Barbie, The Icon : La bible référence pour tous les nostalgiques !

51NPanOiDoLUne poupée Barbie est vendue toutes les trois secondes quelque part dans le monde.

Créée en 1959, symbole de la femme libre dans toutes les cultures et tous les pays, elle n’a pas pris une ride et a su rester moderne grâce à ses nombreux changements de style et de physionomie. Dans ce magnifique recueil, on suit l’évolution de la poupée Barbie, sur fond d’événements mondiaux historiquement et culturellement importants. Au fil du temps, Barbie a incarné près de 150 professions et représenté plus de 40 nationalités différentes. Icône de la mode, elle a collaboré avec plus de 75 designers, dont Valentino, Versace, Dior, Gucci, Calvin Klein, Prada et Givenchy.  Barbie a brisé les barrières culturelles, sociales et linguistiques, tout en faisant preuve d’un fabuleux sens de la mode. Organisé en cinq chapitres – Barbie au fil du temps, Chronologie, Barbara Millicent Roberts, Icône du style, Forever… Superstar – Barbie, The Icon célèbre l’impact qu’a eu Barbie sur trois générations : mode de vie, style, culture pop…

55454Ce livre me faisait de l’oeil depuis sa sortie. Barbie, j’ai grandie avec, c’est une part de mon enfance, alors forcément, la nostalgie s’est emparée de moi lorsque je l’ai vu. Lire la suite de « Barbie, The Icon : La bible référence pour tous les nostalgiques ! »

Publicités

Qui a dit que beau livre rimait avec excessif ?

The Folio Society

55454

Si je suis une lectrice addictive (plus de 1600 livres chez moi, au grand dam de mon conjoint), je suis également une collectionneuse avérée. J’aime les livres, mais encore plus, j’aime les beaux livres et les éditions spéciales. Je sais ce que vous allez me dire : Oui, les beaux livres, c’est bien mais c’est souvent cher et le budget, lui, n’est pas extensible. Et vous avez à moitié raison !

Mais sachez qu’il est possible de trouver de belles trouvailles à prix raisonnable. Si beaucoup demandent un bon niveau en anglais, d’autres, 100% françaises combleront les anglophobes. Cet article est là pour vous les faire découvrir. Je décline toute responsabilité concernant des craquages possibles ou l’extension irraisonnable de votre PAL. Lire la suite de « Qui a dit que beau livre rimait avec excessif ? »

Quand Benjamin Lacombe revisite Notre-Dame de Paris de Victor Hugo

notredame

55454
Après le succès des Contes Macabres, Benjamin Lacombe – auteur et illustrateur phare de la nouvelle génération – a succombé au chef d’oeuvre de Victor Hugo, Notre-Dame de Paris, un récit entre drame et épopée, pittoresque et poésie, porté par l’extraordinaire sensibilité parisienne de son auteur. Une sensibilité partagée par Benjamin, qui explore ici l’époque médiévale et se délecte à offrir son interprétation d’un imaginaire qui dresse, au milieu des grouillements et des clameurs, trois figures de légende : Esméralda, jeune femme pure ; Frollo, moine maudit ; et Quasimodo, bossu au grand coeur – en toile de fond, une cathédrale d’épouvante. Exceptionnelle dans son format (un grand format de 240 pages) et sa fabrication de prestige, cette édition agrémentée d’une cinquantaine d’illustrations devrait ravir les grands lecteurs, sensibles aux beaux ouvrages.

55454

Benjamin Lacombe est un auteur que j’ai découvert avec le magnifique Les Contes Macabres et le livre Blanche-Neige (dont le dessin m’a, disons-le clairement, laissée sans voix). Remarqué pour son talent exceptionnel et ses dessins fabuleux, l’artiste enchaîne les titres tous plus poétiques les uns que les autres. Lire la suite de « Quand Benjamin Lacombe revisite Notre-Dame de Paris de Victor Hugo »