Seinen·Shôjo·Shônen

Les 18 mangas du moment à lire absolument !

Je suis tombée dans l’univers du manga quand j’étais toute petite. Je n’ai eu de cesse depuis, d’en dévorer. Mais pour les personnes voulant découvrir le genre, il peut être parfois difficile de s’y retrouver parmi la pléthore de titres disponibles. Comme partout, il y a du bon et du moins bon.

Voici un top 18 (parce que j’ai pas pu réduire plus haha) des plus belles pépites du moment avec pleins d’extraits ! Il y en a pour tous les goûts : de la romance, de l’aventure, de l’action, du mystère….

N°1 : Arte –  Kei Ôkubo – Komikku éditions (6 tomes – en cours)

arte-1-komikkuFlorence, début du 16e siècle. Dans ce berceau de la Renaissance, qui vit l’art s’épanouir dans toute sa splendeur, une jeune aristocrate prénommée Arte rêve de devenir artiste peintre et aspire à entrer en apprentissage dans un des nombreux ateliers de la ville… Hélas ! Cette époque de foisonnement culturel était aussi celle de la misogynie, et il n’était pas concevable qu’une jeune femme ambitionne de vivre de son art et de son travail. Les nombreux obstacles qui se dresseront sur le chemin d’Arte auront-ils raison de la folle énergie de cette aristo déjantée ?

Pourquoi c’est bien ?

Tout comme Tonkam, Komikku, c’est avant tout une librairie, située du côté d’Opéra à Paris. Et depuis leurs début dans le domaine de l’édition, je n’ai pas été déçue une seule fois par le choix des séries publiées.

Quand Arte est sortie, il y a quelques temps déjà, j’ai tout de suite su que cette série avait un petit quelque chose en plus qui la démarquait des autres publications. Originale, soignée, touchante et passionnante, cette oeuvre racontant les aventures d’une jeune femme bien décidée à faire de l’art, un domaine réservé aux hommes, son métier m’a immédiatement charmée.

Arte, c’est une série tout public, à faire découvrir même aux lecteurs ne lisant jamais de manga. Parce que tout en fait un indispensable : ses personnages attachants, ses nombreuses explications sur les méthodes d’art vénitien et son dessin incroyable où l’on sent tout de suite le soin apporté par l’auteur aux plus petits détails.

Pour vous faire une idée, vous pouvez en lire un extrait ici !

N°2 : Kasane, la voleuse de visage – Daruma Matsuura – Ki-oon éditions (10 tomes, en cours)

kasane-voleuse-visage-1-ki-oonKasane est une fillette au visage repoussant, presque difforme, régulièrement moquée et maltraitée par ses camarades de classe. Sa mère, actrice de premier plan célèbre pour son immense beauté, lui a laissé pour seul souvenir un tube de rouge à lèvres, et une consigne mystérieuse : « Si un jour ta vie devient trop insupportable, maquille tes lèvres, approche l’objet de ta convoitise, et embrasse-le. » Le jour où, au bord du désespoir, Kasane s’exécute, elle fait une découverte incroyable : le rouge à lèvres légué par sa mère lui permet de s’approprier le visage de ses victimes ! À la fois malédiction et bénédiction, cet héritage va offrir à la jeune femme un avenir auquel elle n’osait rêver jusqu’à maintenant… « La beauté est une bénédiction : elle permet de tout obtenir… même quand elle n’est qu’illusion.»

Pourquoi c’est bien ?

Il y a quelque chose dans Kasane qui vous prend aux tripes. L’histoire, originale et fascinante, le personnage de Kasane auquel on s’attache immédiatement et qu’on aime suivre au fur et à mesure qu’elle s’affirme, l’ambiance torturée. Ce seinen (manga pour adulte), est un petit bijou qui rend addictif. J’ai rarement lu de série aussi bonne ! Si vous décidez de vous lancer, attendez-vous à enchaîner les tomes !

Lire un extrait !

N°3 : Yona, Princesse de l’aube – Mizuho Kusanagi – Pika éditions (20 tomes, en cours)

91TmASOi0ZLYona, princesse du royaume de Kôka, a grandi dans l’insouciance, choyée par le roi et protégée par son garde du corps et ami d’enfance, le puissant guerrier, Hak. À l’approche de ses 16 ans, Yona est heureuse : son cousin et amour secret, Soo-won, vient lui rendre visite pour célébrer son anniversaire. Mais ce soir-là, une terrible tragédie survient et sa vie va être bouleversée à jamais !

Pourquoi c’est bien ?

Grande fan de Fushigi Yugi de l’incroyable Yuu Watase, je cherchais depuis plusieurs années, une série qui pourrait lui arriver à la cheville. Ma recherche est désormais terminée, Yona comblant tous mes espoirs.

