Card Captor Sakura : un manga culte signé CLAMP !

card_captor_sakura_450

Alors qu’elle feuillette un livre mystérieux, Sakura, jeune élève de CM1, disperse aux quatre vents des dizaines de cartes magiques, qu’elle va devoir essayer de récupérer au plus vite. Accompagnée de Kélo, un petit animal étrange, et de son amie Tomoyo, la jeune fille devra apprendre à maîtriser au mieux ses pouvoirs magiques. C’est que les esprits des cartes, enfin libres, sont peu enclins à se laisser capturer… Mais toute la détermination et l’ingéniosité de Sakura feront d’elle une vraie héroïne !

55454Je me suis rendue compte récemment que je ne vous avais jamais parlé de Card Captor Sakura. Un comble quand on sait que c’est l’un de mes manga préférés ! Alors la sortie de la magnifique réédition de Pika est l’occasion pour moi de réparer cette erreur.

Sakura a fêté ses 20 ans en 2016. Et malgré le temps qui passe, la série n’a pas pris une ride ! Je l’ai découverte quand j’étais au collège, avec la diffusion de l’anime sur M6. Le charme a opéré immédiatement. Naturellement, j’ai ensuite plongée dans le manga. Mon tout premier. Pas étonnant que CCS ai une place si particulière dans mon petit coeur !

ccso1-2

Tout en douceur, ce manga est l’occasion pour CLAMP de s’essayer à un style différent. En effet, CCS est leur première série surfant sur la vague des magicals girls. A l’époque, le studio est sur plusieurs séries : X est en pause, Magic Knight Rayearth est sur le point de se terminer et Nakayoshi, le magazine dans lequel est édité ce dernier leur demande de plancher sur un nouveau titre. Le thème s’impose de lui-même, CLAMP voulant toucher le coeur de cible du magazine : les jeunes écolières.

Au delà de la magie, le thème central de Sakura repose sur l’amour. Traité à différent niveau selon les relations entre les personnages (amitié entre filles, amour à sens unique, romance hétéro et même homosexualité),  les CLAMP sont en avance sur leur temps. Et l’énorme palette de personnages différents qui composent le manga est l’un des points forts du titre.

99fade34734632de99c6b080dc23a345

Impossible de ne pas trouver chaussure à son pied. Personnellement, j’adore Sakura, Tomoyo et Kero. Hauts en couleurs, uniques, ils sont les piliers centraux de la série. Shaolan et Toya ne sont pas en reste non plus d’ailleurs.

Des persos attachants, de l’humour, de l’action, de la romance, du mystère, la recette est parfaite. Rare sont les manga aussi qualitatif que Sakura. Que vous soyez enfant ou adulte, nul doute que cette série saura vous charmer ! C’est un classique ! Et la série est tellement appréciée qu’elle a fait son grand retour en 2017 dans une suite tout aussi excellente intitulée Clear Card Arc. Elle possède déjà son anime, diffusé actuellement en simultanée avec le Japon sur Wakanim.

55454

Mangaka : CLAMP / Nombre de tomes : 2 (FR) – 9 (JP – Fini) (9.10€) – Anime : Oui (+2 films)

55454

 

 

 

Publicités

2 commentaires sur « Card Captor Sakura : un manga culte signé CLAMP ! »

  1. C’est plutôt 12 tomes 1e édition – épuisée / 6 tomes version double / 2/9 tomes version collector.

    Sur l’amour, tu oublies l’amour interdit pour Rika. C’est l’un des sujets les plus sensibles et qui a valu beaucoup de critiques en France…

  2. Etant donné que seule la nouvelle version est disponible, je me base sur celle-ci uniquement pour le nombre de tomes. Le but est de donner une info rapide, pas de donner des détails superflus pour un public qui s’en fiche.

    Effectivement, en relisant le premier tome hier, je m’en suis rendue compte. Merci pour ton commentaire.

Laisser un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s