Livre de poche·Romance

Cinquante nuances plus claires : Plongée dans le monde des bisounours…

55454

51ricmkKnMLTitre : Cinquante nuances plus claires (Fifty Shades Freed)
Auteur : EL James
Publié en: 2012 (USA) /2014 (France)
Genre : Erotique, Romance
Editeur : Le livre de poche (France) / Vintage Books (USA)
Nombre de pages : 720
Prix : 6.90€

Du même auteur : Cinquante nuances de Grey, Cinquante nuances plus sombres

Découvrez-le !

(1) On me prendrais pas un peu pour une conne (yo)Ana et Christian ont tout pour être heureux : l’amour, la fortune et un avenir plein de promesses. Ana apprend à vivre dans le monde fastueux de son M. Cinquante Nuances, sans perdre son intégrité ni son indépendance, tandis que Christian s’efforce de se défaire de son obsession du contrôle et d’oublier son terrible passé. Mais bientôt, alors que tout semble leur sourire, le destin les rattrape et leurs pires cauchemars deviennent réalité… Un happy end est-il possible pour Christian Grey et Anastasia Steele ? Romantique, libératrice et totalement addictive, la trilogie Fifty Shades, dont Cinquante nuances plus claires est le dernier volume, vous obsédera, vous possédera et vous marquera à jamais.

55454

Il était temps que ça s’arrête !

Ok, j’ai lu ce tome très rapidement (en à peine deux-trois jours), ok j’ai trouvé ça divertissant, mais je le confirme : Fifty Shades reste un roman de bas étage.

Après un premier tome intéressant, un second un peu moins captivant, ce troisième opus plonge le lecteur dans le monde merveilleux des bisounours (avec une touche de SM très très light).

tumblr_mifgs5rkTR1ruikrto1_500

Tout est beau, tout est bien dans le monde de Christian Grey. Un changement aussi rapide pour un personnage aussi complexe, c’est magique quand même. L’auteur se fait plaisir, cela se voit, mais offre au lecteur une conclusion franchement bâclée.

Le potentiel était là, les idées étaient bonnes. Mais le résultat final déçoit. On critique Twilight et son influence mormone, mais je trouve Fifty Shades encore pire. Là où Stephenie Meyer faisait les choses plutôt finement, distillant quand même quelques éléments intéressants, EL James tombe dans la simplicité et le happy end dégoulinant.

Et c’est dommage. Vraiment dommage de voir un personnage aussi intéressant complètement gâché. Merde, c’est un dominant, un mec de pouvoir qui devient, du jour au lendemain, le toutou à sa mémère.

Clairement, Fifty Shades proposait des idées intéressantes et si l’auteur s’était décidée à retoucher un peu son histoire, à retoucher cette fanfiction pour l’améliorer quelque peu, cette série aurait pu déchirer grave. Malheureusement, ce n’est pas le cas.

tumblr_mgxy65OFk01riq4rko1_500

Fifty Shades est donc une trilogie à lire comme ça pour voir, mais qui ne vaut véritablement pas son nom de roman. De l’amateurisme et rien d’autre…

55454

Quelques citations :

Tu sens.. le paradis. J’ai dormi de ton côté du lit, car l’oreiller avait ton odeur.

Sans-titre-8

Je te veux et l’idée que quelqu’un d’autre puisse t’avoir est comme un couteau planté dans mon âme sombre.

Sans-titre-8

En fait, ce que je ne comprends pas, c’est pourquoi tu as cette maison.
Il embrasse mes cheveux.
— Qu’est-ce que tu veux dire par là ?
— Tu as le catamaran, d’accord, l’appartement à New York pour les affaires, mais pourquoi une maison ici ? Tu n’avais personne avec qui partager cet endroit.
Christian s’immobilise et se tait quelques secondes.
— Je t’attendais, dit-il enfin d’une voix douce.
— C’est… c’est tellement beau que tu me dises ça.
— C’est vrai. Je ne le savais pas encore à l’époque, mais… Il m’adresse son sourire timide.
— Je suis heureuse que tu aies attendu.
— Vous méritiez d’être attendue, madame Grey.

55454

autres-tomes

81lq0ykrlRL._SL1500_ 51mxnV-P3LL 51ricmkKnML

55454

Publicités

9 commentaires sur “Cinquante nuances plus claires : Plongée dans le monde des bisounours…

  1. Je valide : c’est le monde des bisounours la fin de cette saga.
    Bon le pire, c’est que j’avais vu le truc venir bien avant que ça ne soit évoqué (dans Twilight aussi) donc fatalement, l’effet de surprise était raté…

    Après comme dit, t’as la saga des Crossfire qui est mieux, mais il manque encore le dernier tome.

    1. Jm’y plongerai ptêt vu que tout le monde en parle (et puis j’aime bien les couvertures). Mais je vais faire une pause sur ce genre avant.

      1. Oui t’as bien raison !
        Perso j’en lis déjà peu, mais je les distille au fil de mes lectures, sinon on s’en lasse encore plus vite que pour d’autres genres.

  2. J’ai arrêté au premier tome car je sentais que mon cerveau n’allait pas suivre. Les lecteurs qui ont continué cette trilogie méritent une médaille. Quand je vois la souffrance de ma soeur en lisant ce troisième tome, je ne regrette rien ! Elle m’a lu des extraits : je ne savais pas si je devais rire ou être désespérée !

  3. Personnellement je n’ai vraiment pas été emballée par la trilogie de Cinquante nuances de Grey et je suis totalement d’accord lorsque tu compares le troisième tome au monde des bisounours 🙂 En plus ce n’est pas super bien écrit et Ana est une vraie tête à claques. Mais au moins ces livres m’auront bien fait rigoler (même si je ne pense pas que ce soit l’objectif premier de l’auteur).

  4. Je n’ai pas lu les deux derniers tomes et non pour cette fois je n’ai pas été courageuse je l’avoue >_<. Mais ce que tu en dis m'a bien fait rire parce que je devine un peu, ça me donne pas envie de continuer.

Laisser un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s