Blacklistée : A bas le harcèlement !

55454

71I+vRfkMYLTitre : Blacklistée (Life Unaware)
Auteur : Cole Gibsen
Publié en: 2015 (France) /2015 (USA)
Genre : Young Adult, Contemporain
Editeur : Hugo Romance (New Way) (France) / Entangled Teen (USA)
Nombre de pages : 327
Prix : 17€ (Acheter)

Du même auteur : ….

(5) Ultra génial (yo)En apparence, Regan Flay a tout ce dont on peut rêver. A 17 ans, elle est populaire, étudie dans l’un des meilleurs lycées du monde, et ses parents ont les moyens de satisfaire le moindre de ses souhaits. Mais sa vie bascule le jour où, en arrivant en cours, Regan découvre ses textos et messages privés Facebook placardés sur les murs du lycée. Vacheries, mensonges, insultes, manipulations : tout est là, exposé aux yeux de chacun. En une seconde, elle passe du statut de princesse à celui de véritable paria. Ses amis lui tournent le dos, et les autres élèves du lycée commencent à lui faire vivre un véritable enfer. Elle trouve du soutien auprès de Nolan, un jeune homme plutôt beau garçon mais légèrement dysfonctionnel socialement. Ce dernier découvre vite que Regan est tout sauf la miss Parfaite qu’elle voulait bien montrer. Sous sa carapace, c’est une jeune fille angoissée, qui a du mal à supporter les exigences de sa mère concernant son avenir. Car rester toujours au top demande une sacrée dose d’énergie, et aucun échec n’est envisageable. Pourtant, la chute de Regan n’est qu’un début, et personne n’en sortira indemne…

55454

de quoi ça parle

C’est un roman sur un sujet malheureusement très actuel. Un sujet, tabou, qui ronge de l’intérieur. Un sujet pas facile à traiter : le harcèlement scolaire. Vous en avez peut-être été victime, vous en êtes peut-être victime actuellement, peut-être êtes vous passez à côté (auquel cas, vous êtes chanceux). Que vous soyez dans l’une ou l’autre de ses catégories, ce livre ne pourra vous laisser indifférent.

Ici, la victime n’est pas n’importe qui. C’est un ancien bourreau. Un bourreau qui s’ignorait. Mais qui va payer cher ses actions et surtout, ses inactions. Une position qui rend difficile la compassion mais qui offre une vision nouvelle. Une vision qui sert à la fois à comprendre que chaque bourreau est peut-être lui aussi une victime. Que chaque acte est peut-être dicté par autre chose qu’une bête méchanceté. Et qui permet de réfléchir. En aidant les bourreaux, en tentant de comprendre pourquoi, on peut aider les victimes et peut-être même les empêcher.

en clair ça donne quoi

Lorsque j’ai lu le pitch de ce roman, j’ai tout de suite été attirée. Parce que le sujet m’est familier. Parce que moi aussi j’ai été victime de harcèlement scolaire et que ce harcèlement a foutu en l’air ma scolarité. J’ai été surprise en revanche de découvrir l’idée de l’auteur. Celle de ne pas mettre en avant une victime, mais un bourreau dont la chance a tournée.

J’ai eu beaucoup de mal à m’identifier au personnage de Regan. D’abord insupportable, la jeune fille évolue au fur et à mesure de ses déboires et se révèle petit à petit. Plus on la découvre et mieux on la comprend. La compassion met du temps à arriver, mais j’ai fini par reconnaître du courage et de la volonté à cette jeune fille. Une volonté de ne plus fermer les yeux, de changer ce qui peut l’être et de s’ouvrir aux autres, dans l’espoir que, peut-être, elle pourra améliorer le quotidien de ses camarades ayant souffert de son harcèlement.

tu le recommandes

Bien écrit, enchaînant les rebondissements, Blacklistée tient en haleine. On sent que le sujet touche l’auteur et que derrière cette histoire, se cache quelque chose de bien plus profond. J’ai littéralement adorée ce roman même s’il a fallu du temps pour que je rentre dedans. Je ne peux que vous le conseiller. Lisez-le, faites le tourner. On a besoin de parler de ces choses-là et de dire à toutes les personnes encore victimes de cette injustice qu’elles ne sont pas seules. Et qu’elles comptent.

55454

Quelques citations :

C’était dans une vie antérieure, me dis-je en me détournant. À l’époque, tout était différent. J’étais différente. Mais maintenant ? Je n’avais pas de temps à perdre avec des regrets, des souvenirs ou des lapins en peluche. Rien ne pouvait changer le fait que j’avais dix-sept ans et que, même si je détestais ça, les pom-pom girls, le conseil des élèves et la politique de ma mère faisaient partie intégrante de mon existence.

Ne pas entrer dans l’équipe n’était pas envisageable – du moins, c’était l’avis de ma mère. Et je n’avais pas travaillé aussi dur pour tout perdre à cause d’un stupide porté foiré pendant des essais.

Je saisis mon portable posé sur la couette. Comme tout bon sportif vous le dirait, pour gagner, une équipe a besoin d’une excellente attaque et d’une défense de premier ordre. Et grâce aux leçons de ma politicienne de mère, je brillais sur les deux plans.

Sans-titre-8

– Alors, si on compte les points, pour le moment tu perds un à zéro, déclara Nolan. Et ça ne va pas tarder à empirer, parce qu’il y a une autre chose dont j’ai envie…
Nerveusement, je tirai sur les bretelles de mon sac à dos.
– Quoi ?
– Ca.
Il pivota pour se placer devant moi, si brutalement que je faillis trébucher. Et avant que je puisse comprendre ce qui se passait, ses lèvres étaient posées sur les miennes. Douces, tièdes, et tellement plus hésitantes que je l’aurais voulu…

Sans-titre-8

Le dédain dans sa voix était celui que les présentateurs des infos réservaient aux tueurs de chatons.

55454

Advertisements

3 réflexions sur “Blacklistée : A bas le harcèlement !

  1. Je viens de le mettre dans ma wishlist, ce film m’a l’air bien sympathique et justement je n’avais plus rien à lire presque ! 🙂

Laisser un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s