Jeunesse

Oniria tome 1 : Le Royaume des rêves

aleksi-briclot-oniria-logo-02-whitebackgrd

sans-titre-12

logo_267308Eliott, 12 ans, est un garçon en apparence comme tous les autres. Jusqu au jour où il découvre un sablier magique qui lui permet de voyager dans un monde aussi merveilleux que dangereux : Oniria, le monde des rêves. Un monde où prennent vie les milliards de personnages, d univers, et toutes les choses les plus folles et les plus effrayantes rêvées chaque nuit par les êtres humains. Collégien ordinaire le jour, Eliott devient la nuit, parmi les rêves et les cauchemars qui peuplent Oniria, un puissant Créateur, qui peut faire apparaître tout ce qu il souhaite par le simple et immense pouvoir de son imagination. En explorant Oniria pour sauver son père, plongé depuis plusieurs mois dans un mystérieux sommeil, Eliott est finalement confronté à son extraordinaire destin. Car Eliott est l « Envoyé » : il doit sauver le Royaume des rêves, menacé par la sanglante révolution des cauchemars.sans-titre-12

Je l’avoue, si l’attaché de presse d’Hachette ne m’avait pas conseillé avec autant d’enthousiasme ce titre, je serais passée complétement à côté. Et cela aurait été une honte. Car Oniria est mon coup de coeur du mois. Un coup de coeur qui s’ajoute aux très peu nombreux de cette année.

Original, ce roman, premier de B.F. Parry, une auteure française (fierté !) est une vraie découverte. Dès les premières pages, il est impossible de ne pas craquer pour ce lot de personnages si charismatiques et pour le monde d’Oniria si enchanteur.

Eliott ne savait plus quoi dire ni quoi faire. Créer une armée ! Le sujet était grave. On était loin des cordes qui se nouent toutes seules et des escargots ! Sans parler du risque de se tromper et d’imaginer des créatures dégénérées et destructrices, qui pourraient se révéler encore plus dangereuses que les cauchemars eux-mêmes.

Ce n’est pas en tant que lecteur que nous suivons les aventures d’Eliott, mais en tant que compagnon. Cette quête, nous la vivons avec lui, tout comme ses craintes, ses infortunes et ses joies. Oniria est enchanteur mais aussi dangereux. Tout y est pour que notre imagination soit titillé. Tel est le pouvoir de B.F. Parry : rendre son oeuvre si vivante que l’on en oublie que ce n’est qu’une histoire. Une seule auteure m’a donné cette impression il y a des années de cela : J.K. Rowling.

Quelle lecture ! C’est frustrée que j’ai refermé ce tome. Frustrée parce qu’il va falloir attendre pour connaître le fin mot de l’histoire. Déçue aussi parce que je n’avais pas envie de laisser tout ces personnages de côté. Alors vivement le tome 2 parce qu’Oniria me manque déjà !

sans-titre-12

logo_267308 9782012043312 91YDt5SiDDL 81psyUzZ-vL

sans-titre-12

sans-titre-12

Publicités

6 commentaires sur “Oniria tome 1 : Le Royaume des rêves

  1. Je n’avais jamais entendu parler de ce roman! J’ai peur qu’il soit un peu trop jeunesse pour moi mais je tenterai quand même l’aventure si je le trouve dans ma bibliothèque.

    1. C’est clairement un roman pour la jeunesse mais qui est tellement bien fait que même un public adulte peut l’apprécier. Je te le conseille fortement 🙂

Laisser un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s