Hex Hall tome 3 : Mais c’est quoi ce final décevant ?

55454

9782226242471-jTitre : Hex Hall tome 3 : Le Sacrifice (Spell Bound)
Auteur : Rachel Hawkins 
Publié en: 2012 (France) /2012 (USA)
Genre : Young Adult, Fantastique
Editeur : Albin Michel (Wiz) (France) / Hyperion Books (USA)
Nombre de pages : 312
Prix : 13.70€ (Acheter)

Du même auteur : Rebelle Belle, School Spirit, Grim….

(3) mmmmh (yo)Sophie, mi-humaine mi-démon, découvre avec stupeur que sa mère est une chasseuse. Pire encore, Lara Casnoff s’est emparé d’Hex Hall et y téléporte une centaine d’élèves, dont Sophie, pour les transformer en démons à son service. Bien que Sophie ait été privée de ses pouvoirs, elle résiste et se met en quête du grimoire qui les lui rendra…

55454

Très sincèrement, j’ai hésité à écrire cette chronique. Parce que je n’ai pas grand chose à dire sur ce tome. Alors que j’avais adoré le premier, bien aimé le second, ce troisième et dernier opus me laisse perplexe.

Tout change et c’est, déstabilisés mais curieux que l’on commence cette lecture. Seul bémol : très vite, le plat de l’intrigue nous saute aux yeux. On s’ennuie face à une histoire qui ne va nulle-part, à des personnages antipathique que l’on nous colle au dernier moment et à une héroïne très différente de celle que l’on a l’habitude de côtoyer.

Ce roman a été une telle déception que je n’ai même pas pris la peine de le finir normalement. Il m’a fallu feuilleter la fin afin de pouvoir le laisser de côté une bonne fois pour toute. Et, plusieurs jours après cette lecture décevante, je ne garde aucun souvenir de l’histoire.

55454

Quelques citations :

« Tu peux le boire, a insisté ma mère sans quitter Aislinn des yeux. Tu te sentiras mieux.
-Une fois morte, je n’aurai plus de migraine, ça c’est sûr, mais c’est un sacré effet secondaire, non?
-Sophie… a dit ma mère d’un ton lourd de reproches. »

Sans-titre-8

« Ce qui luit n’est jamais bon.
-C’est faut, ai-je dit en glissant ma main dans la sienne. Beaucoup de choses sympathiques luisent. Les vers luisant, les autocollants fluorescents… »

Sans-titre-8

-Cross !
-Quoi ?
-Regarde les objets.
-Ah bon ? C’est ce qu’on est censés faire ? J’étais occupé a dessiner des cœurs avec nos initiales.
-Hilarant.

55454

autres-tomes

HexHall_finalcover 9782226230447_large 9782226242471-j

55454

Hex Hall tome 2, addictif ? Vous avez dit addictif ?

55454

9782226230447_largeTitre : Hex Hall tome 2 : Le maléfice (Demonglass)
Auteur : Rachel Hawkins
Publié en: 2014 (France) /2011 (USA)
Genre : Young Adult, Fantastique, sorciers, vampires…
Editeur : Albin Michel Wiz (France) / Hyperion (Disney) (USA)
Nombre de pages : 324
Prix : 13.70€ (Lire ce livre)

Du même auteur : School Spirit, Rebel Belle, Grim

(5) Ultra génial (yo)Quand on apprend qu’on est une sorcière et que les vampires et autres loups-garous n’ont rien d’un mythe, il vaut mieux avoir l’esprit ouvert, comme Sophie. Mais quand on découvre que, bien plus qu’une sorcière, on est un démon au pouvoir. phénoménal, convoité par une secte diabolique, c’est la catastrophe. Sans oublier que le garçon de vos rêves a failli vous tuer. Mais c’est un détail. Un tout petit détail. N’est-ce pas. Sophie ?

55454

Quand j’ai lu le premier tome de Hex Hall, la première chose qui m’a marquée, c’est l’humour ultra présent. Un humour légèrement noir, tranchant, comme je les aimes. Alors forcément, j’attendais de ce second tome, le même humour. Et je ne suis pas déçue !

Encore une fois, c’est une Sophie pleine de pep’s que l’on retrouve pour la suite directe de ses aventures. Toujours aussi dynamique, ce second tome nous propose un petit changement de décor. Exit l’école, nous partons pour l’Angleterre profonde. Un charme british qui change et qui se révèle rafraichissant.

