Ados et Young Adult

Confidences d’une fille sensible (et révoltée)

sans-titre-12

9782280315586Et MOI dans tout ça ?

1 – C’est l’enfer au lycée — je ne suis JAMAIS au Top des Stylés.
2 – C’est l’enfer à la maison — ma mère veut m’emmener chez le psy et m’imposer un beau-père.
3 – C’est l’enfer dans ma tête — mon petit ami ne gère pas ses sentiments.

Et MOI dans tout ça ?

J’ai DÉCIDÉ d’être enfin moi-même. De trouver un SENS à ma vie. Parce que si je ne le fais pas, qui le fera pour moi ? Dans quelques jours, il y a une audition. CHANTER. Sortir de l’ombre. Crier ma RAGE. Voilà. Je suis peut-être sur le point de trouver MA VOIE.sans-titre-12

En commençant cet article, je me rends compte que je ne vous ai jamais parlé du premier tome de cette série que j’aime pourtant beaucoup. J’étais persuadée d’avoir posté une chronique et, en fait, pas du tout. En attendant que je vous parle du premier tome donc, je vais vous présenter sa suite, logique (bien sûr !).

Lorsque j’ai terminé Confidences d’une fille en colère, j’ai tout de suite voulu enchaîner avec ce tome parce que je mourrais d’envie de savoir ce qui advenait de la peste de service de cette série. Je suis pourtant restée forte et j’ai patienté. Bien m’en a pris. Parce que ce tome est encore meilleur que le premier.

Moi, je reste plantée là, bouche bée, à me dire qu’une autre de mes copines est à son tour devenue si jolie que c’est un miracle qu’elle accepte d’être vue en ma compagnie sur le parking, le jour de la rentrée. Je ferais mieux de me fondre dans le décor au lieu de lui répondre. Je nous rendrais service à toutes les deux.

On retrouve donc notre héroïne à la fin de l’été qui a été marqué par de nombreuses révélations autour de son père et de son presque petit ami. Si on s’attendait à ce que sa vie soit plus rose, il n’en est rien. Rose (car c’est son nom), galère toujours autant avec ses camarades de classe.

Un été seulement est passé et pourtant, j’ai trouvé Rose beaucoup plus mature que dans le premier tome. C’est une héroïne touchante que j’apprécie énormément pour sa forte personnalité. Elle ne se laisse pas faire, à une bonne dose d’ironie pour faire face à son quotidien et, notamment à sa situation compliquée avec Jamie.

C’est juste que parfois, c’est bizarre, mais il est plus facile de parler à des personnes qu’on connaît à peine.

On entre avec ce tome 2, un peu plus dans le vif du sujet. Rose commence à faire face à ses problèmes et à les affronter avec la force qui est la sienne, celle de ne jamais se laisser faire et de ne pas se faire marcher sur les pieds.

Toujours aussi captivant, ce second opus se lit vite et je brûle d’impatience de découvrir la suite encore en cours d’écriture. Louise Rozett a su me rendre dépendante de sa série et j’ai hâte de connaître la suite de l’histoire de Rose et de savoir ce que l’avenir lui réserve.sans-titre-12

9782280285018 9782280315586

sans-titre-12

Grand Format : Darkiss – Plus édité / Poche : N’existe passans-titre-12

Publicités
Ados et Young Adult

Les royaumes invisibles tome 1 : La princesse maudite

51qf+UJDa+LTitre : La Princesse maudite (The Iron King)
Auteur : Julie Kagawa
Publié en: 2011 (France) / 2010 (USA)
Genre : Fantasy, féerie
Editeur : Darkiss
Nombre de pages : 576
Prix : 12.91€

Du même auteur : Je suis une immortelle, La gardienne d’éternité, L’héritier oublié

Envie de le lire ?

3b9770e7Une destinée secrète…
Meghan ne s’est jamais sentie tout à fait intégrée. Mais à la veille de son seizième anniversaire c’est tout son univers qui bascule dans l’irréalité. Car sa véritable nature lui est révélée : elle est la fille fée du puissant roi de la Cour d’Eté. Pire, une créature vient d’enlever son petit frère, Ethan, pour l’attirer dans le monde des fées…

Alice au pays des maléfices…
Prête à tout pour retrouver Ethan, Meghan accepte de passer de l’autre côté du miroir au risque de sa vie. Elle ira désormais d’aventures en épreuves, à travers les territoires des royaumes invisibles, peuplés de créatures hostiles. A ses côtés, pour la protéger, il y a le facétieux Grimalkin, mais surtout le fidèle Puck, qui l’aime en secret.

