Shôjo

Pourquoi, selon moi, Yuu Watase est la meilleure mangaka shôjo (et pas que) au monde…

55454

C’est un article que je n’avais pas prévu de faire, auquel je n’aurais jamais pensé si la très sympathique Carolus ne m’avait pas contacté pour me parler d’un événement organisé sur Club Shôjo : la semaine du shôjo. Le principe : les blogueurs inscrits (vous trouverez les articles des autres participants en bas de l’article) doivent, du 21 au 27 avril, publier un article sur leur blog pour développer sur le sujet de cette seconde édition : « qui est la meilleure mangaka shôjo et pourquoi ? ».

Yuu_WataseQuand j’ai lu le sujet, je m’y suis tout de suite intéressée avec un nom en tête : Yuu Watase. Pour ceux qui ne la connaissent pas (hérétiques !), Yuu Watase est une des reines du shôjo depuis plus de 20 ans. Née à Kishiwada (province d’Ôsaka) en 1970, elle débute sa carrière à 18 ans en proposant une de ses nouvelles à l’éditeur shôjo comic (je remercie mon très cher ami Wikipédia pour toutes les informations que je vous livre via cette très courte biographie).

couverture01Après la publication du très médiocre Contes d’adolescence (on l’excuse, oeuvre de jeunesse toussa) c’est avec l’excellentissime, que dis-je, le monumental classique Fushigi Yugi que sa carrière décolle réellement. C’est également sa première série longue (18 tomes de pur bonheur).

Le succès est  immédiat (c’est normal !). Nous sommes en 1992, Yuu Watase a donc 22 ans. Parmi ses plus grands succès, on compte également le très émouvant Ayashi no Ceres (qui a boosté les ventes de Kleenex), Lui ou Rien ! (responsable de nombreuses crises cardiaques et chagrins d’amour) et, plus récemment, le préquel de Fushigi Yugi dont le dernier tome est paru il y a quelques mois à peine : Fushigi Yugi la légende de Gembu (une publication qui aura pris 10 ans !)

En comparaison, il n’en aura fallu que 6 pour FY et 4 pour Ayashi qui fait 14 tomes) et le surprenant Sakura Gari. Véritable touche à tout, elle s’occupe actuellement de son premier shônen : Arata.

Voilà, je vous l’avais dit que ce serait court (Ahem !).

Yuu Watase donc, est pour moi la meilleure mangaka shôjo mais aussi en général. Nombreuses sont celles qui ont fait le shôjo et sont devenus des légendes. Je pense notamment à Yumiko Igarashi (Candy, Joséphine Impératrice,…), Riyoko Ikeda (La Rose de VersaillesAaaaah Oscar !), CLAMP (Card Captor Sakura, X, Tsubasa Reservoir Chronicles), Ai Yazawa (Nana, Paradise Kiss, Last Quarter…) et Kaori Yuki (Angel Sanctuary, Devil lost soul, Comte Cain / God Child, Ludwig Revolution…).

Mais Yuu Watase est la seule à avoir gardé une qualité scénaristique constante au fil des années. Elle est restée productive et fidèle à elle-même quand certaines partaient totalement en vrille. C’est le cas de CLAMP dont on a constaté une dégradation de la qualité dès la dernière partie de TRC.

Depuis, le studio enchaîne les bides (Gate 7, beau mais où on ne comprend rien ; Kobato dont la fin s’est montré très décevante,…), tout comme Kaori Yuki dont l’âge d’or d’Angel Sanctuary est fini depuis longtemps. Quant à Ai Yazawa dont Nana est en suspend depuis plusieurs années (à une phase critique du manga), on a plus aucune nouvelle de la mangaka dont l’état de santé s’était dégradé sérieusement.

sg06Hormis la déception de ses oeuvres de jeunesse, Yuu Watase arrive toujours à nous émouvoir et nous surprendre, n’hésitant pas à se mettre en position de faiblesse en testant de nouveaux styles.

On a ainsi pu la voir s’éloigner du shôjo où elle excelle pour tenter l’aventure du Yaoi avec Sakura-Gari (une vraie claque visuelle !) et celle du shônen avec Arata. Si le premier nous a soufflé, montrant une maîtrise parfaite du genre et un trait sublimé, Yuu Watase montre quelques difficultés avec Arata à se débarrasser des codes du shôjo. On retrouve ainsi une patte très féminine dans cette série vraiment sympathique mais où elle peine cependant à se lâcher complètement. Néanmoins, Arata reste une sacrée bonne découverte où, encore une fois, on ne s’ennuie pas une minute.

fygk08Yuu Watase sait aussi écouter ses lecteurs. Quand ceux-ci ont émis le désir de lire les aventures des deux premières prêtresses de l’univers de Fushigi Yugi (celles de Gembu et Byakko), Yuu Watase ne voulait pas, ne sachant pas comment réaliser ces deux séries. Et puis, en 2003, fut annoncé l’arrivé d’un spin-off tiré de sa série à succès. Revenant sur son refus,  la mangaka s’est plongé dans le projet et à réaliser le rêve de ses fans.

Voilà donc pourquoi, pour moi, Yuu Watase est la meilleure mangaka de tous les temps. Jamais déçue, toujours surprise, toujours émue.

55454

Ils parlent aussi de leur mangaka shôjo préférée !

AfterMangaverse.net, Manga Shôjo, Hana, Andimagine, Le monde du Boy’s Love, Paoru, Heaven Manga, Chronique d’un Newbie, Nuits Sans Sommeil, L’Antre de la Louve

55454

Publicités

21 commentaires sur “Pourquoi, selon moi, Yuu Watase est la meilleure mangaka shôjo (et pas que) au monde…

  1. Ado, découvrant tout juste le manga, j’avais beaucoup aimé Alice 19th. Mais je ne l’ai pas relu depuis, sans doute me paraitrait-il un peu naïf maintenant.