Comme le premier, ce tome est court mais fait passer un agréable moment. L’intrigue principale découverte dans le premier tome autour de Sophie, ses pouvoirs et le rôle de l’Oeil continue ici et se développe au point de nous offrir quelques réponses à nos questions.

J’ai rarement vu une série aussi bien foutue. Soit les auteurs sont trop sérieux, soit ils tombent dans le cliché en faisant de leur héroïne, une  naïve un peu cruche. Rachel Hawkins se démarque par le souffle nouveau qu’elle offre avec Hex Hall. Je suis presque déçue qu’il ne reste plus qu’un tome avant la fin de la série.

En bref, si vous ne connaissez pas cette série, ou que vous vous en êtes arrêtez au tome 1, il est temps de vous y remettre ! Cette série vaut le coup d’oeil, ne serait-ce que pour son humour et ses répliques décalées !

55454

Quelques citations :

-Alors pourquoi sortais-tu avec elle ?
-Elle faisait partie de ma mission.
-Que t’avait assigné l’Œil ?
– Non, les boy-scouts. J’avais du mal à obtenir la médaille de tombeur de sorcières.

Sans-titre-8

-Est-ce que les membres de l’Œil ont débarqué au Shelley’s parce qu’ils me cherchaient ?
-En fait, nous sommes venus parce qu’on nous avait dit qu’il y avait des beignets de hot-dogs gratuits. Imagine notre déception.
J’ai bougé la tête pour le regarder. Erreur. Nos nez se touchaient presque. J’ai donc tendu le cou vers la droite et déclaré :
-La dernière fois qu’on s’est vu, tu as sorti un couteau. Alors si tu pouvais garder tes bonnes blagues pour toi, ça m’arrangerait.

Sans-titre-8

Quand j’ai ouvert la porte, mon père a réagi comme tous les Anglais quand ils sont effrayés : il a bu une gorgée de thé.

55454

autres-tomes

HexHall_finalcover 9782226230447_large 9782226242471-j

55454

Thirteen Reasons Why (Treize raisons) de Jay Asher

ThirteenReasonsWhyTitre : Thirteen Reasons Why (Treize raisons)
Auteur : Jay Asher
Publié en: 2009 (USA) / 2010 (France)
Genre : Young Adult
Editeur : Razorbill (USA) / Albin Michel (Wiz) (France)
Nombre de pages : 304
Prix : 14.57€

Des mêmes auteurs : The Future of us

Envie de le lire ?

yoyo-emoticon-2-023Clay Jensen returns home from school to find a mysterious box with his name on it lying on his porch. Inside he discovers cassette tapes recorded by Hannah Baker—his classmate and crush—who committed suicide two weeks earlier.

On tape, Hannah explains that there are thirteen reasons why she decided to end her life. Clay is one of them. If he listens, he’ll find out how he made the list.

Après plusieurs années d’attente, j’ai enfin décidé de sortir Thirteen Reasons Why de ma PAL. Ce livre, je l’attendais avec impatience. Le résumé était alléchant et les avis que j’avais pu lire sur la toile me le présentait comme une belle surprise.

Mouais. Bof hein.

You don’t know what goes on in anyone’s life but your own. And when you mess with one part of a person’s life, you’re not messing with just that part. Unfortunately, you can’t be that precise and selective. When you mess with one part of a person’s life, you’re messing with their entire life. Everything. . . affects everything.

Au delà de l’histoire plutôt originale et bien foutue et du message important délivré par Jay Asher (que tous les adolescents devraient entendre), il ne se passe pas grand chose dans Thirteen Reasons Why. C’est mou tout ça. Beaucoup trop mou.

Là où je m’attendais à trouver des moments de tensions, de la révélation choc et des histoires à remuer les tripes, j’ai été déçue. Oui, il y a tout ça dans le livre. Mais tout est tellement long à se mettre en place, noyé dans du blabla à outrance qu’il n’y a plus rien de choquant. Hannah ne nous touche plus au bout d’un quart du livre.

I hope you’re ready, because I’m about to tell you the story of my life. More specifically, why my life ended. And if you’re listening to these tapes, you’re one of the reasons why.