Un irrésistible ennemi…
Le prince Ash est sans doute le plus dangereux des ennemis de Meghan. Fils héritier de la Cour d’Hiver, il est en guerre contre la Cour d’Eté dont Meghan est, bien malgré elle, la princesse maudite.

Voilà un titre qui me faisait envie depuis un moment. De par les avis que j’ai pu lire sur la toile mais aussi de par les couvertures des tomes de la série, franchement sympathiques.

Je me suis donc lancée dans la lecture du tome 1 la semaine dernière. Si j’ai eu un peu de mal au début à rentrer dans l’histoire, j’ai fini par me prendre au jeu.  Meghan est une héroïne avec du potentiel mais un peu irritante tout de même au début.

– Et si nous échouons ? murmurais-je. Et s’il était vraiment invincible ?
– Alors nous mourrons tous, répondit la doyenne en se fondant dans son arbre.
Les autres dryades disparurent à leur tour, me laissant seule avec un chat, un prince et un bout de bois.
– Je commence à me sentir un peu sous pression, bougonnai-je en regardent le bâton.

Son histoire avec Ash, loin d’être originale, reste sympathique. Car, disons-le clairement, Sir glacial n’est pas non plus un être exceptionnel. Des personnages masculins comme lui, on en voit assez souvent. Et entre un Ash boudeur et un Puck totalement étrange, mon cœur ne balance pas longtemps.

En effet, Puck a été LA bonne surprise. Particulier, il est toutefois mal exploité. Espérons que son retour soit rapide dans la série.

– Quoi? Cet imbécile de footballeur? Tu dois lui apprendre à lire, c’est ça?
– Ce n’est pas parce qu’il est bon en sport que tu dois le couvrir de mépris. Jaloux, va!
– Mais bien sûr, grinça Robbie. J’ai toujours rêvé d’avoir le QI d’une huître. Non, attends. Ce n’est pas très gentil pour les huîtres.

Quant à l’histoire, si le mélange avec Alice au pays des merveilles m’a un peu fait tiqué au début, on sent que Julie Kagawa s’est plus lâchée dans la deuxième partie de son histoire trouvant ses marques et son style. L’apparition de Machina et des fées de fer apporte un nouveau souffle et offre une originalité appréciée à l’intrigue.

Une fois la première partie un peu longue passée, j’ai pris vraiment plaisir à lire ce premier tome. Il y a clairement du potentiel dans cette série, on le sent. J’attends maintenant de voir la suite, commandée en anglais. En effet, les coquilles bien trop nombreuses dans l’édition publiée par Darkiss, le prix et les tranches US ont eu raison de moi. J’ai donc décidé de continuer la découverte de l’univers de Julie Kagawa, en anglais.

51qf+UJDa+L 51XZNW6PITL 51kCmEK1swL 51JwQIUGpnL 51v7A7Qzp1L 9780373210916_p0_v2_s260x420

Sans-titre-8

Sans-titre-7

Ados et Young Adult

La Trilogie des Portes du Secret tome 3 : Les Secrets d’Opale

55454

couv22349842Titre : Les Secrets d’opale (Les portes du Secret, t3)
Auteur : Maria V. Snyder
Publié en: 2008 (USA) / 2010 (France)
Genre : Fantasy, Romance, Young Adult,…
Editeur : Darkiss
Nombre de pages : 584
Prix : 7.50€

Du même auteur :  Touch of Power (Précieuse), Inside Out, Storm Glass,…

Découvrez-le !

(5) Ultra génial (yo)La Magie est-elle un mal ? Menacée, Elena renonce à son apprentissage et fuit rejoindre Valek, à Sitia, où la magie est interdite. Mais un phénomène inquiétant l’arrête en chemin : des gens disparaissent mystérieusement. Qui les capture ? Pour les emmener où ? Confrontée à une nouvelle épreuve, contrainte de repousser l’heure tant attendue de retrouver Valek, Elena accepte de suivre dans le monde du Feu un étrange personnage qui détient des réponses…

55454Ca y est c’est fini ! La trilogie des portes du secret vient de se clore avec le troisième et dernier opus : Les Secrets d’Opale. Alors, fin à la hauteur ? Et bien oui et non.

C’est avec un plaisir non dissimulé que l’on retrouve Elena, Valek, Leif et l’Homme-Lune (entre autres) dans une nouvelle aventure faisant directement suite au précédent opus. Encore une fois, nous sommes transportés dans l’intrigue sans l’occasion d’en ressortir avant la dernière page, le dernier mot. Maria V. Snyder a le don incroyable de nous faire passer par toutes sortes de sentiments. Des livres comme ceux là, ça se chérit toute la vie !

