Les Liaisons Dangereuses : adaptation réussie pour ce roman culte !

55454

valmont-liaisons-dangereuse-integrale-soleil

La marquise de Merteuil et le vicomte de Valmont, rivaux libertins, utilisent le sexe comme une arme d’humiliation et de dégradation, tout en profitant de leurs jeux cruels. Leurs dernières cibles sont la vertueuse Madame de Tourvel et la jeune Cécile de Volanges qui est tombée amoureuse de son professeur de musique, le chevalier Danceny. Afin de gagner leur confiance, la marquise et Valmont feront semblant d’aider les amants secrets qui ne seront en fait que des pions servants leurs jeux sadiques…

55454

C’est la seconde adaptation d’un classique de la littérature en manga à paraître dans cette collection signée Soleil. Après Orgueil et Préjugés, l’éditeur nous offre l’excellentissime Les Liaisons dangereuses. Un roman intemporel sur l’amour, la séduction et les relations humaines.

J’avais bien aimé l’adaptation du roman phare de Jane Austen, même si le dessin ne m’avait pas totalement convaincue. Mais ici, point de déception. Dès la couverture et son pourpre élégant, vous le sentez : vous tenez là, entre vos mains, un manga pas tout à fait comme les autres.

les_liaisons_dangereuses_image2

On ressent immédiatement la passion de l’auteure pour l’oeuvre de Choderlos de Laclos. Ce n’est pas un titre facile à adapter et pourtant, Chiho Saito excelle ! Le dessin est superbe, les personnages parfaitement travaillés et on retrouve l’ambiance si particulière que l’on apprécie dans le roman originel.

Que vous ayez déjà lu, ou non, l’oeuvre de Laclos, je ne peux que vous recommander la découverte de ce manga ! Espérons que Soleil ne s’arrête pas là et nous propose d’autres adaptations dans cette collection très prometteuse qui est la leur.

55454

Mangaka : Chiho Saito / Nombre de tomes : 1 (14.99€ – Fini) – Anime : Non

55454

Publicités

Watership Down : Mon coup de coeur de l’année 2017 !

55454

Mise en page 1C’est parfois dans les collines verdoyantes et idylliques que se terrent les plus terrifiantes menaces. C’est là aussi que va se dérouler cette vibrante épopée de courage, de loyauté et de survie. Menés par le valeureux Hazel, une poignée de braves choisit de fuir l’inéluctable destruction de leur foyer. Prémonitions, ruses, légendes vont aider ces héros face à mille ennemis et les guider jusqu’à leur terre promise, Watership Down. Mais l’aventure s’arrêtera-t-elle là ?

Lire un extrait

55454

J’avais eu énormément de bons échos de ce roman lors de sa sortie en 2016. Succès phénoménal, devenu rapidement un classique de la littérature anglaise, Watership Down s’est rapidement imposé à moi comme choix de lecture.

Et rapidement, j’ai su pourquoi ce roman sur des lapins, sujet original, était considéré comme un chef-d’oeuvre. Watership Down vous charme dès les premières pages. On accroche immédiatement au style de l’auteur, aux personnages, à l’ambiance et à l’intrigue.

« Je m’en vais annonça-t-il. Je me sens triste. Je voudrais te souhaiter bonne chance, Hazel, mais on ne peut rien espérer de bon sur ces terres. Alors je te dis simplement adieu.
-Mais où comptes-tu aller ?
-Loin d’ici. Dans les collines, si j’arrive jusque là…
-Seul ? Tu es fou. Tu ne survivras pas, c’est certain !
-Tu n’as pas la moindre chance, mon pauvre vieux, dit Bigwig. Tu te feras tuer avant krik-zé.
-Tu te trompes, dit Fyveer calmement. Tu es plus près de la mort que moi. »

J’ai adoré suivre les aventures d’Hazel et son groupe. J’ai aimé Bigwig et son côté protecteur et rentre dedans, Fyveer et ses pressentiments, Campàna et son humour lourd, le mulot et son accent si mignon… C’est impossible de ne pas craquer pour cette garenne qui ne ressemble à aucune autre. Suivre leurs aventures incroyables m’a passionnée, émue, surprise, terrorisée… La palette d’émotions ressenties à la lecture de ce roman est tout simplement énorme.

Et ce qui est chouette, c’est que l’on apprend beaucoup sur les lapins ! Un roman captivant et ludique ! Incroyable mais vrai ! C’est fou tout de même ce que l’on découvre sur cette espèce. On se met à leur place et on voit le monde sous une toute autre perspective. Et cela fait réfléchir. Je pense que je ne verrais plus jamais les lapins de la même manière !

Beaucoup d’hommes disent aimer l’hiver, ce qu’ils aiment, en vérité, c’est se tenir à l’abri de ses rigueurs, lorsqu’ils n’éprouvent aucune difficulté à se nourrir et qu’ils disposent de feu et de vêtements chauds. Comme cette saison ne peut rien contre eux, ils se sentent d’autant plus malins, d’autant mieux protégés. Il en va autrement pour les bêtes et les pauvres.

Si vous cherchez un bon roman à vous mettre sous la dent, Watership Down est celui-ci. Une découverte extraordinaire qui hisse ce livre parmi mon très sélectif top 5. Je tiens également à dire un grand merci à Monsieur Toussaint Louverture, éditeur de ce livre, pour cette édition ultra soignée, absolument magnifique qu’il nous offre. Je ne me lasse pas de l’admirer !

Vous savez désormais quoi faire pour bien commencer l’année, foncez chez votre libraire et jetez-vous sur Watership Down !!!!!

55454

Grand format : Monsieur Toussaint Louverture – 21.90€ / Poche : N’existe pas

55454