Ados et Young Adult·Dystopie·Gallimard jeunesse

Promise : Peut-on vraiment aimer par obligation ?

HSPROMISE3clair.indd

Titre : Promise
Auteur: Ally Condie
Publié en: 2011 (France)
Editeur : Gallimard Jeunesse
Nombre de pages : 432

Envie de l’acheter ?

4.Bonne-pioche-

Cassia a toujours fait confiance. Quand elle apprend qu’elle est promise à son meilleur ami, tout semble parfait. Jusqu’à une toute petite erreur du système, qui ne dure qu’une seconde. Une seconde qui suffit à plonger Cassia dans un dilemme impossible : Xander ou Ky, la vie qu’elle connaît ou la route inexplorée, les certitudes ou l’amour qui finalement décidera pour elle.

C’est charmée par la couverture que j’ai décidé de me lancer dans cette nouvelle trilogie dystopique. A croire que j’étais dans ma période puisque je venais de terminer le dernier tome de Delirium et que j’enchaînais par la suite avec Divergent (un coup de coeur au passage) Il faut dire que le résumé était bien accrocheur et que tout cela donnait fort envie.

Tomber amoureuse de l’histoire de quelqu’un, est-ce tomber amoureuse de lui ?

Quelle étrange société que celle de Cassia. Ici, on aime, mais uniquement celui que l’on vous a choisi. Impossible de laisser libre cours à ses envies, à ses choix, à sa passion pour l’être, autre que celui qui vous a été attribué. Pourtant, Cassia ne va pas pouvoir s’empêcher de développer une étrange curiosité pour Ky, ce jeune homme attribué par erreur et impossible à aimer.

On se plonge facilement dans l’histoire et son déroulement rappelle, sur certains aspects, Divergent. Mais contrairement à ce dernier, l’action se déroule beaucoup plus lentement. Si j’ai apprécié Cassia, c’est vraiment Ky qui m’a pleinement intéressé. Le jeune homme possède une personnalité riche et touchante. Une histoire pleine de mystère et de tragédie. Un jeune homme digne d’être le véritable héros de l’histoire.

Corps et âme las et meurtris je me retourne dans mon lit.
Les officiels ont raison.Des que l’on veut quelque chose, tout change.Maintenant je veux tout. Je veux toujours plus. Je veux choisir mon poste de travail. Je veux choisir mon Promis. Je veux manger du gâteau au petit déjeuner et courir dans la rue au lieu de faire du surplace sur mon pisteur. Je veux aller vite quand j’en ai envie et lentement si le cœur m’en dit. Décider quels poèmes j’ai envie de lire, quels mots j’ai envie d’écrire.Je veux tellement de choses.J’ai l’impression de n’être plus qu’un torrent de désirs sous les traits d’une fille.
Et par-dessus tout, je veux Ky.

Mais ce n’est pas le cas. Et si Cassia est sympathique, la jeune fille est encore un peu trop commune pour vraiment se démarquer. Espérons qu’il y a du changement par la suite. Mignonne, pleine de motivation, décidée lorsqu’il le faut, mais manquant encore cruellement de personnalité.

Des éléments notables mais finalement assez normaux pour un volume introduisant un nouveau monde, une nouvelle intrigue. Promise remplit bien son rôle et donne envie de découvrir la suite des aventures de Cassie. Car une chose est sûre, nous n’avons encore rien vu.

insoumise matched,-tome-3---conquise-3910263-250-400

Sans-titre-7

Publicités

3 commentaires sur “Promise : Peut-on vraiment aimer par obligation ?

Laisser un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s