Ados·Beaux livres·Gallimard jeunesse·Jeunesse

La Boutique Vif-Argent tome 1 : Une valise d’étoiles

sans-titre-12

product_9782070663033_244x0Finley, qui vit dans le paisible village écossais d’Applecross, a toujours préféré aller à la pêche plutôt qu’à l’école. Mais ce n’est pas du goût de ses parents. Puni, le voilà obligé de remplacer le facteur dans sa tournée d’été. Un jour, il doit remettre à une certaine famille Lily une lettre envoyée par le mystérieux «Club des Voyageurs Imaginaires». Comme par enchantement apparaît alors une étrange boutique rouge, et surgit la fille la plus étonnante que Finley ait jamais rencontrée : Aiby Lily. Bientôt, ils se trouvent confrontés à des événements inexplicables, des énigmes insolubles et de redoutables ennemis… Ainsi commencent les aventures extraordinaires de l’intrépide Finley McPhee et de l’irrésistible Aiby Lily.

sans-titre-12

C’est un petit roman jeunesse que l’on remarque lorsque l’on passe dans les rayons. Avec sa couverture mystérieuse et le soigné de son édition finement réalisée, La Boutique Vif-argent nous envoûte avant même de l’avoir ouvert.

Mais de quoi ça parle ? L’histoire que l’on va découvrir se situe dans un petit village d’Ecosse. Elle met en scène le jeune Finley, féru de pêche plus que d’études. Afin de le punir, son père l’envoi effectuer un travail, le plus pénible possible. Voilà le jeune homme devenu apprenti facteur. Mais ce qu’il ignore c’est que ce travail peu reluisant va transformer sa vie….

Avec une plume fraîche et rythmée, La Boutique Vif-argent sait charmer ses lecteurs. En véritable conteur, Finley nous narre ses aventures, distillant, ça et là, juste ce qu’il faut d’éléments pour titiller notre curiosité. De quoi dévorer ce premier tome sans s’en rendre compte. 

Sans être trop rapide ou trop court, La Boutique Vif-argent se lit rapidement grâce à une histoire qui ne nous laisse pas une minute de répit jusqu’à la dernière page.

Ajoutons de nombreuses illustrations pleines de charme et nous tenons ici, une véritable pépite. De celle que l’on aimerait voir bien plus souvent. A lire sans modération pour les petits, comme les grands enfants !

Vous pouvez d’ailleurs lire un extrait offert par Gallimard Jeunesse ici : Lire l’extrait.

sans-titre-12

product_9782070663033_244x0 815l-GhROML 51J0cE-Fi8L

sans-titre-12

Grand Format : Gallimard Jeunesse- 15,50€ / Poche : folio junior- 7,90€ (A paraître le 16/11/17)sans-titre-12

Beaux livres·Humeur

Qui a dit que beau livre rimait avec excessif ?

The Folio Society

sans-titre-12

Si je suis une lectrice addictive (plus de 1600 livres chez moi, au grand dam de mon conjoint), je suis également une collectionneuse avérée. J’aime les livres, mais encore plus, j’aime les beaux livres et les éditions spéciales. Je sais ce que vous allez me dire : Oui, les beaux livres, c’est bien mais c’est souvent cher et le budget, lui, n’est pas extensible. Et vous avez raison ! Mais sachez qu’il est possible de trouver de belles trouvailles à prix raisonnable. Si beaucoup demandent un bon niveau en anglais, d’autres, 100% françaises combleront les anglophobes. Cet article est là pour vous les faire découvrir. Je décline toute responsabilité concernant des craquages possibles ou l’extension irraisonnable de votre PAL.:p

Cher ? Pas cher ? Qu’est-ce qui explique le prix d’un livre ?

Il faut savoir qu’en France, c’est l’éditeur qui fixe le prix des livres. Une obligation de la loi Lang. Ainsi, cela permet de trouver un livre au même prix partout. Que ce soit sur le net ou dans des librairies physiques. Cette loi a été instaurée pour éviter la disparition des petites librairies au profit des grands comme la Fnac. Dans ce prix, il faut compter la fabrication du livre (le papier qui est souvent cher, l’imprimeur, les effets spéciaux selon les livres : verni, lettres gaufrées, etc.), le pourcentage du libraire (qui doit bien vivre aussi), le pourcentage de l’éditeur (le livre doit bien lui rapporter) mais surtout, le pourcentage de l’auteur (assez moindre) et, si le livre est étranger, le prix de la licence que l’éditeur achète pour l’adapter et, bien sur, le traducteur.