Yona Princesse de l’aube prouve que le shôjo (littéralement jeune fille ou petite fille, c’est la classification japonaise pour les manga pour filles), ce n’est pas que de la romance gnan-gnan mais qu’on peut aussi trouver dans le genre, des histoires plus poussées, avec des personnages forts et pas stéréotypés. Mélangeant action, fantasy, aventure, humour et romance, cette série vous emporte dès les premières pages et ne relâche plus son emprise. Malgré sa longueur, on ne trouve chez Yona, aucune baisse de qualité. Chaque nouvelle sortie est pour moi un petit événement tant j’ai hâte de retrouver mes personnages préférés et cette ambiance si particulière. Si vous cherchez une série de qualité, qui change des histoires d’amour à l’eau de rose qui inondent le marché, alors Yona est fait pour vous !

Lire un extrait !

N°4 : Takane & Hana – Yuki Shiwasu – Kazé éditions (7 tomes, en cours)

takane-hana-1-kazeHana, lycéenne de 16 ans, est contrainte de prendre la place de sa soeur lors d’une rencontre arrangée ! Présentée à l’héritier du grand groupe Takaba, le très séduisant Takane Saibara, la jeune fille déchante vite face à son arrogance. N’y tenant plus, elle lui jette ses quatre vérités à la figure, croyant se débarrasser ainsi de lui. Pourtant, dès le lendemain, Takane lui propose un nouveau rendez-vous, à croire qu’il en redemande ! Elle a un sacré caractère et il aime ça !

Pourquoi c’est bien ?

Vous cherchez une série humoristique ? Des personnages au tempérament fort et ultra attachants ? Une romance inhabituelle à laquelle vous serez scotchés jusqu’à la fin ? Ne cherchez plus ! Takane et Hana, c’est une série totalement atypique qui marque dès les premières pages. Totalement improbable, on accroche rapidement au duo vedette. D’un côté, une jeune lycéenne à qui on a pas vraiment demandé son avis, fière et qui n’a pas la langue dans sa poche. De l’autre, un homme solitaire, imbu de lui même, complètement immature, persuadé que l’argent et le luxe sont la solution à tous les soucis. Leur rencontre explosive va amener Takane à changer profondément.

Bourré d’humour grâce à une Hana taquine et un Takane aux réactions hilarantes, cette série feel good, publiée chez Kazé, nous en rappelle une autre : Dengeki Daisy (disponible uniquement en occasion), par la relation si spéciale entre deux personnages ayant une grande différence d’âge. Parce que le plus mature des deux n’est pas le plus vieux, cette série réchauffe le coeur et offre un excellent moment de détente.

Lire un extrait !

N°5 : Pillow Bear – Kagiji Kumanomata – Akata (3 tomes, série finie)

pillow-bear-1Wataru est un lycéen introverti, et pour ne rien arranger, il a une passion peu avouable : il est littéralement dingue de peluches ! Il les collectionne, les affectionne… sans vergogne ! Jusqu’au jour où, pris pour cible par des camarades de classe, il s’enfonce dans les tréfonds d’une salle de jeux. Il se retrouve alors nez à nez avec une vieille machine abandonnée. Mais dans ce distributeur-là, se trouve une peluche unique en son genre : l’homme-peluche-ours, Mofutarô !!! Ce dernier, en tant que peluche digne de ce nom, ne veut qu’une seule chose : être câliné par Wataru ! Mais le pauvre lycéen, déjà mal dans sa peau, n’a pas très envie de faire des free hugs avec un homme à moitié dénudé… Son quotidien en sera profondément bouleversé, surtout que Mofutarô n’est pas le seul homme-peluche à débarquer dans le monde des humains.

Pourquoi c’est bien ?

Non cette série n’est pas interdite aux moins de 18 ans ! Pillow Bear, c’est un manga en trois tomes totalement barré comme seuls les japonais savent en faire. L’homme que vous voyez sur la couverture n’en est pas un ! C’est une peluche ! Oui oui !

Ne cherchez aucune logique dans Pillow Bear. Le mangaka joue sur l’absurde et le tendancieux grâce à la grande naïveté de Mofutarô. C’est drôle, surprenant, jamais vu. Akata nous comble depuis un moment grâce à ce genre de titres qu’ils sont les seuls à publier (hormis une exception chez Kurokawa avec l’excellent Jésus et Bouddha). Si vous aimez les histoires improbables et le comique de situation, alors Pillow Bear devrait vous plaire !

Lire un extrait !

N°6 : Orange – Ichigo Takano – Akata (5 tomes, série finie + 2 tomes indépendants)

orange-1-akataUn matin, alors qu’elle se rend au lycée, Naho reçoit une drôle de lettre… une lettre du futur ! La jeune femme qu’elle est devenue dix ans plus tard, rongée par de nombreux remords, souhaite aider celle qu’elle était autrefois à ne pas faire les mêmes erreurs qu’elle. Aussi, elle a décrit, dans un long courrier, les évènements qui vont se dérouler dans la vie de Naho lors des prochains mois, lui indiquant même comment elle doit se comporter. Mais Naho, a bien du mal à y croire, à cette histoire… Et de toute façon, elle manque bien trop d’assurance en elle pour suivre certaines directives indiquées dans ce curieux courrier. Pour le moment, la seule chose dont elle est sûre, c’est que Kakeru, le nouvel élève de la classe, ne la laisse pas indifférent…

Pourquoi c’est bien ?

