Ados et Young Adult·Blackmoon·Fantastique

Sunshine tome 1 : Potentiel gâché pour titre plat

sans-titre-12

81TNFG5iQ2L

Peu après son seizième anniversaire, Sunshine déménage avec sa mère à Ridgemont, dans l’Etat de Washington.

Pour elle, rien n’est plus effrayant que cette ville, pleine de brouillard sous un ciel gris, même en été. Rien, sauf peut-être leur nouvelle maison.

Il y fait toujours froid, et il s’y passe des choses franchement bizarres.

Sunshine ne croyait pas aux fantômes. Jusqu’à maintenant.

sans-titre-12

S’il y a bien un truc que j’adore, ce sont les histoires d’horreur. Livres, films, peu importe le support, je suis une grande consommatrice. Alors quand j’ai entendu que Blackmoon allait nous proposer un livre ayant pour thème une maison hantée, j’étais toute contente.

Mais j’ai très vite déchanté. Sunshine, c’est l’histoire d’une ado tout ce qu’il y a de plus normal (en apparence) et de sa mère adoptive. Les deux déménagent dans une petite ville où, Sunshine le sent, l’atmosphère est lourde et pesante. Il faut dire que la maison choisie par sa mère n’a rien de chaleureux. Sombre, humide, des choses étranges s’y déroulent. Lorsque notre héroïne tente de faire reconnaître le caractère fantomatique de la chose à sa mère, celle-ci la prend pour une fille en pleine phase de rébellion. Même sa meilleure amie qui n’a qu’un seul sujet de discussion (les mecs, très surprenant), la lâche et la prend pour une folle. Heureusement pour Sunshine, un mec plutôt mignon, solitaire et “différent” la croit et décide de l’aider.

Si seulement je pouvais découvrir qui est dans cette maison, avec nous. Si je connaissais le nom de la petite fille, je pourrais y voir plus clair et m’orienter. Si je savais seulement qui elle supplie, je comprendrais peut-être la menace qui plane au-dessus de nos têtes.

Vous avez là, le pitch de Sunshine. Pas bien brillant. Pourtant, tout aurait pu être différent. L’histoire imaginée par les auteures n’est, en soit, pas mauvaise (c’est, à la base, une webserie dispo sur Youtube ici. Faites vous plaisir, moi j’ai lâché l’affaire au bout de 3min). Le potentiel est là. Il est seulement gâché par l’héroïne sans personnalité qui ne cesse de casser l’ambiance par des remarques hors contexte. Quoi de plus agaçant lors d’une scène pleine de tension, qu’une nana qui ne pense qu’au fait que le garçon mignon à côté d’elle, en danger, est trop près d’elle ce qui la fait se sentir mal ? Passons aussi sur le manque d’originalité et la prévisibilité des événements.

J’ai peiné à finir Sunshine. J’ai même pensé à lâcher l’affaire. Mais j’ai tenu bon, pleine d’espoir. Malheureusement pour moi, le miracle n’a pas eu lieu. Sunshine aurait pu être bien meilleur. Si vous cherchez un roman horrifique qui vaut vraiment la peine, tentez plutôt Fille des cauchemars chez le même éditeur. Vous ne serez pas déçus.

sans-titre-12

81TNFG5iQ2L 81Hu1+0wnPL

sans-titre-12

sans-titre-12

Ados·Fantasy·Jeunesse

Oniria tome 3 : Changement de cap pour Eliott !

aleksi-briclot-oniria-logo-02-whitebackgrd

sans-titre-12

91YDt5SiDDLLa guerre fait rage entre le Royaume des Rêves et la Nouvelle République Cauchemar, mettant Oniria à feu et à sang.

Par ricochet, l’imagination des Terriens s’en trouve tétanisée. Eliott, Katsia et leurs amis essaient tant bien que mal de mener leur mission au milieu de ce chaos.

Mais mensonges et trahison ébranlent bientôt leurs convictions les plus profondes.

Le groupe des rebelles parviendra-t-il à conserver l’unité dont il a besoin pour sauver le père d’Eliott et ramener la paix à Oniria ?

sans-titre-12

Ah Oniria ! Après trois tomes je n’en démords toujours pas. Véritable petit phénomène, cette série fantasy est d’une qualité rare. Impatiente de découvrir cet avant-dernier tome (déjà !), j’ai tout de même fait durer un peu le plaisir. Et quelle surprise à la lecture des premières pages !

Les choses ont bien évoluées depuis le début de l’aventure de notre cher Eliott. Et l’Oniria enchanteur que l’on  a découvert en sa compagnie n’a plus rien à voir avec celui-ci. Bien plus sombre, ce tome met la barre très haute. Pas de place pour l’ennui, le ton est donné rapidement. La fin approche et les événements s’enchaînent, tout comme les révélations attendues ou non. Le temps joue contre Eliott et ce n’est plus seulement son père qu’il doit sauver, mais tout Oniria.