Tandis qu’à l’étranger, et en particulier aux USA (le pays qui nous intéresse ici), le prix est souvent libre et donc, fixé par les librairies. Rajoutons que toute la partie traduction et achat de licence est inexistante (forcément). Le livre revient donc moins cher à produire et les éditeurs peuvent se permettre de réaliser de belles éditions à bas coût. Surtout que, souvent, il s’agit de belles éditions sur des classiques dont l’auteur est mort depuis plus de 70 ans et où les droits d’adaptations sont libres. Beaucoup font également fabriquer le livre à moindre coût à l’étranger, notamment en Chine (Une tendance qui arrive également chez nous pour certaines éditions).

Après cette petite partie technique, je vous présente donc les collections phares, à retenir pour leur qualité, leur originalité et leurs petits prix :

Barnes & Noble et sa collection Leatherbound Classic.

BN

Cette méga chaîne de librairie, n°1 aux USA, propose depuis plusieurs années des éditions cuir de grands classiques de la littérature adulte et enfantine. Celles-ci sont soignées, avec de nombreux effets, et une tranche systématiquement dorée (ou de couleur selon les titres). Quand au prix, les plus gros livres (entre 600 et 1000 pages) tournent aux alentours d’une vingtaine d’euros, quant aux plus petits (entre 200 et 500 pages), B&N les proposent aux alentours de 10€. On peut les trouver facilement sur plusieurs sites internet comme The Book Depository ou même Amazon mais plus cher puisque proposés par d’autres revendeurs que B&N (et donc avec une marge rajoutée). Mieux vaut donc passer directement par la librairie éditrice. D’autant qu’avec une commande de plusieurs titres, les frais de ports ne sont pas si excessifs que cela et les livres arrivent en très bon état. J’ai fait plusieurs commandes chez eux, et je n’ai jamais été déçue.

Barnes & Noble et sa collection d’éditions exclusives

tumblr_nn6gmn6BZ61r14ccfo1_400 tumblr_nn6gmn6BZ61r14ccfo2_1280

Restons chez B&N avec une autre collection vraiment intéressante. Car cette chaîne est également réputée pour ses éditions exclusives. Ainsi, on trouve souvent des éditions gorgées de bonus inédits avec des couvertures retravaillées et parfois, signées par l’auteur en personne. Ce fut ainsi le cas pour The Land of Stories 3 de Chris Colfer ou encore pour le troisième et dernier tome de la Sélection de Kiera Cass. Ces éditions sont au même prix que les standardes mais beaucoup plus limitées. Il suffit de payer les frais de port en plus (souvent raisonnables chez B&N) mais cela vaut le coup. Car une fois épuisées sur le site, on ne retrouve nul-part ces éditions. Exemple avec le collector de Fangirl (l’une des trois disponibles prochainement. En effet, B&N propose une version rouge, Amazon, une version rose, et Indigo, une version Jaune). et l’édition signée pour The Heir, le premier tome de la nouvelle trilogie située dans l’univers de la Sélection.

Les éditions en cuir

cuir

C’est la grande mode de l’édition en ce moment, les éditions en cuir font leur bout de chemin. Certains éditeurs sont même spécialisés dans ce genre de livre comme Canterbury Classics qui a développé toute une collection : les Word Cloud Classics. On y trouve Dracula de Bram Stoker, Les Contes de Grimm, Jane Eyre de Charlotte Brontë, toute l’oeuvre de Jane Austen,… Les ouvrages se distinguent par des couleurs et du texte gravé sur la couverture. J’ai découvert cette collection récemment sur Tumblr et j’ai craqué pour Dracula. Le livre a fait son effet et j’ai désormais hâte de pouvoir me prendre tous les Jane Austen et le Jane Eyre que l’éditeur propose.

L’année dernière, les fans de Tolkien ont pu se satisfaire de deux éditions superbes en cuir également, signées, toutes les deux Houghton Mifflin Harcourt. L’intégrale du Seigneur des Anneaux en un seul gros livre en cuir gris et un coffret comprenant le Hobbit et les trois tomes du SDA dans un coffret en cuir lui aussi. En France, la tendance commence à arriver grâce à Bragelonne qui vient de débuter une collection : STARSayant pour but d’allier grands noms et beaux livres à petit prix (16,90€, prix unique de la collection). On y compte déjà Raymond E. Feist avec Magicien : L’Apprenti, Peter F. Hamilton avec Dragon Déchu et Brent Weeks avec La Voie des Ombres. Cette collection qui devait être temporaire est devenue permanente suite au succès rencontré par les premières sorties.