Devant tant de platitude, disons le clairement, Thirteen Reasons Why aurait pu être coupé de moitié. Clay se remet trop souvent en question et ses déambulations coupant l’histoire d’Hannah pour nous livrer son point de vue finissent par lasser. Difficile d’ailleurs de s’attacher à ces personnages triturés. Seul un aura trouvé grâce à mes yeux mais aucun des deux héros.

J’ai fini par me demander si j’arriverais au terme de ma lecture. Par respect pour Jay Asher et son histoire je me suis obligée à finir ce livre. Mais je suis sûre d’une chose : je ne le relirai surement pas. J’attends tout de même de voir ce que donnera le film prévu pour 2016, en bonne curieuse que je suis.

Sans-titre-7

Hex Hall tome 1 de Rachel Hawkins: plongée dans une académie pas comme les autres…

HexHall_finalcoverTitre : Hex Hall, tome 1
Auteur : Rachel Hawkins 
Publié en: 2010 (USA) / 2010 (France)
Genre : Young adult, fantastique
Editeur : Albin Michel (Wiz)
Nombre de pages : 304
Prix : 13.70€

Du même auteur : …

Envie de le lire ?

26822093Sophie Mercer, lycéenne et sorcière, use de ses pouvoirs sans discernement. Elle est alors envoyée à Hex Hall, établissement ultra-select pour élèves très spéciaux. Spectres, loups-garous et vampires s’y côtoient. Sophie qui est tout sauf discrète, s’y fait vite quelques amis et beaucoup d’ennemis. Parmi ceux qu’elle juge dignes d’intérêt, il y a un séduisant jeune sorcier. Mais l’heure n’est pas à la romance car un terrible prédateur rôde… Et, Sophie, fille de l’un des enchanteurs les plus puissants au monde est une cible idéale…

Offert par une amie, je n’attendais pas grand chose de ce premier tome. Je ne me souvenais absolument pas du résumé lorsque j’ai commencé ma lecture. Mais la surprise fut au rendez-vous et j’ai adoré Hex Hall au point de vouloir enchaîner rapidement avec le tome 2.

Assez classique au premier abord, on est dans de la YA fantastique, Hex Hall se démarque rapidement du lot grâce à la particularité de son héroïne. Je ne vous en dirais néanmoins pas plus pour ne pas vous gâcher la lecture. Avec un style efficace, frais, Hex Hall se lit facilement et emporte son lecteur.

Après la guerre entre Dieu et Lucifer, les anges qui ont refusé de choisir un camp ont été chassés du paradis. Certains ont alors décidé d’aller se cacher dans les cavernes des collines et sont devenus des elfes. D’autres ont préféré aller habiter au fin fond des forêts, parmi les animaux, et sont devenus des métamorphes. D’autres encore, ont choisis de se mêler aux humains et sont devenus des sorciers.

Rapide à lire, il fait une lecture détente idéale entre deux gros pavés ou, tout simplement pour se changer les idées. Car Hex Hall possède des personnages éclectiques : fées, loups-garous, métamorphes, sorcières, tout ce petit monde se côtoie dans un établissement censé les protéger et leur apprendre à maîtriser leur nature. C’est là que débarque Sophia, notre héroïne. Sorcière, elle a attiré l’attention sur elle en réalisant un enchantement amoureux pour une fille de son lycée. Enchantement tournant à la catastrophe.

Car Sophia est élevée par sa mère, une humaine. Son père, à l’origine de ses pouvoirs, n’a jamais eu de place dans sa vie.

Je tremblais de tout mon corps. Je voulais me boucher les oreilles pour ne plus entendre car elle avait raison. J’avais bien remarqué qu’Alice n’était pas un fantôme comme les autres et je n’avais pas voulu me poser trop de questions à ce sujet parce qu’elle me plaisait. Parce que j’aimais le pouvoir qu’elle m’avait donné.

Ce petit côté à la Percy Jackson avec une once d’Harry Potter, j’ai trouvé ça très sympa. L’ambiance se veut un peu creepy mais j’adore. Je vous le dit, en 24h, j’ai pris plaisir à suivre les aventures de Sophia.

