Beaux livres·Humeur

Qui a dit que beau livre rimait avec excessif ?

The Folio Society

sans-titre-12

Si je suis une lectrice addictive (plus de 1600 livres chez moi, au grand dam de mon conjoint), je suis également une collectionneuse avérée. J’aime les livres, mais encore plus, j’aime les beaux livres et les éditions spéciales. Je sais ce que vous allez me dire : Oui, les beaux livres, c’est bien mais c’est souvent cher et le budget, lui, n’est pas extensible. Et vous avez raison ! Mais sachez qu’il est possible de trouver de belles trouvailles à prix raisonnable. Si beaucoup demandent un bon niveau en anglais, d’autres, 100% françaises combleront les anglophobes. Cet article est là pour vous les faire découvrir. Je décline toute responsabilité concernant des craquages possibles ou l’extension irraisonnable de votre PAL.:p

Cher ? Pas cher ? Qu’est-ce qui explique le prix d’un livre ?

Il faut savoir qu’en France, c’est l’éditeur qui fixe le prix des livres. Une obligation de la loi Lang. Ainsi, cela permet de trouver un livre au même prix partout. Que ce soit sur le net ou dans des librairies physiques. Cette loi a été instaurée pour éviter la disparition des petites librairies au profit des grands comme la Fnac. Dans ce prix, il faut compter la fabrication du livre (le papier qui est souvent cher, l’imprimeur, les effets spéciaux selon les livres : verni, lettres gaufrées, etc.), le pourcentage du libraire (qui doit bien vivre aussi), le pourcentage de l’éditeur (le livre doit bien lui rapporter) mais surtout, le pourcentage de l’auteur (assez moindre) et, si le livre est étranger, le prix de la licence que l’éditeur achète pour l’adapter et, bien sur, le traducteur.

Tandis qu’à l’étranger, et en particulier aux USA (le pays qui nous intéresse ici), le prix est souvent libre et donc, fixé par les librairies. Rajoutons que toute la partie traduction et achat de licence est inexistante (forcément). Le livre revient donc moins cher à produire et les éditeurs peuvent se permettre de réaliser de belles éditions à bas coût. Surtout que, souvent, il s’agit de belles éditions sur des classiques dont l’auteur est mort depuis plus de 70 ans et où les droits d’adaptations sont libres. Beaucoup font également fabriquer le livre à moindre coût à l’étranger, notamment en Chine (Une tendance qui arrive également chez nous pour certaines éditions).

Après cette petite partie technique, je vous présente donc les collections phares, à retenir pour leur qualité, leur originalité et leurs petits prix :

Barnes & Noble et sa collection Leatherbound Classic.

BN

Cette méga chaîne de librairie, n°1 aux USA, propose depuis plusieurs années des éditions cuir de grands classiques de la littérature adulte et enfantine. Celles-ci sont soignées, avec de nombreux effets, et une tranche systématiquement dorée (ou de couleur selon les titres). Quand au prix, les plus gros livres (entre 600 et 1000 pages) tournent aux alentours d’une vingtaine d’euros, quant aux plus petits (entre 200 et 500 pages), B&N les proposent aux alentours de 10€. On peut les trouver facilement sur plusieurs sites internet comme The Book Depository ou même Amazon mais plus cher puisque proposés par d’autres revendeurs que B&N (et donc avec une marge rajoutée). Mieux vaut donc passer directement par la librairie éditrice. D’autant qu’avec une commande de plusieurs titres, les frais de ports ne sont pas si excessifs que cela et les livres arrivent en très bon état. J’ai fait plusieurs commandes chez eux, et je n’ai jamais été déçue.

Barnes & Noble et sa collection d’éditions exclusives

tumblr_nn6gmn6BZ61r14ccfo1_400 tumblr_nn6gmn6BZ61r14ccfo2_1280

Restons chez B&N avec une autre collection vraiment intéressante. Car cette chaîne est également réputée pour ses éditions exclusives. Ainsi, on trouve souvent des éditions gorgées de bonus inédits avec des couvertures retravaillées et parfois, signées par l’auteur en personne. Ce fut ainsi le cas pour The Land of Stories 3 de Chris Colfer ou encore pour le troisième et dernier tome de la Sélection de Kiera Cass. Ces éditions sont au même prix que les standardes mais beaucoup plus limitées. Il suffit de payer les frais de port en plus (souvent raisonnables chez B&N) mais cela vaut le coup. Car une fois épuisées sur le site, on ne retrouve nul-part ces éditions. Exemple avec le collector de Fangirl (l’une des trois disponibles prochainement. En effet, B&N propose une version rouge, Amazon, une version rose, et Indigo, une version Jaune). et l’édition signée pour The Heir, le premier tome de la nouvelle trilogie située dans l’univers de la Sélection.

