Ados et Young Adult·Blackmoon

Immortels tome 2 : La Traque de Cate Tiernan

9782012021105Titre : Immortels, tome 2 : La Traque (Lire un extrait)
Auteur: Cate Tiernan
Publié en: 2011 (France)
Genre : Young Adult, Science-fiction, romance
Editeur : Hachette (Blackmoon)
Nombre de pages : 384
Prix : 17.25€

Du même auteur : Wicca

Envie de l’acheter ?

4.Bonne-pioche-Nasty trouve tant bien que mal sa place à River’s Edge, où elle réfléchit à son passé et à ses nouveaux choix de vie. Mais la présence de Reyn reste problématique : Nasty le désire autant qu’;elle le hait. Elle ne peut l’aimer car il a tué sa famille, et pourtant… Une nuit, Nasty fait un cauchemar troublant, où apparaît son ancien ami Incy, qu’elle n’a pas revu depuis sa fuite. Elle le voit devant un feu de bois où se consument les autres membres de leur ancienne bande. Peu de temps après, Nasty se surprend à effectuer un acte de magie sans le vouloir, comme si sa nature originelle se réveillait en situation de danger. L’instant n’a duré qu’une seconde, mais elle a bel et bien pratiqué de la magie noire, une forme d’énergie détectable par les immortels à la recherche d’autres immortels… comme Incy.

Après avoir boudé Nastasya pendant plus d’un an, j’ai décidée de revenir vers elle pour découvrir la suite de ses aventures. Du premier tome, je n’avais que peu de souvenirs, mais des impressions, des ressentis. Si vous avez lu ma chronique du tome 1, vous le savez : Immortels est une saga très particulière mais que j’apprécie énormément. Eh bien cette suite n’a pas dérogée à la règle.

Situé deux mois après l’arrivée de Nastasya à River’s Edge, La Traque nous rend une héroïne perdue. Appeurée par ce dont elle est capable, ignoble avec les autres, la thérapie ne semble pas fonctionner. Nasty est plus que jamais sauvage et sombre. Pourtant, on le sent, la « jeune » fille a envie de changer, de s’ouvrir et de mettre enfin son passé trouble derrière elle. Mais des obstacles l’en empêche, et Reyn est l’un deux.

– Toi aussi, tu me veux, a insisté Reyn.
D’où j’étais, j’entendais quasiment les articulations de ses phalanges se crisper.
– Tu te trompes. Fiche le camp.
Bienvenue dans la vie sentimentale de Nastasya – véritable spectacle ambulant, monstres de foire inclus. Âmes sensibles s’abstenir.
Nastasya, c’est moi. La sympathique immortelle de base – à l’exception du fait que je n’ai rien de sympa. Vous voyez, je suis franche. Environ deux mois plus tôt, j’ai compris que, à force d’avoir voulu trop m’amuser, je m’étais condamnée à mener une existence de misère et de dépravation. Mais vous savez déjà tout ça. J’étais alors partie à la recherche de River, la seule personne capable de m’aider, et me trouvais à présent dans ce coin perdu du Massachussets, à apprendre à ne plus faire qu’une avec la nature, la magie, la paix, l’amour, l’harmonie et tutti quanti. Ou du moins à chasser l’envie de me jeter la tête la première dans une scieuse mécanique.

Lent, mais agréable, La Traque met l’accent sur les relations de Nasty avec les gens qui l’entourent. Reyn, River, mais aussi le vieux Mac (un personnage brisé mais touchant dont j’espère une bonne évolution dans le tome 3) et Incy (révélation de ce tome).  Remises en question, réflexions, tentatives de sauvetages, Nasty a du pain sur la planche. Et elle apprend rapidement que les relations sociales ne sont pas simples.

Malgré de nombreux bons élèments, Immortels propose aussi beaucoup de défauts. Prévisible, on devine aisément la fin du tome. Il faudra tenir les trois quarts de l’ouvrage avant d’avoir enfin de l’action. Et encore, celle-ci aura mis tellement de temps à se pointer que l’on aura déjà tout mis au grand jour.

Toute personne vaut la peine d’être sauvée.

Autre mauvais point, si la relation entre Reyn et Nasty ne m’avait absolument pas dérangée dans le premier tome (bien au contraire), j’ai trouvé leurs moments intimes mais aussi les réflexions de Nasty totalement cul-cul. Pénibles.

Et l’évolution de leur relation me fait dire que ce défaut n’est pas près d’être corrigé dans le troisième et dernier volume.

Pourquoi certaines femmes restent-elles charmantes et fraîches au naturel, alors que si j’oublie de me maquiller (ce qui m’arrive tous les jours), j’ai l’air d’une momie?

Heureusement, ce ne sont là que de petits défauts. L’ambiance, le franc-parler de Nasty et sa capacité à s’adresser directement à nous (et ça c’est l’originalité de la série qui fait du bien !), font d’Immortels une saga dans laquelle j’aime toujours autant me plonger.

Vivement le troisième tome ! J’espère que Cate Tiernan mettra un peu plus l’accent sur le passé de Nasty, survolé dans ce tome, mais tellement passionnant ! De nombreuses questions sont posées, j’espère que l’on aura nos réponses !

Roman---Immortels immortels,-tome-3---la-guerre-3112773

Sans-titre-7

Sans-titre-7

Publicités

Laisser un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s