Ados et Young Adult·Collection R·Dystopie

L’Elite de Kiera Cass

couv3610935Titre : L’Elite
Auteur: Kiera Cass
Publié en: 2013 (France) / 2013 (USA)
Genre : Young Adult, romance, Dystopie
Editeur : Robert Laffont (Collection R)
Nombre de pages : 360
Prix : 16.90€

Du même auteur : La Sélection

Envie de le lire ?

6.Coup-de-coeurLa Sélection de 35 candidates s’est réduite comme peau de chagrin, et désormais l’Élite restante n’est plus composée que de 6 prétendantes. L’enjeu pour ces jeunes filles ? Convaincre le Prince Maxon, le Roi et la Reine ses parents, qu’elles sont les mieux à même de monter sur le trône d’Illéa, cette petite monarchie régie par un strict système de castes et déchirée par deux factions de rebelles qui veulent la faire tomber.
Pour America Singer, la donne est encore plus compliquée : ses sentiments pour Maxon viennent se heurter à son amour d’enfance pour Aspen, garde royal qui hante les couloirs du palais, et à son sens aigu de la justice trop souvent déçu par les décisions royales… Entre intrigues de cour, dilemmes tragiques et loyautés divisées, America navigue à vue dans la tourmente, en quête de la décision qui changera à jamais sa vie…

Après avoir dévoré le premier tome, je n’ai pas su m’arrêter. J’ai donc enchaîné directement avec L’Elite.

Autant vous dire que ce deuxième tome n’a pas fait long feu. Aussi bon que le premier, j’y ai trouvé largement mon compte ! America a du soucis à se faire car le choix final se rapproche. Et la jeune fille, qui ne voulait pas être choisie est en train de changer d’avis. Mais il se pourrait bien que cela soit déjà trop tard.

– J’ai découvert il y a peu quelque chose d’étrange…
– Dites-moi.
– Il s’avère que je suis totalement incapable de me passer de vous, America. C’est un problème très sérieux et de tout premier ordre.

L’étau se resserre autour d’America et la tension est à son comble. Malgré tout, elle m’a surtout tapé sur les nerfs la plupart du temps. Elle passe du coq à l’âne dès que quelque chose lui déplaît chez Maxon. Un coup oui, un coup non, ça finit par lasser. Surtout quand elle n’apprend pas des erreurs des autres.

Celeste, la peste de service m’est toujours aussi sympathique même si ce n’est plus elle la vraie menace. J’ai eu une petite pointe d’appréhension et de peur en découvrant la rivale d’America et je trouve que Kiera Cass a fait le bon choix. J’ai hâte de voir le véritable combat pour la place ultime dans le coeur de Maxon.

– Qu’est ce qu’il insinuait lorsqu’il a parlé de notre fougue ? S’inquiète maman. C’est parce que tu lui as hurlé dessus lors de votre première rencontre ? Tu t’es calmée depuis, j’espère ?
– En réalité, nous nous disputons assez souvent.
– Quoi ?!
– Oh, et je lui ai donné un coup de genou dans les parties sensibles un jour.

C’est dommage que sa prise de conscience n’ait pas lieu plus tôt car son comportement a vraiment été pénible. Heureusement, Maxon est toujours aussi intéressant et touchant (Aspen, on s’en fiche, je ne l’aime pas du tout et ça ne changera pas. :P). J’espère vraiment que le choix du Prince (et celui d’America puisque c’est elle qui bloque tout depuis le début) sera le bon.

Réponse dans le troisième tome en Avril prochain (diantre que c’est long !!).

couv1189781 couv3610935 the-one

Sans-titre-8

Sans-titre-7

Publicités

6 commentaires sur “L’Elite de Kiera Cass

Laisser un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s