2 3

Les Puffins Classics

PUF10-puffin-classics-10-detail1-1200 (1)

Les férus de beaux livres ne pourront que craquer pour cette collection. Penguin ne fait pas les choses à moitié. Avec un côté rétro aussi sympa, ces éditions font leur effet dans une bibliothèque. Couvertures tissu, illustrations minimalistes, cette collection a déjà de belles années derrière elle et fait figure de poids lourd.

Les Puffins in Bloom

Puffin-in-Bloom-stacked 10724270_444773172339395_1788146959_n

Petite dernière de chez Penguin, cette collection reprend la même recette que les Classics mais avec une illustration plus poussée signée Anna Bond. Colorée, vintage, elle se révèle plus travaillée que la première. Toute récente, elle ne compte que quatre titres pour le moment : Heidi, Little Women, Anne of Green Gables, et A Little Princess. Alice’s Adventures in Wonderland est la prochaine addition à la collection.

La Bibliothèque du collectionneur

9782352872641-G-210x332 9782352872535

Un éditeur en France a relevé, avec brio, le pari du beau et pas cher. Archipoche nous comble déjà depuis 2011 avec La Bibliothèque du Collectionneur, version française de la Collector’s Library , une collection de livres plus petits que des poches, reliés avec jaquette et tranches dorées. Elle permet de (re)découvrir des œuvres tombées dans le domaine public, grands classiques de la littérature dans un format transportable. Les prix varient entre 7 et 15€ selon l’épaisseur du roman. Charlotte Brontë, Jules Verne, Dickens, Jane Austen, Stendhal, Mary Shelley figurent parmi les auteurs mis à l’honneur. En novembre 2014, Archipoche a publié deux éditions grand format, reliées, avec dorures et couverture en simili-cuir : une Intégrale des œuvres de Jane Austen et une de Sherlock Holmes, toutes deux illustrées, pour un prix de 32€.

Le Mois du Cuivre

P1030429 10922798_792373744172809_241869233636835975_n

C’est une collection phare de Bragelonne, attendue comme le Messie. Chaque année, l’éditeur propose une réédition de plusieurs titres de leur catalogue proposant des effets de folie. Dorures, nouvelles couvertures, de quoi rendre toute bibliothèque badass ! Le tout pour 25€ l’ouvrage en moyenne. Un prix imposant, mais raisonnable quand on voit l’effort fourni sur l’édition. Un rendez-vous immanquable pour les amateurs de beaux-livres et de SFF.

The Folio Society

buku-tebal-cantik

C’est un éditeur anglais présent sur le marché depuis plusieurs années et dont les livres se vendent directement sur son site internet (certaines librairies anglaises en proposent directement en boutique). Les prix varient entre une vingtaine d’euros et une centaine selon l’édition proposée (il y en a des limitées, des méga luxes….). Avec un style unique parfois très vintage, les Folio Society sont un must-have pour tous les amateurs de beaux livres.

Je vous l’avait dit ! Impossible n’est pas beaux-livres ! Et que l’on soit fort dans la langue de Shakespeare ou non, il y a de quoi se procurer de belles éditions pour presque rien. Vous n’avez donc plus d’excuses pour craquer !sans-titre-12

Beaux livres·Métamorphose

Quand Benjamin Lacombe revisite Notre-Dame de Paris de Victor Hugo

notredame

Titre : Notre-Dame de Paris
Auteur: Victor Hugo (Texte) / Benjamin Lacombe (Illustrations)
Publié en: 2011 & 2012 (France)
Editeur : Soleil (collection Métamorphose)
Nombre de pages : 720

Envie de l’acheter ?

6.Coup-de-coeurAprès le succès des Contes Macabres, Benjamin Lacombe – auteur et illustrateur phare de la nouvelle génération – a succombé au chef d’oeuvre de Victor Hugo, Notre-Dame de Paris, un récit entre drame et épopée, pittoresque et poésie, porté par l’extraordinaire sensibilité parisienne de son auteur. Une sensibilité partagée par Benjamin, qui explore ici l’époque médiévale et se délecte à offrir son interprétation d’un imaginaire qui dresse, au milieu des grouillements et des clameurs, trois figures de légende : Esméralda, jeune femme pure ; Frollo, moine maudit ; et Quasimodo, bossu au grand coeur – en toile de fond, une cathédrale d’épouvante. Exceptionnelle dans son format (un grand format de 240 pages) et sa fabrication de prestige, cette édition agrémentée d’une cinquantaine d’illustrations devrait ravir les grands lecteurs, sensibles aux beaux ouvrages.

