Livre de poche·Polar

Rester Groupés de Sophie Hénaff : LE polar de l’été !

sans-titre-129782253092445-001-TÇa bouge au 36 Quai des Orfèvres. De nouvelles recrues rejoignent les rangs de la brigade maudite du commissaire Anne Capestan, dont Saint-Lô, sorti de l’hôpital psychiatrique dans la peau de D’Artagnan, et Ratafia, rat policier. 
Sale affaire pour l’équipe de bras cassés : trois assassinats éparpillés sur le territoire. Un point commun : le tueur a prévenu ses victimes. Cerise sur le gâteau : l’ex-beau-père de Capestan est l’une d’elles.

sans-titre-12

J’ai attendu ce second tome comme le Messie après avoir eu un énorme coup de coeur pour Poulets Grillés. Ma patience a enfin été récompensée et l’attente valait la peine !

Rester Groupés reprend peu de temps après la fin du premier tome. Nous qui pensions que la résolution des deux affaires amènerait un vent de gloire sur la brigade la plus mal-aimée du 36, il n’en est rien. C’est même tout le contraire ! On retrouve donc nos policiers démotivés, plus occupés à jouer au billard qu’à résoudre de « nouveaux » mystères.

– Capestan, vous avez craqué les sécurités d’un site commerçant sans autorisation du Parquet et sans couvrir vos traces ?
– Ah… hélas, ce n’est pas exclu, répondit la commissaire en observant Dax de loin.
– Pas exclu, pas exclu. Vous l’avez donné, cet ordre, ou pas ?
– De craquer ? Oui, absolument. En revanche, je pensais que l’effraction serait plus discrète.
– Voilà ce que j’appelle présenter des excuses et réaliser la portée de ses actes, Capestan ! « Je ne pensais pas me faire gauler  » comme le premier délinquant venu.

Aussi bon que le premier, ce tome reprend le même principe. Deux enquêtes qui, à priori, n’ont rien en commun mais qui vont très vite se rejoindre. Petit plus, cette course contre la montre, cette compétition entre brigade pour savoir qui résoudra le meurtre d’une ancienne figure de la Police. C’est rythmé, efficace. On en apprend également plus sur Capestan et son passé. Un passé extrêmement lié à l’enquête en cours….

De nouveaux personnages font également leur apparition et apportent un vent frais à la série grâce à de nombreuses situations cocasses. On appréciera notamment le personnage de Saint-Lô, un sacré numéro que l’on espère bien plus présent dans les prochains tomes (optimisme quand tu nous tiens).

Un couinement attira leur attention. C’était le rat de Merlot qui se faufilait jusqu’à sa gamelle au pied du laurier. Les deux policiers le regardèrent grignoter quelques graines. D’une tape légère, Lebreton se débarrassa de sa cendre dans le cendrier à ses pieds. Avant de reprendre sa cigarette, il remarqua sobrement :
– Çà aurait pu être un cochon.
Capestan considéra le rongeur quelques secondes.
– C’est vrai, on ne s’en sort pas trop mal, concéda-t-elle avant de changer de sujet.

Rester Groupés est LE polar de l’été, parfait pour décompresser ! Il n’y a plus qu’à attendre une suite, pas encore annoncée mais qui devrait bien pointer le bout de son nez au vu de la fin de Rester Groupés.

sans-titre-12

41pxnkiukuL._SX210_ 9782253092445-001-Tsans-titre-12Grand format : Albin Michel – 18.50€ / Poche : Livre de Poche – 7,30€sans-titre-12

Publicités

Un commentaire sur “Rester Groupés de Sophie Hénaff : LE polar de l’été !

Laisser un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s