Ados et Young Adult·Scarlett

Le Pacte, une trilogie young adult sombre et captivante !

CAPA

sans-titre-12

le-pacte,-tome-1---vengeance-399418 81ATtVxDF2L 810u4qMdU2Lsans-titre-12

Les filles ne pleurent pas… elles se vengent. Lillia n’avait jamais eu de problème avec les garçons, jusqu’à ce fameux été quand l’un d’entre eux a voulu aller trop loin. Kat est insultée et humiliée, elle est l’objet de ragots à cause de son ex. Mary a dû quitter l’endroit où elle vivait à cause d’un garçon. Trois jeunes filles très différentes veulent la même chose : se venger. Si elles agissent seules, elles risquent d’être soupçonnées mais ensemble, elles n’attireront pas l’attention.

Je lis rarement de la YA contemporaine, préférant la dystopie et le fantastique. Pourtant, j’ai été envoûtée par les couvertures de cette série tout en douceur et le pitch qui nous promettait du sang, des larmes et une bonne vengeance bien méritée.

Ni une, ni deux, me voilà dévorant le premier tome du Pacte.

Ce matin-là, le paysage est recouvert d’un épais voile blanc. Comme dans l’un de mes cauchemars où je me retrouve piégée, flottant parmi les nuages, avec l’impression que je n’arriverai jamais à me réveiller.
La corne de brume retentit, le brouillard se dissipe brusquement, et j’aperçois Jar Island qui s’étend à l’horizon, comme dans l’un des tableaux de tante Bette.
C’est à ce moment précis que je prends vraiment conscience de l’avoir fait. J’ai osé revenir.

En soit, si ce premier tome possède quelques défauts (la perfection n’existe pas) comme des longueurs et des petites vengeances peu marquantes (je m’attendais à plus de violence, plus de réflexion), l’ambiance créée par Sioban Vivian et Jenny Han est agréable. Et puis, on s’en doute, tout va aller crescendo. Il faut donc prendre un peu notre mal en patience.

Le côté île où tout le monde se connait est dépaysante et propose un impact plus marquant à la vengeance voulu par nos trois héroïnes (un peu comme la série Harper’s Island, sympathique mais à la fin franchement décevante).

Si on m’avait dit, en lisant Mensonges, que le roman allait offrir un élément aussi surprenant, je ne l’aurai pas cru ! Mais rajoutez de l’inattendu comme celui introduit dans ce tome et vous avez une histoire sombre à la tournure beaucoup plus tragique que vous ne l’auriez pensé.

Là où le premier tome m’avait un poil déçu, ce second tome relance le tout sur les chapeaux de roues. J’ai adoré ce tome bourré de surprises, de rebondissements et de révélations toutes plus étonnantes les unes que les autres. Je l’ai dévoré, malgré son épaisseur (il est un quart plus gros que Vengeance). Jar Island n’est pas aussi calme que tout le monde veut nous le faire croire !

Trahisons, quant à lui, est sans aucun doute le tome le plus sombre de la série. On nous avait promis du tragique, on n’est pas déçu. Jenny Han et Siobhan Vivian savent faire plaisir à leurs lecteurs. Ce tome est à la hauteur de nos attentes. Du moins, jusqu’au dernier quart. Car niveau conclusion, on a l’impression que les auteurs ont perdu pied.

Bâclée, rapide, comme bazardée, cette fin que l’on attendait avec impatience, persuadés que nous étions d’assister encore à une scène tragique est décevante. Bien, mais décevante. Car oui, si les idées sont là, elles sont traitées avec bien trop de rapidité. On passe du coq à l’âne, sans avoir le temps de profiter de l’élément pourtant attendu depuis deux tomes.

On apprécie tout de même l’épilogue, choix sympathique qui offre un éclair d’espoir pour tous les personnages que l’on a aimé suivre pendant trois tomes. La possibilité de savoir ce que l’avenir aura réservé à tout ce beau monde sauf une personne. Peut-être la plus importante. Mais si cette question reste sans réponse, on n’en veut guère à nos deux auteurs. La recette marche ici et c’est le principal.

En conclusion, Le Pacte est une série vraiment sympathique, que j’ai aimé suivre pendant trois tomes. Malgré tout, elle n’est pas exempt de défauts et ceux-ci gâchent quelque peu la fin, trop rapide à mon goût. Néanmoins, elle reste pour moi bien faite et assez satisfaisante pour me donner envie de vous la conseiller et de la relire quand l’envie s’en fera ressentir. J’ai aimé me retrouver à Jar Island et c’est avec plaisir que j’y retournerai.

sans-titre-12

Grand Format : Panini – 16€ / Poche : Panini – 8,90€sans-titre-12

Publicités

4 commentaires sur “Le Pacte, une trilogie young adult sombre et captivante !

Laisser un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s