Cependant, si on trouve beaucoup de réponses à nos questions, si l’action est toujours aussi pleine de rebondissements et si on est toujours autant fan de l’incroyable Valek, Les Secrets d’Opale s’essouffle un peu dans son dernier quart. On est pas dupe une minute concernant le gros événement autour de Valek et la dernière partie de ce troisième tome ressemble bien trop à celle du second.

Un fin qui laisse sur notre faim en gros et c’est bien dommage quand on sait qu’il n’existe pas de quatrième tome (mais pourquoi ?!). Heureusement, l’auteur ne laisse pas les fans d’Elena et Valek orphelins puisqu’une série spin-off voit le jour rapidement. Concernant la jeune Opal (que l’on a découvert dans Le Souffle d’émeraude et que l’on retrouve dans ce livre, portant son nom), Storm Glass (de la série Glass) permet de retrouver les contrées bien connues de Sitia et de la Citadelle. Maria V. Snyder nous révèle même que l’on retrouvera notre couple vedette dans cette nouvelle série. Pas de précipitations néanmoins, la série n’est, à ce jour, pas prévue chez nous.

En parallèle, l’auteur publie sur son site deux nouvelles concernant Valek (Assassin Studyet Ari et Janco (Power Study) en plus d’Ice Study consacrée à, vous l’aurez deviné : Elena et Valek. Cette dernière est mise en ligne petit à petit, à coup d’un chapitre à chaque fois (publié dans les newsletters envoyées aux lecteurs). Aucune version papier n’est prévu pour le moment (et c’est bien dommage) et seuls les anglophones pourront dévorer ces quelques bouts d’inédits.

On espère cependant que l’auteur se décidera à publier sur papier ces trois nouvelles dans un recueil que pourront s’arracher les fans anglais et français. En attendant, il faut désormais dire adieu à ces merveilleux personnages que l’on aura aimé et chérit avec ardeur ! Mais peut-être pas définitivement !

55454Quelques citations :

“ Un frisson me parcourut tandis que les mots de Leif résonnaient dans mon esprit. Roze aurait fait la même chose… Il avait raison. Je me sentis défaillir. Je n’avais pas même pensé aux conséquences avant d’agir.
Poussez-vous de mon chemin ! Je suis la toute-puissante Chasseuse d’âmes ! Je sentis le dégoût m’envahir… Les manuels d’histoires n’étaient pas tendres à l’égard des Chasseurs d’âmes. Je repensai à mon double de feu. Peut-être Roze et les Conseillers avaient-ils raison de me craindre. Après ce que je venais de faire à Ferde, j’avais moi-même peur de me transformer en tyran assoiffé de pouvoir.” – p220

Sans-titre-8

“ Je méditai sur la longue suite de conséquences qu’avait eue l’effondrement du toit de cette tannerie. Le père de Valek n’avait pas assez d’argent pour remplacer son équipement, nourrir sa famille et payer ses impôts au Roi. Lorsqu’il avait demandé un délai aux soldats venus collecter les impôts, ceux-ci avaient tué trois de ses quatre fils. Valek s’était alors lancé dans une croisade vengeresse contre ce Roi qui autorisait ses soldats à tuer des enfants innocents. Après être devenu le meilleur assassin d’Ixia, Valek s’était allié à Ambroise. Ensemble, ils avaient renversé le Roi et pris le contrôle d’Ixia.
Le Roi serait-il encore sur le trône si ce toit ne s’était pas effondré ? Ambroise aurait-il trouvé un autre assassin pour l’aider ? Aurais-je moi-même été encore en vie ?” – p281

55454

couv18509564 couv48004815 couv22349842

55454

Ados et Young Adult

Le Souffle d’émeraude

55454

couv48004815Titre : Le Souffle d’émeraude
Auteur : Maria V. Snyder
Publié en: 2007 (USA) / 2010 (France)
Genre : Fantasy, Young Adult
Editeur : Darkiss
Nombre de pages : 480
Prix : 7.50€

Du même auteur : Précieuse (Le pouvoir des lys tome 1), Magique (Le pouvoir des lys tome 2),…

Découvrez-le !

