut, le roman n’épargne pas son lectorat. Et l’auteur a bien compris ce que le public actuel attend d’un roman de cette trempe. De l’audace, de l’intrépidité, des passages qui ne lésinent pas sur la tragédie. Divergente est une pure dystopie. Un ouvrage de poids qui mérite que l’on s’y intéresse.

Il sort son arme et pointe le canon sur la tempe droite de Tobias. Mon coeur bat si fort que je le sens jusque dans ma boite crânienne. Il ne peut pas tirer ; il ne ferait pas ça. Il incline la tête sur le côté.

– Tu crois que quelqu’un s’en apercevrait s’il se faisait descendre accidentellement ?

– Vas-y, lui répond la femme d’une voix morne. Pour ce qu’il représente maintenant…

[…]

– Dommage que t’aies refusé la proposition de Max, Quatre, reprend Eric à mi-voix en insérant une balle dans le chargeur. Dommage pour toi, je veux dire.

Mes poumons vont exploser ; ça doit faire une minute que je n’ai pas respiré. Du coin de l’oeil, je vois la main de Tobias tressaillir ; mais la mienne est déjà sur mon arme. Je pose le canon sur le front d’Eric. Ses yeux s’agrandissent, ses traits s’affaissent et, pendant une seconde, il a le même air que tous les soldats Audacieux somnambules.

Mon index est sur la détente.

– Abaisse ton arme, dis-je.

– Tu n’oseras pas, me souffle-t-il.

– C’est une théorie intéressante.

Mais il a raison ; je ne peux pas l’assassiner Je baisse le bras, les dents serrées, et je lui tire dans le pied.

En dehors de Tris, je me suis beaucoup attachée à Quatre dont j’ai rapidement deviné l’identité (pas difficile). Le personnage est complexe, mystérieux et très attachant (et punaise, un beau gosse pareil, ça ne se lâche pas !). J’ai hâte de voir ce que lui réserve Veronica Roth pour la suite. Car suite il y a ! Divergente est une trilogie dont seuls les deux premiers tomes sont pour le moment parus. Parlons également brièvement des autres personnages. Tris est bien entourée. Amis comme ennemis, l’auteur arrive à nous surprendre avec des personnalités surprenantes, détestables parfois.

Pour la petite anecdote, concernant l’édition française de ce premier tome. On constate deux couvertures. Une bleue claire avec un personnage dessiné et un logo et celle-ci. Pour la première édition, le titre du livre était l’original : Divergent. Nathan a décidé de changer tout ça en ajoutant un e et en organisant un concours où le lot serait une séance photo pour incarner Tris sur le second tome de la série. Photo qui a servi sur la nouvelle édition du premier tome également. C’est donc une lectrice de la série que l’on peut voir sur les deux premiers tomes de la saga.

D’ailleurs, bon point pour les lectrices, accro comme moi à la saga : Divergente est actuellement en cours d’adaptation au cinéma. Le tournage vient de débuter pour une sortie sur les écrans, l’année prochaine. J’ai hâte ! En attendant, je crève d’envie de me plonger dans le deuxième tome qui devrait me parvenir d’ici la semaine prochaine. Vivement ! Je vous en dirais des nouvelles !

autres-tomes

CV-prov_Divergente12 (1) cv-prov_divergente21 cover_allegiant

Sans-titre-7

Publicités

5 commentaires sur “Divergente de Veronica Roth : est-il possible de vivre dans un monde où le choix peut tuer ?

Laisser un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s