Je ne m’attendais pas, lors de l’ouverture de ce tome, a vivre tant d’émotions. B.F. Parry prouve une nouvelle fois à quel point elle est douée pour emporter son lecteur dans une histoire qui ne le laissera jamais indifférent. Je sais qu’avec elle, je ne serais jamais déçue de l’aventure dans laquelle je m’embarque à chaque fois.

C’est un peu triste, surprise, le coeur brisé pour l’un de nos personnages mais terriblement impatiente que j’attends désormais la conclusion d’une des séries adolescentes que je préfère. Une oeuvre déjà culte qui marquera, comme Harry Potter pour moi à l’époque, toute une génération de lecteurs. Merci B.F. Parry pour tout l’amour de la lecture et pour toutes vos idées incroyables que vous partagez avec nous.

sans-titre-12

logo_267308 9782012043312 91YDt5SiDDL 81psyUzZ-vL

sans-titre-12

sans-titre-12

Ados·Fantasy·Gallimard jeunesse·Jeunesse

Les Royaumes de Feu tome 3 : Une entente difficile…

sans-titre-12

91CKpBGCg6L

En pénétrant dans la luxuriante forêt multicolore du Royaume de Pluie, les Dragonnets du Destin espéraient trouver un répit – les lieux ont la réputation d’être pacifiques autant que splendides.

Mais rien ne se passe comme prévu : menace d’une mystérieuse créature, disparition de dragons…

Gloria décide de passer à l’action.

Accompagnée de ses amis, elle s’enfonce dans la jungle… et se retrouve en plein territoire ennemi !

sans-titre-12

Pas de répit pour les braves ! C’est ainsi que pourrait s’intituler ce troisième tome des Royaumes de Feu. Tui T. Sutherland ne laisse pas un seul temps mort dans cette intrigue bien plus sombre que les deux précédents tomes.
Les choses se sont complexifiées depuis le début de la série.. Après Argil et Tsunami, c’est au tour de Gloria de rencontrer les siens. Et avec tout ce que l’on raconte des Ailes de Pluies, il y a de quoi être perplexe. Simple rumeur ou triste vérité ? La paresse légendaire de son clan est-elle vraie ?

Voilà une saga qui ne cesse de me faire voyager et de me vendre du rêve depuis les premières pages. Les Royaumes de Feu est une série que j’apprécie énormément par son originalité. Pas une seule fois je n’ai été déçue par cette saga. Et ce troisième tome n’est pas là pour me contredire.

Toujours aussi prenant, les Royaumes de Feu mérite vraiment le coup d’œil. Gagnant en intensité et en qualité, cette série fait voyager le lecteur avec une rythmique surprenante. A tel point que l’unique déception que l’on ressent est celle de refermer le livre trop vite.

C’est encore un sans faute pour cette petite série sans prétention qui mérite le coup d’œil ! Je vous aurai prévenus  !

sans-titre-12

71sr1h5sksL les-royaumes-de-feu,-tome-2---la-princesse-disparue-565948 91CKpBGCg6L 51D6Wf6nb2L 918HrY8evML 91Chmh+EF5L 23604435 25779100

sans-titre-12

Ados·Beaux livres·Gallimard jeunesse·Jeunesse

La Boutique Vif-Argent tome 1 : Une valise d’étoiles

sans-titre-12

product_9782070663033_244x0Finley, qui vit dans le paisible village écossais d’Applecross, a toujours préféré aller à la pêche plutôt qu’à l’école. Mais ce n’est pas du goût de ses parents. Puni, le voilà obligé de remplacer le facteur dans sa tournée d’été. Un jour, il doit remettre à une certaine famille Lily une lettre envoyée par le mystérieux «Club des Voyageurs Imaginaires». Comme par enchantement apparaît alors une étrange boutique rouge, et surgit la fille la plus étonnante que Finley ait jamais rencontrée : Aiby Lily. Bientôt, ils se trouvent confrontés à des événements inexplicables, des énigmes insolubles et de redoutables ennemis… Ainsi commencent les aventures extraordinaires de l’intrépide Finley McPhee et de l’irrésistible Aiby Lily.

sans-titre-12

C’est un petit roman jeunesse que l’on remarque lorsque l’on passe dans les rayons. Avec sa couverture mystérieuse et le soigné de son édition finement réalisée, La Boutique Vif-argent nous envoûte avant même de l’avoir ouvert.