Benjamin Lacombe est un auteur que j’ai découvert avec le magnifique Les Contes Macabres et le livre Blanche-Neige (dont le dessin m’a, disons-le clairement, laissé sur le cul). Remarqué pour son talent exceptionnel et ses dessins fabuleux, l’artiste enchaîne les titres tous plus poétiques les uns que les autres.

Avec Notre-Dame de Paris, c’est une oeuvre d’art qui s’ajoute à notre bibliothèque. Déjà parce que ce livre est un classique de la littérature. De deux parce que ce travail de titan qui aura pris tout de même trois ans à Benjamin Lacombe se traduit par une centaine de dessins disséminés dans les deux tomes et une maquette somptueuse qui ne peut qu’attirer l’oeil.

0_7de5f_3753ede_XXXL

Lire est une passion que j’ai depuis l’enfance. Mais je n’ai jamais été fan des classique de la littérature. La faute sans doute aux cours de français et aux lectures imposées que je n’arrivais pas à lire. Mon premier vrai classique fut Orgueil et Préjugés. Le second, celui-ci.

Il faut dire qu’avec une édition pareille, difficile de ne pas sy’ mettre, surtout quand la collection est Métamorphose. Vous le savez, je vous en ai déjà parlé, je suis une accro à cette collection dirigée par Barbara Canepa. Alors forcément !

Mais parlons un peu plus du contenu de ces deux tomes. Le texte d’Hugo est présenté en version intégrale. Pas de retravaillage, pas de version abregé. De quoi profiter pleinement de la plume si romantique et poétique de l’auteur.

3065473190

Ce qui surprendra et marquera le plus à l’appréciation de Notre-Dame, ce sont surtout les illustrations sur page double. Imaginez. Vous lisez tranquillement et d’un coup, d’une page à une autre vous tombez sur une des merveilleuses peintures de Benjamin Lacombe. Magique, il n’y a pas d’autres mots. Ce jeu de couleurs et ce souci du détail est incroyable.

On apprécie également les « bonus » présents en fin d’ouvrage (aussi bien dans le tome 1 que dans le 2). Des notes, mais aussi des biographies et bibliographies des deux auteurs. De quoi prolongez quelques temps la lecture encadrée par une mise en page digne des livres d’antan (et c’est dommage que l’on en fasse plus aujourd’hui, c’est magnifique !).

Avec son papier de haute qualité et son travail monumental d’édition, Notre-Dame de Paris est un titre à posséder dans sa bibliothèque. Un cadeau luxueux que l’on se fait à soi-même et aux autres. Indispensable !

Sans-titre-7

Beaux livres·Histoire

Idée cadeau : Le petit livre des Rois de France

55454

Beau-Livre---Le-Petit-livre-des-Rois-de-FranceTitre : Le petit livre des Rois de France 
Auteur : Guillaume Picon & Katia Boudoyan
Publié en : 2009 (France)
Genre : Beaux Livre, Histoire
Editeur : Chêne
Nombre de pages : 208
Prix : 14.95€

Des mêmes auteurs :

Découvrez-le !

(4) Super (yo)De petites dimensions, en couleur et ornés de milles détails, les chromos faisaient la joie des enfants sages à l’école ou de ceux qui les collectionnaient en achetant des tablettes de chocolat. Cet album de poche rassemble une série de ces images consacrées aux rois de France qu’accompagnent des textes vivants et documentés. Les rois fainéants étaient-ils si cossards ? Saint Louis si juste ? Louis XI si cruel ? De Pharamond à Napoléon III, en passant par Charlemagne, Saint Louis ou Louis XIV…, découvrez ou redécouvrez la vie et l’œuvre de nos souverains à travers ce délicat petit album doré sur tranches.

55454

Voilà un livre que les amateurs d’Histoire et de beaux livres trouveront à leur goût. Faisant partie de la série des “petit livre de” (comptant déjà plusieurs titres sur la Bible, Jésus, les Saints,…) et basé sur les chromos d’une série sur les Rois et souverains de France (datant du XIXe siècle), Guillaume Picon et Katia Boudoyan, présentent à chaque page, un roi du Pays. Partant des premiers personnages légendaires aux derniers descendants des Bourbons (en passant par les mérovingiens, les capétiens et les carolingiens), on en apprend énormément dans ce petit livre élégant.