Les éditions en cuir

cuir

C’est la grande mode de l’édition en ce moment, les éditions en cuir font leur bout de chemin. Certains éditeurs sont même spécialisés dans ce genre de livre comme Canterbury Classics qui a développé toute une collection : les Word Cloud Classics. On y trouve Dracula de Bram Stoker, Les Contes de Grimm, Jane Eyre de Charlotte Brontë, toute l’oeuvre de Jane Austen,… Les ouvrages se distinguent par des couleurs et du texte gravé sur la couverture. J’ai découvert cette collection récemment sur Tumblr et j’ai craqué pour Dracula. Le livre a fait son effet et j’ai désormais hâte de pouvoir me prendre tous les Jane Austen et le Jane Eyre que l’éditeur propose.

L’année dernière, les fans de Tolkien ont pu se satisfaire de deux éditions superbes en cuir également, signées, toutes les deux Houghton Mifflin Harcourt. L’intégrale du Seigneur des Anneaux en un seul gros livre en cuir gris et un coffret comprenant le Hobbit et les trois tomes du SDA dans un coffret en cuir lui aussi. En France, la tendance commence à arriver grâce à Bragelonne qui vient de débuter une collection : STARSayant pour but d’allier grands noms et beaux livres à petit prix (16,90€, prix unique de la collection). On y compte déjà Raymond E. Feist avec Magicien : L’Apprenti, Peter F. Hamilton avec Dragon Déchu et Brent Weeks avec La Voie des Ombres. Cette collection qui devait être temporaire est devenue permanente suite au succès rencontré par les premières sorties.

2 3

Les Puffins Classics

PUF10-puffin-classics-10-detail1-1200 (1)

Les férus de beaux livres ne pourront que craquer pour cette collection. Penguin ne fait pas les choses à moitié. Avec un côté rétro aussi sympa, ces éditions font leur effet dans une bibliothèque. Couvertures tissu, illustrations minimalistes, cette collection a déjà de belles années derrière elle et fait figure de poids lourd.

Les Puffins in Bloom

Puffin-in-Bloom-stacked 10724270_444773172339395_1788146959_n

Petite dernière de chez Penguin, cette collection reprend la même recette que les Classics mais avec une illustration plus poussée signée Anna Bond. Colorée, vintage, elle se révèle plus travaillée que la première. Toute récente, elle ne compte que quatre titres pour le moment : Heidi, Little Women, Anne of Green Gables, et A Little Princess. Alice’s Adventures in Wonderland est la prochaine addition à la collection.

La Bibliothèque du collectionneur

9782352872641-G-210x332 9782352872535

Un éditeur en France a relevé, avec brio, le pari du beau et pas cher. Archipoche nous comble déjà depuis 2011 avec La Bibliothèque du Collectionneur, version française de la Collector’s Library , une collection de livres plus petits que des poches, reliés avec jaquette et tranches dorées. Elle permet de (re)découvrir des œuvres tombées dans le domaine public, grands classiques de la littérature dans un format transportable. Les prix varient entre 7 et 15€ selon l’épaisseur du roman. Charlotte Brontë, Jules Verne, Dickens, Jane Austen, Stendhal, Mary Shelley figurent parmi les auteurs mis à l’honneur. En novembre 2014, Archipoche a publié deux éditions grand format, reliées, avec dorures et couverture en simili-cuir : une Intégrale des œuvres de Jane Austen et une de Sherlock Holmes, toutes deux illustrées, pour un prix de 32€.

Le Mois du Cuivre

P1030429 10922798_792373744172809_241869233636835975_n

C’est une collection phare de Bragelonne, attendue comme le Messie. Chaque année, l’éditeur propose une réédition de plusieurs titres de leur catalogue proposant des effets de folie. Dorures, nouvelles couvertures, de quoi rendre toute bibliothèque badass ! Le tout pour 25€ l’ouvrage en moyenne. Un prix imposant, mais raisonnable quand on voit l’effort fourni sur l’édition. Un rendez-vous immanquable pour les amateurs de beaux-livres et de SFF.

The Folio Society

buku-tebal-cantik

C’est un éditeur anglais présent sur le marché depuis plusieurs années et dont les livres se vendent directement sur son site internet (certaines librairies anglaises en proposent directement en boutique). Les prix varient entre une vingtaine d’euros et une centaine selon l’édition proposée (il y en a des limitées, des méga luxes….). Avec un style unique parfois très vintage, les Folio Society sont un must-have pour tous les amateurs de beaux livres.

Je vous l’avait dit ! Impossible n’est pas beaux-livres ! Et que l’on soit fort dans la langue de Shakespeare ou non, il y a de quoi se procurer de belles éditions pour presque rien. Vous n’avez donc plus d’excuses pour craquer !sans-titre-12

Publicités

8 commentaires sur “Qui a dit que beau livre rimait avec excessif ?

  1. Merci beaucoup pour ce super article ! Je ne connaissais pas toutes ces éditions, j’ai juste Frankenstein dans la Boutique du collectionneur qui est super joli. Ça donne des bonnes idées pour les cadeaux. Chouette ! 🙂

  2. Merci pour cet article très intéressant 😉
    (mon porte-monnaie ne te remercie pas, par contre ^^)

Laisser un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s