(6) énorme coup de coeur (yo)Une année, une seule. C’est le temps dont dispose Elena pour développer ses pouvoirs de magicienne. Mais le parcours est semé d’embûches. Les détracteurs d’Elena cherchent à la manipuler, voire à la détruire. Triomphera-t-elle de la jalousie des Magiciens, de la traîtrise du Prince exilé, et de la haine que lui voue son frère ? Libre et rebelle, elle poursuit sa quête. Avec, pour allié, le mystérieux Valek qui lui insuffle, en pensée, la force de devenir elle-même…

55454Voilà enfin la suite des aventures d’Elena. Bannie d’Ixia parce qu’elle est magicienne, la jeune femme suit Irys pour apprendre à contrôler ses pouvoirs. En route, elle retrouve pour la première fois depuis des années sa famille qu’elle croyait perdue. Loin de ceux qui lui sont proches, elle doit faire face à un frère qui la déteste et prendre ses marques dans un pays très différent de celui qu’elle connait. Elena pense le danger derrière elle, elle n’a encore rien vu !

Tout dans ce tome est très différent du premier opus. Goodbye Ixia, Welcome Sitia, Le Souffle d’Emeraude se veut tourner sur la magie et les énigmes du passé d’Elena. Pas de grosse relation amoureuse avec Valek que l’on voit très peu mais une tentative de rapprochement entre Elena et son frère que l’on aime détester en même temps qu’elle.

A l’instar du Poison écarlate, on apprécie de découvrir en même que l’héroïne, sa nouvelle vie et toutes les conséquences qu’elle implique. Elena se découvre de nouveaux pouvoirs qui l’effraient et l’intriguent à la fois. Le lecteur aimera retrouver toute la tension et le danger présent dans le premier tome. Encore une fois, Elena doit faire face à l’inconnu et à une réputation qui lui colle à la peau malgré elle.

De nouvelles relations, une nouvelle vie, mais un esprit résolument tourné vers son passé de goûteuse, Elena se voit bientôt confronter à un choix. Sitia ou Ixia ? Sa vie avec Valek ou bien son destin de Chasseur d’âmes mal-vu des Sitiens ? Comme pour Brazell dans le premier, la jeune femme se dégotte un ennemi de taille mais pas seulement ! Il lui faudra également faire face aux préjugés des personnes qu’elle apprend à apprécier et qui, par peur de ses pouvoirs, finissent par lui tourner le dos en la menaçant de mort.

La série des Portes du Secret ne s’essoufle pas dans ce deuxième aussi palpitant que le premier. Mais même si encore une fois, celui-ci est addictif, on préférera le premier qui proposait un décor plus envoûtant et plus tendu que la seconde partie des aventures d’Elena. Néanmoins, la recette marche ! On se sentira très frustré à la fin de l’opus au point qu’on dévorera l’extrait du troisième et dernier tome des aventures de la Chasseuse d’âmes intituléLe Secret d’Opale.

Le Souffle d’émeraude offre encore une fois un moment de lecture de grande qualité qui allie plaisir et tension. On ne décrochera pas une seule minute de cette histoire qui enchante ! Plus qu’un tome à se mettre sous la dent !

55454Quelques citations :

« Lorsque nous entrâmes, chacun cessa de parler pour se tourner vers moi. Tous mes poils se hérissèrent. Je me sentis dévisagée de pied en cap. Les regards s’attardaient sur chaque centimètre de mon visage, de mes vêtements et de mes bottes crasseuses. Je réprimai une forte envie de me réfugier derrière Irys. Je regrettais déjà de ne pas lui avoir posé davantage de questions au sujet des Zaltana.
Enfin, un homme âgé s’avança.
Je suis Bavol Cacao Zaltana, l’aîné des conseillers de la famille Zaltana. Es-tu Elena Liana Zaltana ?
J’hésitai. Ce nom m’était totalement étranger.
Je m’appelle Elena, dis-je enfin.
A cet instant, un jeune homme d’une trentaine d’années se fraya un chemin à travers la foule et s’arrêta près de l’Ancien. Les yeux plissés, il me jaugea du regard. Un mélange de haine et d’horreur s’afficha sur son visage.
– Elle a tué, annonça-t-il. Elle empeste le sang.» – p18

Sans-titre-8

« Le soir tombait déjà, et la confiance que j’éprouvais depuis le matin laissa place à l’appréhension.
Confiance, dit Kiki. Confiance égale bonbons menthe.
Je ne pus m’empêcher de rire. Kiki percevait le monde à travers son estomac. Pour elle, la comparaison avec un bonbon à la menthe était la plus grande des distinctions.» – p440

55454

couv18509564 couv48004815 couv22349842

55454

Ados et Young Adult

Le Poison écarlate

55454

couv18509564Titre : Le poison écarlate
Auteur : Maria V. Snyder
Publié en: 2007 (USA) / 2010 (France)
Genre : Fantasy, Young Adult
Editeur : Darkiss
Nombre de pages :408
Prix : 7.50€

Du même auteur : Précieuse (Le pouvoir des lys tome 1), Magique (Le pouvoir des lys tome 2),…

Découvrez-le !