De quoi satisfaire les férus d’Histoire donc mais pas seulement. Parfait pour tous les âges, voilà une idée cadeau maline. Les éditions Chêne offre une édition soignée et un format atypique. Rappelant les livres anciens avec un petit coté kitsch craquantLe petit livre des Rois de France mettra en valeur n’importe quelle bibliothèque et fera son effet.

55454

L’édition présentée ici est une réédition. Le Petit livre des Rois de France, paru en 2009 proposait une couverture horizontale tandis que la nouvelle est verticale. Alors que l’édition de 2010 met Louis XIV en avant avec un portrait officiel, on peut admirer une scène globale où il apparaît accompagné devant Versailles sur celle de 2009.

55454

Beaux livres

Japon, 365 Us et coutumes

55454

Roman---Japon--365-us-et-coutumesTitre : Japon, 365 us et coutumes 
Auteur : David Michaud
Publié en: 2010 
Genre : Beau livre
Editeur : Chêne
Nombre de pages : 384
Prix : 15.90€

Du même auteur : Japon, Le Japon vu de l’intérieur,…

Découvrez-le !

(5) Ultra génial (yo)Il est impoli, au Japon, de se moucher en public. Le bain chaud est une tradition, mais il est impératif de prendre une douche avant. Pour conjurer le sort, on achète de petites pochettes contenant un papier béni. À une femme, on offrira plutôt un alcool de prune que du saké… Au total, 365 traits de civilisation, particularités qu’il faut connaître, habitudes et coutumes à découvrir, subtilités qui ne sont connues que de celui qui a vécu dans le pays. Sur chaque page : un point présenté en quelques phrases concises et des illustrations de motifs japonais traditionnels.

55454Fan du Japon ou curieux, ce livre est fait pour vous ! 365, c’est le nombre de jours dans une année, mais c’est aussi le nombre de petits gestes du quotidien nippon expliqués dans Japon, 365 us et coutumes.

Écrit par David Michaud, photographe et journaliste vivant au Japon, déjà auteur de Japon et de Traditionnel Japon, ce trésor d’informations nous offre au fil des pages des coutumes que nous occidentaux pourrions trouver étranges mais qui sont ancrées depuis des générations dans la vie japonaise.

À chaque page son anecdote mise en valeur par un décor traditionnel magnifique. De quoi allier plaisir d’apprendre et plaisir des yeux. On se rend compte, au fil de pages que le quotidien japonais est semé d’embuches pour l’étranger en visite. Beaucoup de gestes qui nous sont quotidiens pourraient se révéler mal-vus, ou incompris et à l’inverse, on découvre également une société respectueuse de ses traditions et de l’individu où les conventions sont très importantes. L’occasion également de casser les préjugés et de découvrir un monde comme tous les autres où la vie n’est pas parfaite.

En plus de son contenu particulièrement intéressant et rapide à lireJapon, 365 Us et Coutumes est un bel objetPetit, son édition est soignée et la couverture attire l’œil, donnant très envie d’en savoir plus.

Que vous souhaitiez vous rendre au pays du Soleil-Levant ou non, voilà un livre qui vous sera utile pour approfondir vos connaissances sur une société à mille lieux de la nôtre. Et si jamais un voyage se profile à l’horizon, il sera le compagnon idéal pour découvrir de façon ludique et agréable un des plus beaux coin de la planète. 

55454Quelques citations :

 » Le festival de Tanabata, ou fête des étoiles, a lieu la septième nuit du septième mois (7 juillet). D’origine chinoise, il célèbre les retrouvailles d’Orihime (Véga) et Hiko-Boshi (Altaïr), amoureux séparés par la Voie lactée qui ne se retrouvent q’une fois par an. Vêtus en yukata, les couples écrivent leurs voeux sur des bandelettes de papier qu’ils accrochent sur des branches de bambou et prient les étoiles. »

Sans-titre-8

 » Par tradition, les appartements et les maisons comportent généralement une pièce au sol recouvert de tatami. Celle-ci s’apparente à un espace de relaxation comme pourrait l’être un salon, et l’on veillera à toujours enlever ses chaussons avant d’y pénétrer. »

55454