Ados et Young Adult·Gallimard jeunesse

Animale, La Malédiction de Boucle d’Or de Victor Dixen

couvANIMALE.inddTitre : Animale, La Malédiction de Boucle d’Or
Auteur: Victor Dixen
Publié en: 2013 (France)
Genre : Fantastique, Conte, Young Adult
Editeur : Gallimard Jeunesse (On lit plus fort)
Nombre de pages : 400
Prix : 17.90€

Date de sortie : 22 Août 2013

Du même auteur : Le cas Jack Spark, Tambours dans la nuit (Prélude d’Animale)

Envie de l’acheter ?

6.Coup-de-coeur1832. Blonde, 17 ans, orpheline, vit depuis toujours dans un couvent, entourée de mystères. Pourquoi les sœurs l obligent-elles à cacher sa beauté troublante ? Qui sont ses parents et que leur est-il arrivé ? Blonde est différente et rêve de se mettre en quête de vérité : il y a au cœur de son histoire un terrible secret. Et si le conte le plus innocent dissimulait l histoire d amour la plus terrifiante ?

C’est avec un pincement au cœur que j’ai tourné la dernière page des aventures de Blonde. Cette jeune fille que j’avais appris à aimer, dont je m’étais entichée, je n’avais pas envie de la quitter.

Pourtant, il aura bien fallu. Il faut savoir quitter ces personnages que l’on adore, leur laisser vivre leur vie, avec, toutefois, cette possibilité de les visiter de temps en temps. Avant de lire Animale, je ne connaissais pas Victor Dixen. J’avais vaguement entendu parler du Cas Jack Spark, sans toutefois y prêter plus attention. Quelle découverte aura été la plume de cet auteur !

On n’imagine pas à quel point la passion peut nous faire perdre les sens, avant d’en avoir été victime soi-même.

Il est des livres où l’on met du temps à entrer et d’autres où les premières pages semblent nous engloutir, nous emporter directement au cœur de l’histoire. Animale fait partie de la seconde catégorie. J’ai été charmée d’emblée par le caractère original de ce livre. Un couvent au XVIe siècle, pour un roman ado, avouez que ce n’est pas banal ! Tout comme Blonde, elle aussi, est loin d’être ordinaire.

Cette jeune fille, décrite comme une Diane Chasseresse réincarnée, n’aura de cesse de vous surprendre. Tantôt douce, tantôt sauvage, on sent pourtant une grandeur d’âme chez elle. Son histoire, sa malédiction, nous emporte dans des aventures incroyables. Et lorsqu’on pense que rien ne pourra plus nous étonner, Victor Dixen et son héroïne réussissent à nous damer le pion.

Il y a un soulagement à découvrir l’origine de sa différence. Il y a un soulagement à apprendre enfin pourquoi l’on a souffert pendant toute son existence, et surtout que l’on n’en est pas responsable, que l’on doit juste vivre avec.

Quel plaisir de découvrir cet univers, cette histoire fabuleuse, touchante et pleine de tristesse à la fois. Blonde a un destin pareil à nul autre. A personnage extraordinaire, destinée extraordinaire. J’ai aimé la suivre tout au long de ces 400 pages. Chaque plongée dans cet ouvrage aura été un délice, un petit moment de bonheur pour lequel je remercie vivement Victor Dixen et Gallimard Jeunesse.

Laissez-vous tenter par Blonde et son histoire. Elle saura vous toucher, vous attendrir, vous faire peur et espérer à la fois. C’est là toute la force de ce livre. Une pléthore d’émotions qui vous traverse à chaque page.

Alors, j’ai décidé de contre-attaquer. D’arrêter de trainer mes formes comme des boulets de forçat, et d’en faire plutôt des boulets de canons. De mettre tous les hommes à mes pieds, et toutes les femmes à ma botte. Pour que personne, jamais, n’ose plus se moquer de moi.

Si vous voulez découvrir ce roman, l’auteur et l’éditeur vous conseillent de lire avant le prélude : Tambours dans la nuit. Une nouvelle gratuite.

Cette chronique a été réalisée dans le cadre d’un partenariat avec Gallimard Jeunesse comme Chroniqueuse On lit plus fort. Merci à eux !

Sans-titre-7

Sans-titre-7

Publicités

12 commentaires sur “Animale, La Malédiction de Boucle d’Or de Victor Dixen

  1. Je crois que j’ai un gros problème… J’ai été lire l’extrait en ligne, et autant j’ai vraiment surkiffé le prologue, la montée en puissance, le passage dans l’église parfaitement immersif, le teasing de l’auteur qui ne nous dévoile pas ce que voient ses personnages (raaah xD) malgré deux gros bémols (le coup de foudre c’est vraiment le truc trop gros pour être pris au sérieux, dés qu’ils se sont dirigés vers la grange on le sentait venir gros comme une maison… « attends non, l’auteur va quand même pas oser faire un truc aussi classique? Ah, ben si… » Sans parler du voyage retour, ils sont suivis par les « choses » touuuuuut ce temps là (et y’a quand même de la distance entre Moscou et Moronov hein) mais l’attaque a lieu… juste à côté du village. Ben ouais, forcément. Trop commode pour être crédible xD)…

    … Autant j’ai vraiment eu du mal avec le chapitre 1 à la suite. Mais vraiment beaucoup. Peut être le combo « orpheline + différente (ouuuuh, c’est vrai que les blondes aux yeux bleus ça court pas les rues en France… ahem) + mise à l’écart (tant qu’à en rajouter une louche) » qui est vraiment too much (là encore cliché). Puis les rivalités… c’est pas bien méchant, sérieusement. Ouuuuuh la brunette riche se maquille en cachette et porte des talons hauts… Ca donne une côté trop superficiel au récit, c’est dommage.
    Par contre j’ai bien aimé son côté un peu à l’ouest (un peu trop à côté de la plaque au départ même, mais bon) et la rencontre avec le gars est beaucoup plus naturelle.

    Bref, bien refroidie par le chapitre alors que le prologue m’avait pas mal chauffée. :p

    1. Moi c’est le contraire ! J’ai pas réussie à me plonger dans le prologue, tandis que le roman, tout de suite. Mais tu verras (ou pas ?), ça évolue et on quitte rapidement le couvent pour entrer vraiment dans le vif du sujet. 🙂

  2. Je l’avais bien aimé. Mais pas aimé la dernière partie. La couverture est belle. J’aurais voulu qu’elle reste dans la forêt.

Laisser un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s