(6) énorme coup de coeur (yo)Dans les geôles d’Ixia, Elena attend son exécution. Mais, au dernier moment, le fascinant Valek, puissant dignitaire secrètement amoureux d’elle, lui propose un étrange marché : si elle entre à son service, elle aura la vie sauve. Néanmoins, qu’elle ne songe pas à s’enfuir car pour être certain de la retenir près de lui, Valek lui fera avaler une dose mortelle du poison écarlate, dont il est seul à connaître la formule et surtout l’antidote…

55454Écrit par Maria V. Snyder, Le Poison Ecarlate conte les aventures d’Elena, jeune condamnée à mort sur le point d’être exécutée pour le meurtre du fils d’un général. Car en Ixia, tuer quelqu’un, de manière accidentelle ou volontaire, conduit directement à la potence. Alors qu’elle croit se diriger vers la mort, Elena se voit proposer une solution : elle échappera à sa condamnation à condition qu’elle devienne la goûteuse du roi. Même si elle est toujours en sursis, la jeune femme accepte.

Valek, le conseiller du roi qui est en charge d’elle, l’empoisonne pour l’empêcher de s’évader. Chaque jour, Elena devra montrer patte blanche pour accéder à l’antidote, sans quoi, elle mourra…

Voilà un pitch bien intrigant pour un livre ultra addictif ! Le Poison Ecarlate se lit vite car il est très difficile de le refermer une fois la première page débutée. Premier tome d’une trilogie, on y découvre une histoire merveilleuse mêlant danger, tensions, magie, et sentiments (oui parce qu’il y a une histoire d’amour quand même !). De quoi tenir en haleine pendant les plus de 540 pages que compte le livre.

On s’attache immédiatement à Elena, l’héroïne de l’histoire. Car cette jeune fille au destin extraordinaire a vécu les pires horreurs durant sa jeunesse. Enlevée à six ans, elle fut élevée dans un orphelinat sous la tutelle du général Brazell, un tortionnaire dont les expériences macabres ont poussé Elena au pire. La jeune femme est intelligente et subit avec une force de caractère admirable, la tension et les mauvais traitements auxquels elle a droit après sa prise de fonction. Car elle le sait, son poste de goûteur peut lui être fatal à tout instant, d’autant que le fameux Brazell, lui vouant une haine immense complote pour la tuer…

Quant à Valek, sa froideur apparente et le danger mortel qui l’entoure en font l’un des personnages les plus intéressant et les plus addictif du livre. On avait pas vu personnage si charismatique depuis longtemps ! Au point qu’à chaque apparition, il chamboule notre petit coeur comme pas possible.

Côté scénario, même si l’on devine assez facilement les réponses aux questions d’Elena, on se rend compte que l’auteur réserve des surprises de taille à ses lecteurs. On est happés dans l’intrigue du Poison écarlate avec aucune possibilité d’en ressortir facilement. Il est donc bon de prévoir un certain temps de lecture sous peine de ne pas rester raisonnable. Et si jamais vous avez peur d’être en manque à la fin du livre (vous auriez bien raison !), prévoyez la suite !

Disponible dans la collection Darkiss, Le Poison écarlate est un livre à lire absolument ! Le destin d’Elena et Valek ne vous laissera pas indifférent ça non !

55454Quelques citations :

« Je n’avais aucune envie de manger. Cela me semblait bien trop fatiguant. Mais quand le médecin m’apporta un plateau fumant, je me rendis compte que je mourais de faim. L’instant d’après, cependant, j’eus l’appétit coupé.
Mon thé était empoisonné.
Je rappelai le médecin en gesticulant.
– Il y a quelque chose dans mon thé ! M’écriai-je. Appelez Valek !
La tête me tournait déjà. Il existait sûrement un antidote, tentai-je de me rassurer.
Le médecin me fixa de ses grands yeux marron.
– Ce sont des somnifères, dit-elle. Sur ordre de Valek.
Je poussai un soupir ; mes symptômes d’empoisonnement disparurent aussitôt. Le médecin me jeta un regard amusé, puis disparut.» – p75

Sans-titre-8

« Un bruit de pas me fit sursauter. Avant que j’aie pu faire un geste, une grande forme noire se rua sur moi, m’arracha mon couteau et le plaqua contre ma gorge. La peur me suffoqua, et des images flottèrent devant mes yeux : celle des soldats qui m’avaient désarmée et arrachée au cadavre de Reyad. Mais le visage de Valek ne montrait aucune colère. Plutôt de l’amusement.» – p246

55454

couv18509564 couv48004815 couv22349842

55454