Livre de poche·Romance

Cinquante nuances de Grey : Il ne faut pas juger sans connaitre !

55454

81lq0ykrlRL._SL1500_Titre : Cinquante nuances de Grey
Auteur : EL James
Publié en: 2011 (USA) /2012 (France)
Genre : Erotique
Editeur : Le livre de poche (France) / Vintage Books (USA)
Nombre de pages : 672
Prix : 6.90€

Du même auteur : Cinquante nuances plus sombre, Cinquante nuances plus claires

Envie de le lire ?

(3) Pas accrochée (yo)Anastasia Steele, étudiante en littérature, a accepté la proposition de son amie journaliste de prendre sa place pour interviewer Christian Grey, un jeune et richissime chef d’entreprise de Seattle. Dès le premier regard, elle est à la fois séduite et intimidée. Convaincue que leur rencontre a été désastreuse, elle tente de l’oublier, jusqu’à ce qu’il débarque dans le magasin où elle travaille à mi-temps et lui propose un rendez-vous. Ana est follement attirée par cet homme. Lorsqu’ils entament une liaison passionnée, elle découvre son pouvoir érotique, ainsi que la part obscure qu’il tient à dissimuler… Romantique, libératrice et totalement addictive, la trilogie Fifty Shades, dont Cinquante nuances de Grey est le premier volume, vous obsédera, vous possédera et vous marquera à jamais.

55454

Oui. Oui. OUI JE SAIS ! J’avais juré ! J’avais assuré que jamais je ne lirai ce livre. Mais je ne voulais pas mourir idiote, que voulez-vous !

J’ai donc pris mon courage à deux mains et je me suis procuré ce livre que j’ai ensuite lu, plutôt rapidement. Et je l’avoue, j’ai bien aimé.

tumblr_inline_mflzewVrUr1ry0lpd

Mettons les choses au point : Cinquante Nuances de Grey est mauvais. Mal écrit, cliché, avec des scènes de sexe pas folichonnes et répétitives qui m’ont laissée complètement indifférente. L’héroïne est une tête à claque qui passe plus de 600 pages à changer d’avis comme de chemises (non mais vraiment !) sans savoir ce qu’elle veut. Plate, pénible, on reconnait la Bella de Twilight dont elle est inspirée à la base. J’ai néanmoins aimé son expression : « merde alors ! », assez drôle.

Difficile à croire, mais il y a tout de même des bons points à ce premier tome (qui l’eût cru !).

Parlons tout d’abord du point le plus important : Christian. On ne se le cache pas, ce beau gosse, riche, puissant, autoritaire, c’est tout ce que l’on aime. Pas difficile donc de l’apprécier. Son côté farouche, son passé mystérieux et ses expressions décortiquées par Ana, oui, on craque facilement.

De tous les personnages, c’est lui le plus intéressant, le plus fouillé. Ana me tape sur les nerfs, Kate est une blonde pénible que j’enverrais bien balader, tout comme, en fait, le reste du cast.

tumblr_mh1ysovITk1s1wvkyo1_500

Ceci dit, Christian n’est pas le seul point qui m’a fait apprécier ce titre. La relation entre les deux personnages principaux, bien que l’un des deux soit une cruche, m’a vraiment fait passer un bon moment. Au delà des scènes de cul sans intérêt, c’est finalement cette histoire d’amour qui vaut le coup d’oeil.

Elle n’a rien d’originale, certes, mais reste plaisante à suivre. Car, finalement, c’est peut-être bien ça, le secret du succès de Cinquante nuances de Grey : faire passer un bon moment sans prise de tête et reposer le cerveau.

55454

Quelques citations :

– Y’a-t-il quelque chose que vous refuseriez de faire ?
– Je ne sais pas…
– Dites moi, ordonne t-il
– Eh bien… je n’ai jamais eu de relations sexuelles, alors je n’en sais rien.
J’ai une petite voix. Je lève les yeux vers lui et il me dévisage, bouche bée, figé, livide.
– Jamais ? chuchote-t-il.
Je secoue la tête.
– Vous êtes vierge ?
Je hoche la tête en rougissant encore. Il ferme les yeux. On idrait qu’il compte jusqu’à dix. quand il les rouvre, il est furieux.
– Putain, mais pourquoi vous ne m’avez rien dit ?

Sans-titre-8

« Tout d’un coup, des voix retentissent devant la porte de sa chambre. Je mets un moment à comprendre ce qu’elles disent.
– Mais s’il est encore au lit, c’est qu’il doit être malade. Christian ne fait jamais la grasse matinée.
– Madame Grey, je vous en prie.
– Taylor, vous ne pouvez pas m’empêcher de voir mon fils.
– Madame Grey, il n’est pas seul !
– Pardon ?
– Il y à quelqu’un avec lui.
– Oh…
Sa voix est incrédule. Christian me regarde, à la fois amusé et horrifié.
– Ciel, ma mère. »

Sans-titre-8

L’ascenseur arrive. Nous sommes seuls. Soudain l’ambiance se charge d’électricité. Je respire plus vite. Mon coeur s’emballe. Il se tourne légèrement vers moi. Ses yeux ont viré à l’ardoise. Je me mords la lèvre.
– Oh et puis merde pour la paperasse.
Il me pousse contre le mur, m’agrippe les deux mains, et les cloue au-dessus de ma tête tout en m’immobilisant avec ses hanches. De sa main libre, il m’attrape par les cheveux et tire dessus pour me renverser la tête en arrière ; il écrase ses lèvres sur les miennes. C’est presque douloureux. Je gémis, livrant passage à sa langue qui en profite pour explorer ma bouche. Je n’ai jamais été embrassée comme ça.

55454

autres-tomes

81lq0ykrlRL._SL1500_ 51mxnV-P3LL 51ricmkKnML

55454

Publicités

6 commentaires sur “Cinquante nuances de Grey : Il ne faut pas juger sans connaitre !

  1. Même sentiment par ici : c’est une daube, mais une daube néanmoins très prenante. Intellectuellement je ne comprends toujours pas pourquoi, mais j’ai lu les trois tomes. J’ai passé mon temps à m’arracher les cheveux sur l’écriture et l’autre cruche, tout en bavant sur Christian et en étant emportée par l’histoire d’amour. C’est à n’y rien comprendre 😉

  2. J’aurais pu aimer ce premier tome s’il n’avait pas été aussi mal écrit. Je l’avoue, j’ai eu du mal à passer outre (et pourtant, j’adore les Twilight, et on ne peut pas dire que le style soit franchement plus élevé…). Par contre je te rejoins sur un point : je n’ai pas compris pourquoi on faisait un foin autour de ces scènes de sexe pseudo sado-maso, qui m’ont franchement laissée de marbre, voire juste ennuyée. J’attends de lire ton avis sur les deux suivants 😉

    PS : dans le même genre, j’ai lu une autre saga, celle de Crossfire. 3 tomes, un dernier à venir. Même style d’histoire, mais personnage féminin plus intéressant, et le tout mieux écrit.

Laisser un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s