Hugo New Romance·Romance

Fixed on you : Encore une pépite chez Hugo new romance !

opop

sans-titre-12

513JFqocACL 51tvwjD4EZL fixed,-tome-3---forever-with-you-709230 fixed,-tome-4---hudson---you-905740-264-432

sans-titre-12Récemment diplômée, Alayna décide de laisser derrière elle son passé et ses relations passionnées destructrices pour se concentrer sur son travail dans un club branché new-yorkais. Le projet était parfait, mais c’était sans compter Hudson Pierce, le nouveau propriétaire du club… Un homme outrageusement beau et riche, le genre qu’Alayna s’était juré d’éviter pour continuer à contrôler ses penchants amoureux obsessionnels… C’est alors que Hudson fait à Alayna une étrange proposition qu’elle ne peut refuser… Non seulement elle ne peut plus l’éviter, mais elle est séduite par son univers et ne peut pas résister à son magnétisme envoûtant. Lorsque qu’elle découvre la sombre histoire personnelle de Hudson, elle réalise, trop tard, qu’il est le pire homme avec qui elle pouvait nouer une relation. À moins qu’ils parviennent ensemble, au-delà de leur attraction physique, à guérir de leurs blessures passées et trouver l’amour…

sans-titre-12Paradoxalement, ce que je préfère dans les romans érotiques, ce ne sont pas les scènes de sexe, qui, généralement, me lassent au point que je n’en lis qu’une ou deux sur tout un roman. Non, ce que j’aime vraiment, c’est l’histoire autour de ces scènes. Si celle-ci contient des scandales, des êtres salement amochés par la vie et des rebondissements à se faire décrocher la mâchoire, c’est banco.

Fixed on you remplit tous les critères qui en font, pour moi, une excellente série érotique. Intriguée par la quatrième de couverture, je me suis plongée dedans sans vraiment savoir à quoi m’attendre. Très vite pourtant, j’ai senti le potentiel de ce titre. Une nana qui aime trop au point de harceler, un homme manipulateur, fou de contrôle que l’on dit incapable d’aimer ? Bien bien bien !

Ce n’était pas seulement sa beauté incroyable, et sa parfaite démonstration de ce que devait être l’idéal masculin qui me faisait mouiller à ce point, tout en cherchant l’issue de secours la plus proche. C’était sa façon de me regarder. Aucun autre homme ne m’avait jamais regardée comme ça ; avec cette possessivité dévorante. Il ne se contentait pas de me déshabiller des yeux ; il prenait possession de moi et me promettait qu’aucun autre homme ne me satisferait jamais plus. Immédiatement j’ai envie de lui. Des papillons se sont installés au creux de mon ventre. C’est un sentiment que je ne connaissait que trop bien. Pourtant mon désir semblait importer peu. Son regard me disait qu’il me prendrait que je le veuille ou non ; que c’était inévitable, comme si c’était déjà chose acquise.

Si j’ai eu un peu de mal avec Laynie au départ, j’ai rapidement compris que ce personnage avait de quoi me plaire. Laynie, c’est la fille intelligente, qui aime plaire et qui aime se faire plaisir. Elle sait ce qu’elle vaut, elle sait ce qu’elle veut et fais tout pour l’obtenir. De tous les romans érotiques que j’ai pu lire, c’est la première fois que je découvre un personnage féminin aussi fort côté caractère. Elle prend de l’assurance de tome en tome, en même temps qu’elle fait face à ses démons.

Quant à Hudson, cet apollon, sorte de Christian Grey, le penchant SM en moins (ou en beaucoup plus soft, ça dépend des jours), il reste un peu le cliché de ce genre de littérature. Brun, écorché par la vie, dingue de contrôle, riche, canon. Au fur et à mesure, il sait pourtant s’affranchir de ces étiquettes qui lui collent à la peau pour finalement nous séduire.

Il l’avait présenté comme un baiser destiné à notre public, mais en vérité c’était notre baiser : un mélange harmonieux de nous deux, une fusion tellement intense que je ne savais plus où il commençait et où je terminais, quel goût appartenait à qui. Et c’était encore plus que tout cela : c’était une chanson d’amour sans paroles, une promesse sans peur. C’était une étincelle, le début de quelque chose de nouveau.

L’alchimie entre les deux personnages fait plaisir à lire. On le sent très rapidement, impossible de s’ennuyer avec ces deux là ! D’autant que Laynie va vite le comprendre, l’entourage d’Hudson et son passé sont un vrai champ de mines. Impossible de savoir véritablement à qui se fier.

Je dois l’avouer, ce roman dont je n’attendais pas grand chose, si ce n’est me faire passer un bon moment, a su me captiver et me rendre accro au point d’enchaîner immédiatement avec la suite. J’ai attendu chaque tome avec impatience, dévorant chacune des pages les unes après les autres. Voilà une série qui vaut le coup d’oeil et change de toutes les romances érotiques qu’on lit d’habitude !

sans-titre-12Grand Format : Hugo Roman – 17€ / Poche : N’existe passans-titre-12

Publicités

2 commentaires sur “Fixed on you : Encore une pépite chez Hugo new romance !

  1. Comme toi, au bout d’un moment, les scènes de sexe j’en viens à ne plus les lire quand il y en a trop. Trop souvent, les histoires sont une excuse pour nous balancer des scènes hot alors que celles-ci ne devraient qu’être complémentaires et être une continuation de l’histoire. Bref, tout ça pour dire que j’ai l’impression que ce livre est un de ceux là, mais du coup, tu me rassures et tu arrives à m’intriguer ^^ je lui donnerai peut-être sa chance !

Laisser un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s