J’ai hâte que la suite arrive pour me jeter dedans ! Une très bonne surprise pour laquelle je remercie mon amie Leslie ! 🙂

HexHall_finalcover 9782226230447_large 9782226242471-j

Sans-titre-7

Percy Jackson tome 1 : Le voleur de foudre de Rick Riordan

623_gTitre : Percy Jackson tome 1, Le voleur de foudre
Auteur: Rick Riordan
Publié en: 2006 (France) / 2005 (USA)
Genre : Jeunesse, fantastique, Mythologie
Editeur : Albin Michel (Wiz)
Nombre de pages : 432
Prix : 13.90€

Du même auteur : Héros de l’Olympe, Série Les 39 clés, Série Tres Navarre, Série Les Chroniques de Kane,…

Envie de l’acheter ?

26822093Percy Jackson n’est pas un garçon comme les autres. Ado perturbé, renvoyé de collège en pension, il découvre un jour le secret de sa naissance et de sa différence : son père, qu’il n’a jamais connu, n’est autre que Poséidon, le dieu de la mer dans la mythologie grecque. Placé pour sa protection dans un camp de vacances pour enfants »sangs mêlés » (mi-humains, mi-divins), Percy se voit injustement accusé d’avoir volé l’éclair de Zeus. Afin d’éviter une guerre fratricide entre les dieux de l’Olympe, il va devoir repartir dans le monde des humains, retrouver l’éclair et démasquer le vrai coupable… au péril de sa vie.

J’ai découvert l’univers de Percy Jackson avec son adaptation cinématographique de 2008. Et si j’avais trouvé le film très bon à l’époque, c’était sans compter la lecture de ce premier tome.

Car, disons le clairement, c’est une tuerie. Le ton employé par Percy est rafraîchissant, proche et fait que l’on s’attache immédiatement à ce garçon, paumé, apprenant du jour au lendemain qu’en fait d’être un looser, il est un demi-dieu parmi les plus puissants de sa génération.

Elle a jeté un coup d’œil à la corne de minotaure entre mes mains, puis elle m’a regardé de nouveau. J’ai cru qu’elle allait s’exclamer « Tu as tué un minotaure ! » ou « la vache, t’es trop fort ! », un commentaire de cette veine. Au lieu de quoi, elle a dit :

– Tu baves dans ton sommeil.

Quelle bonne idée a eu Rick Riordan pour faire (re)découvrir la mythologie grecque à la jeune génération ! Même moi, qui ai pourtant beaucoup lu sur le sujet parmi mes années scolaires, j’ai adoré me replonger dans l’univers des dieux grecs. Et d’ailleurs, je me replongerai bien dans un bon vieux livre sur le sujet !

Il faut dire aussi que Rick Riordan a un sacré don pour accrocher ses lecteurs. Des monstres mythiques, des dieux fourbes, Percy Jackson aurait tout à fait le droit d’être complètement flippé par ce qui lui arrive. Mais sa quête, avec son flegme et son sens de l’humour si particulier est un plaisir à suivre. Insolent, impulsif, il ne se laisse pas démonter et propose facilement de coller une raclée à ses adversaires. Et moi, les héros comme ça, j’adore !

Ses amis ne sont pas en reste. J’avais adoré le personnage de Grover dans le film, je l’ai encore plus aimé dans le livre. Ce personnage est une vraie calamité pleine de courage et prêt à tout pour protéger ses amis. Et c’est ça qu’on aime chez lui.

– Grover !
Il était affalé, un filet de sang coulant au coin de sa bouche. J’ai secoué sa hanche couverte de fourrure en pensant : Non ! Même si tu es à moitié chèvre, tu es mon meilleur ami et je ne veux pas que tu meures !
A ce moment-là il a gémi « Manger », et j’ai su qu’il y avait encore de l’espoir.

Alors que le film a pris énormément de raccourcis par rapport à l’intrigue, j’ai été étonnée par la richesse de l’histoire originale. Ce premier tome est passionnant, prenant de début à la fin. Tellement que l’on est rapidement déçus lorsque la fin se rapproche. Heureusement, il y a les autres tomes pour se satisfaire. Et quelque chose me dit que je ne vais pas tarder à me jeter dedans !

les-tomes

623_g qsqs percy-jackson-tome-3-le-sort-du-titan-408832 PercyJacksonT4 9782226209528-j 9782226220028-j HEROS_DE_L_OLYMPE_T2.indd Les-heros-de-l-Olympe-T3-La-marque-d-Athena

Sans-titre-8

Sans-titre-7