Mais de quoi ça parle ? L’histoire que l’on va découvrir se situe dans un petit village d’Ecosse. Elle met en scène le jeune Finley, féru de pêche plus que d’études. Afin de le punir, son père l’envoi effectuer un travail, le plus pénible possible. Voilà le jeune homme devenu apprenti facteur. Mais ce qu’il ignore c’est que ce travail peu reluisant va transformer sa vie….

Avec une plume fraîche et rythmée, La Boutique Vif-argent sait charmer ses lecteurs. En véritable conteur, Finley nous narre ses aventures, distillant, ça et là, juste ce qu’il faut d’éléments pour titiller notre curiosité. De quoi dévorer ce premier tome sans s’en rendre compte. 

Sans être trop rapide ou trop court, La Boutique Vif-argent se lit rapidement grâce à une histoire qui ne nous laisse pas une minute de répit jusqu’à la dernière page.

Ajoutons de nombreuses illustrations pleines de charme et nous tenons ici, une véritable pépite. De celle que l’on aimerait voir bien plus souvent. A lire sans modération pour les petits, comme les grands enfants !

Vous pouvez d’ailleurs lire un extrait offert par Gallimard Jeunesse ici : Lire l’extrait.

sans-titre-12

product_9782070663033_244x0 815l-GhROML 51J0cE-Fi8L

sans-titre-12

AFTER·Hugo New Romance·Romance

Before : Hardin prend la parole dans ce prequel d’AFTER

before-tome-1

sans-titre-12                 couv2108541 411W5w2tQzL._AA324_PIkin4,BottomRight,-59,22_AA300_SH20_OU08_ sans-titre-12 9782253069416-001-T 71+L1j8fghL

sans-titre-12

Hardin tient un journal secret. Il y raconte son histoire, avant sa rencontre avec Tessa et pendant les semaines qui vont changer sa vie. Un journal où les filles de sa bande : Nathalie, Molly, Melissa et Steph tiennent un rôle essentiel. Ce journal lui permet d’évacuer sa colère et d’analyser ses sentiments. Nous y découvrons ses secrets, ses doutes, son âme… peut-être pas si noire qu’il y paraît. Ce point de vue d’Hardin nous incitera-t-il à l’indulgence ? Car la vie n’a pas épargné Hardin. Il a subi un traumatisme qu’un enfant ne devrait jamais vivre, sans l’amour de ses parents pour l’aider à le surmonter. La rage s’est emparée de lui et ne l’a plus quitté. Il est sombre, solitaire et ne se permet aucune émotion, hormis l’adrénaline de ses méfaits et le sexe. Il se fout de tout, même de lui-même. Jusqu’au jour où sa route croise celle de Tessa… Sera-t-il capable de l’aimer ?sans-titre-12Après AFTER, la très prolifique Anna Todd nous revient avec une nouvelle série en deux tomes. Et pas n’importe laquelle. Si vous avez aimé Hardin (allez ne mentez pas, vous en êtes dingue !), alors BEFORE va vous ravir. Consacré au jeune homme tourmenté, c’est son point de vue que nous suivons. Le sien et celui de quelques invités…

– Tu fais sortir ce qu’il y a de pire en moi.
Son commentaire me tire de mon silence. Je lui réponds sèchement.
– Tu es dure.

En plus de nous permettre de mieux connaître Hardin, Anna Todd offre quelques éléments du passé de Molly, Steph, Melissa et Natalie. Et l’on comprend, plus facilement les dérives de Molly et Steph, les deux pestes de service. Un petit plus vraiment sympathique qui permet de mieux cerner ces personnages qu’on adore détester.

Mais revenons au personnage principal de ce livre. Celui sur lequel on a toutes flashées. L’histoire commence avant la rencontre avec Tessa et l’on devine le bordel qu’est alors son quotidien. Ne vous attendez à rien d’inattendu, l’histoire est la même que celle que vous avez déjà lu. Parce que l’on sait déjà ce qui va arriver, cette lecture est un peu moins forte en émotion qu’AFTER. Moins prenante certes, mais tout aussi agréable. Car Hardin est un personnage complexe, haut en couleur que l’on a adoré découvrir dans la saga originelle et que l’on a plaisir à redécouvrir sans filtre. L’avoir en narrateur donne une autre vision, plus brute, des événements.

Parfois, j’ai juste envie d’oublier le monde qui m’entoure. La musique et la lecture sont les seules choses qui me le permettent. Chacun son truc, et ça, ce sont les miens.

Le pari est réussi pour BEFORE. Anna Todd sait faire plaisir à ses lecteurs en offrant, à la fin du tome 2, une fin définitive à sa série principale. On retrouve donc Hardin et Tessa, plusieurs années après la fin d’AFTER 5. Attendez-vous à de sacrés changements !

sans-titre-12