    Par contre, si j’ai beaucoup aimé Arata à ses débuts (pour une fois, j’ai eu la chance de chroniquer une série dès le premier tome ^^) j’ai décroché sur la suite. Je trouve que le rythme s’essoufflait, que le scénario commençait à devenir confus et qu’on en voyait pas la fin. C’est d’ailleurs pour ça que ça ne m’a pas fait trop de peine quand Nico l’a supprimé de ma liste.

    Par contre je te rejoins sur un point : moi qui adore les séries des CLAMP, c’est du n’importe quoi depuis quelques années… J’ai arrêté Gate 7 après deux tomes pour tout dire. Et je leur en veux depuis la fin de XXX Holic.

    1. Alice 19th, j’avais bien aimé à l’époque, maintenant, je trouve que c’est l’un de ses mangas les plus faibles. C’est mignon, mais pas assez poussé. Parfait comme premier manga mais quand tu compares à ses autres oeuvres majeures, ça ne tient pas la comparaison.

  2. Ahhh Yuu Watase, pas la meilleure mangaka de tous les temps pour moi (parce que Riyoko Ikada, mais quand même! Je me souviens encore de ma rencontre avec Tamahome de Fushigi Yugi, j’étais devenue obsédée par ce manga mdr!

  3. Super article !
    Comme toi, Yuu Watase est une mangaka dont les œuvres m’ont particulièrement marquées. J’avais adoré Fushigi Yugi et Ayashi no Ceres. Parfois, je me dis que je tenterais bien Sakura Gari (à l’époque de sa parution, c’était le prix qui m’avait freiné). A voir ^^

    @ bientôt !

  4. Quand j’étais ado, j’aurais sans doute désigné Yuu Watase comme ma mangaka préféré sans hésitation. Maintenant plus vraiment.
    J’aime ses histoires, dont le fond change un peu de l’ordinaire et touche un large public. Elle tape un peu dans tout les râteliers (je pense à l’humour petite culotte inséré ça et là) et n’hésite pas à faire mourir des personnages attachant. Combien de personnes ont versé des litres de larmes au tome 8 de FY ?
    Néanmoins, avec le recul je me rends compte que ses histoires souffrent aussi de défauts récurrents. Si son style graphique a évolué, ses personnages, surtout masculins, ont tendance à se ressembler (entre Tamahome, Toya, Kyo, Toma….) il en va de même pour les relations entre eux (le fameux triangle amoureux avec le mec qui n’a aucune chance dès le départ et sert juste d’épaule pour pleurer et l’autre fille amoureuse du héros qui va tout faire pour l’avoir). Par moment l’histoire n’avance pas, engluée dans les atermoiements amoureux de l’héroïne. C’est ce que j’avais déjà ressenti à l’époque avec Ayashi no Ceres, je me souviens même d’un passage dans la version animée de FY où ils faisaient une blague à ce propos. Et puis tout le monde se fait violer, ou manque se de faire violer, dans la joie et la bonne humeur (Hello Miaka!).
    Limite j’avais préféré la version Drama de « lui ou rien », le seul moment que j’avais vraiment aimé dans le manga, c’est quand tout était parti en vrille dans un délire WTF.
    Quand elle a décidé de s’attaquer à du shonen, j’étais assez mitigé car je trouvais ses scènes d’actions dans les shojo pas très bien rendu niveau dynamisme. Ce qui fait que j’ai été surpris quand j’ai vu Arata qui était plutôt pas mal (je parle des scènes d’actions). A se demander pourquoi elle n’a pas fait ça avant !
    Bref. J’aime beaucoup Yuu Watase, malgré le fait que j’ai l’air de la démolir, mais ça ne m’empêche pas râler face à certains défauts.

  5. Je suis entièrement d’accord ♥
    Yuu Watase est ma mangaka préférée, je vénère Ayashi no Ceres (dont j’ai adopté le pseudo depuis plus de 10 ans sur le net), c’est mon manga number one!
    Fushigi Yugi suit d’assez près comme Alice 19th, on peut dire que c’est mon trio favori! Le préquel de FY est pas mal; mais la parution traine, du coup j’avais un peu lâché! Lui ou rien reste ma petite déception, je n’avais pas accroché autant qu’aux autres!
    Je n’ai pas lu Sakura Gari et Arata par contre!

    1. Le préquel est fini, je te le conseille (j’ai failli pleurer à la fin, une des conclusions les plus touchantes de la mangaka : un cran au dessus d’Ayashi, c’est dire !). Pour Sakura Gari, je ne peux que le recommander ! 🙂

  6. Mon avis rejoint celui de Tama. J’ai beaucoup lu la mangaka à une époque et j’adorais, même si maintenant je vois surtout les faiblesses. Ca reste de bons souvenirs et j’ai bien l’intention de finir FYGK. 🙂

  7. Un article qui me donne plus envie encore de découvrir Yuu Watase dans le monde du shôjo 😀
    Je connais déjà cette mangaka par son shônen Arata (que j’adore ♥), mais pas encore par l’un de ses shôjos, alors que Fushigi Yuugi me tente beaucoup! Surtout, ses dessins quoi, ils sont absolument superbes!
    Très bon article, mais moins bon pour le futur de mon porte monnaie 🙂

  8. Une de mes mangakas favorites ! Je l’ai découverte avec LUI OU RIEN qui m’a fait rêver et me fait pleurer à chaque relecture *-* et plus récemment j’ai pu lire FUSHIGI YUGI ! Que j’ai bien aimé même si LUI OU RIEN reste ma petite série chouchoute XD

Laisser un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s