Je les ai abandonnés : The Replacement de Brenna Yovanoff

3091353176_c3d751fa2b_z_large

Parce que je vous parle toujours des livres lus mais jamais de ceux que j’ai laissés tomber en cours de route, voici un nouveau rendez-vous. Je vous y présente, chaque Jeudi, un livre dont la lecture a été stoppée et surtout, je vous explique pourquoi.

Abandon n°3 : The Replacement de Brenna Yovanoff (L’échange – Michel Lafon)

the replacementMackie Doyle donnerait n’importe quoi pour avoir une vie normale, jouer de la basse et passer du temps avec la fille solitaire aux yeux pailletés. Mais la petite ville de Gentry cache de sombres secrets. Il y a seize ans, Mackie a été échangé contre un nouveau-né : il est un « remplaçant ». Il vient en fait d’un monde terrifiant où d’obscurs tunnels côtoient des eaux noires et pestilentielles.

Lorsque ceux qu’il aime sont menacés, Mackie n’a pas le choix : il doit affronter les créatures des entrailles de Gentry. Un combat à mort pour trouver enfin sa place, dans notre monde… ou dans le leur.

Dans le cadre de mon challenge personnel qui consiste à lire en priorité les livres prenant la poussière depuis plus de trois ans dans ma PAL, je me suis lancée dans la lecture de The Replacement. J’ai découvert ce livre il y a plusieurs années lorsque j’ai commencé à m’intéresser aux livres en VO. Attirée par la couverture, j’avais fini par me laisser convaincre en découvrant le thème du livre.

Après avoir fini Thirteen Reasons Why, c’est, contente de me plonger enfin dedans, que j’ai sorti The Replacement de ma bibliothèque. Mais, malgré mon engouement, ma lecture n’a pas fait long feu.

En effet, si je me débrouille bien en anglais, au point de pouvoir lire un livre entier sans aide ou d’engager une conversation avec autrui, je me suis demandé si mon niveau était suffisant pour ce livre. Est-ce parce qu’inconsciemment je n’aimais pas l’ambiance ou bien le vocabulaire était-il trop compliqué pour moi ? Je ne saurai le dire. En tout cas, ce que je sais, c’est que ce que j’ai compris de ma lecture ne m’a franchement pas emballée. Trop étrange, trop sombre, trop déprimant, The Replacement a été reposé vite fait bien fait. Et je ne compte le ressortir de sitôt de ma bibliothèque.

Sans-titre-7

Je les ai abandonnés : Ghost Girl

3091353176_c3d751fa2b_z_large

Parce que je vous parle toujours des livres lus mais jamais de ceux que j’ai laissés tomber en cours de route, voici un nouveau rendez-vous. Je vous y présente, chaque Jeudi, un livre dont la lecture a été stoppée et surtout, je vous explique pourquoi.

ob_44b91f28ca3736d4da05da0bea7c706f_9782259208840fs-gifAujourd’hui, pour ce second rendez-vous, j’ai envie de vous parler de Ghost Girl de Tonya Hurley.

Vivante, Charlotte est une lycéenne timide, invisible, totalement à côté de la plaque… Morte, Charlotte est un fantôme doté de pouvoirs surnaturels! Tenant sa revanche, elle fait tout pour que le garçon le plus canon du lycée tombe amoureux d’elle, quitte à employer des moyens peu orthodoxes qui feront tourner en bourrique tous ceux qui croiseront son chemin…

Ce livre traînait depuis plusieurs années dans ma PAL et j’avais envie de me lancer dedans depuis un moment. Avec son air gothique sympathique, son héroïne mal-aimée et son style original, je pensais passer un bon moment de lecture. Avouons quand même que cette couverture donne envie de craquer pour l’histoire de Charlotte.

Contente d’enfin le commencer, j’ai rapidement déchanté. Ghost Girl n’est pas mauvais. L’intrigue est sympa, les personnages aussi et cette idée de cours après la mort comme loose totale pour Charlotte, y a de quoi trouver ça amusant.

Est-ce parce que j’ai grandi ? Suis-je passée à côté ? Ai-je trop attendu ? Je pense que oui. Car il m’a été impossible de rentrer dans ce livre. Et j’en suis déçue. Surtout quand je vois les éditions originales pour lesquels j’accroche totalement !

Mais non, même si j’ai envie de me dire que je m’y replongerai peut-être un jour, je sais déjà que la réponse sera négative. Je suis passée à côté, c’est indéniable. Et c’est dommage.

Sans-titre-7

Je les ai abandonnés : Le Mystère Isolde

3091353176_c3d751fa2b_z_large

Parce que je vous parle toujours des livres lus mais jamais de ceux que j’ai laissés tomber en cours de route, voici un nouveau rendez-vous. Je vous y présente, chaque Jeudi, un livre dont la lecture a été stoppée et surtout, je vous explique pourquoi.

HSHERETIQUE1.inddOn commence donc avec un livre fraîchement paru chez Gallimard Jeunesse : Le mystère Isolde de Philippa Gregory, auteur du non moins célèbre Deux soeurs pour un roi :

1453. Il se passe des choses étranges dans un couvent proche de Rome. Les sœurs semblent frappées de folie. Isolde, la jeune et belle abbesse, est accusée d’hérésie et risque le bûcher ! Luca Vero, un novice, est envoyé par le pape en mission secrète pour enquêter. Il a dix-sept ans, il est brillant, séduisant, il n’a pas les yeux dans sa poche. Et le charme de la belle Isolde ne le laisse pas indifférent… Saura-t-il dénouer les peurs et les superstitions ? Pourra-t-il sauver Isolde ?

Mystère, suspense, romance, héros intenses, force dramatique du Moyen Âge : le premier volume d’une série captivante, par un écrivain maître du genre.

Reçu dans le cadre des Lecteurs Gallimard, j’étais plutôt curieuse de découvrir ce nouveau roman. Après Animale, Une planète dans la tête et Big Easy, trois coup de coeur, je pensais que ce livre serait du même acabit. J’ai même été franchement emballée par le résumé. Pour moi, c’était sur, je me lançais dans une nouvelle découverte inratable.

Il en a été autrement. Pourquoi ai-je fini par abandonner ? Le style ? Non, l’histoire, tout simplement. Impossible d’accrocher au personnage principal et à l’aventure qu’il vivait. Le cadre, très religieux, m’a lassé. Dès le prologue, long, lent, j’ai eu du mal. Et je crois bien que c’est ce qui a plombé d’emblée ma lecture.

Le Mystère Isolde restera donc pour moi un livre qui n’aura pas su me captiver. Et c’est un peu avec regret que je l’ai mis de côté. Peut-être le reprendrais-je un jour ? Qui sait ?

Sans-titre-7