Ah Orange ! Sans doute un des meilleurs shôjo que j’ai pu lire dans ma vie ! Cette série, par son sujet, ses personnages, son dessin, vous chamboule. Impossible de rester indifférent lors de la lecture.

Si vous désirez vous mettre au manga, je ne peux que vous conseiller de débuter par Orange. A peine sortie, cette série s’est hissée au rang de culte. C’est beau, touchant, poétique ! Un must, vraiment !

Lire un extrait !

N°7 : Coeur de Hérisson – Nao Hinachi – Kazé (5 tomes, série finie)

coeur-de-herisson-1-kazeHozuki est le mauvais garçon du lycée, connu pour être bagarreur et insociable… Seule Kii, une fille de sa classe, le voyant comme un hérisson sur la défensive, se prend d’affection pour lui et lui adresse la parole. Une amitié naît entre eux, évoluant rapidement en amour du côté de la jeune fille. Mais, face à Hozuki qui n’arrive pas à faire la différence entre ces deux sentiments, leur relation s’annonce compliquée…

Pourquoi c’est bien ?

Coeur de Hérisson, c’est l’un de mes derniers coups de coeur. Toute mignonne, cette petite série en 5 tomes à peine, met en scène une relation ultra touchante entre une jeune fille sociable et appréciée de ses camarades de classe et un garçon renfermé que personne n’ose approcher. C’est tout doux, adorable, le duo fonctionne parfaitement et me fait totalement fondre !

C’est loin d’être original, surtout en ce moment où la romance inonde le marché, mais le titre se démarque des autres par sa qualité et une fin qui s’éloigne des clichés. A mettre entre toutes les mains !

Lire un extrait !

N°8 : Le Couvent des Damnés – Minoru Takeyoshi (4 tomes, série en cours)

couvent-des-damnes-1-glenatHérétique et incorruptible ! Au XVIe siècle, dans le Saint-Empire romain, l’inquisition condamnait de nombreux innocents au bûcher. Privée de sa famille, Ella se retrouve envoyée dans un couvent qui rééduque les filles de sorcières . Tortures et miracles viendront-ils à bout de la flamme de vengeance qui brûle en elle ?

Pourquoi c’est bien ?

La couverture met directement dans le bain. Le Couvent des Damnés est une série assez sombre mettant en scène une jeune fille prête à tout pour accomplir sa vengeance. C’est assez différent de ce qui se fait en ce moment, l’héroïne est charismatique et l’histoire plutôt intrigante.

Lire un extrait !

N°9 : Reine d’Egypte – Chie Inudoh – Ki-oon (3 tomes, série en cours)

reine-egypte-1-ki-oonHatchepsout, ou le combat d’une reine au temps des Pharaons ! C’est le début d’une nouvelle ère dans l’Égypte des Pharaons : le mariage de la jeune Hatchepsout et de son demi-frère Séthi fait de ce dernier l’héritier légitime du trône, sous le nom de Thoutmôsis II. Représentants des dieux sur terre, ils resplendissent sous leurs parures, et forment à première vue un couple parfait. Mais sous ses airs d’épouse idéale, Hatchepsout cache une colère profonde… Elle ne veut pas être simple reine, mais plutôt devenir pharaon elle-même, comme son guerrier de père ! Enfant, elle n’a cessé d’humilier Séthi au combat à l’épée, et elle est imbattable au tir à l’arc. Pourquoi ne serait-elle pas digne d’accéder au rang suprême, juste parce qu’elle est née femme ? Pour Hatchepsout, c’est le début d’un combat pour s’affranchir des conventions ancestrales d’une des plus grandes civilisations du monde !

Pourquoi c’est bien ?

C’est LA série ultra badass du moment, Reine d’Egypte met en avant le girl power. J’aime beaucoup ce titre qui, en trois tomes parus pour le moment, enchaîne les rebondissements à la pelle. Pas le temps de s’ennuyer et impossible de se fier aux personnages. Hatchepsout ne peut compter que sur elle-même. C’est assez inattendu comme sujet de manga, l’égypte étant peu mise en avant. Et ça fonctionne plutôt bien ! Reine d’Egypte est qualitatif, le dessin est superbe, on sent que la mangaka a fait de nombreuses recherches pour rendre son manga le plus fidèle possible à la culture de l’ancienne égypte.

Attention toutefois, le titre n’est pas à mettre dans les mains les plus jeunes.

Lire un extrait !

N°10 : La Maison du Soleil – Taamo – Pika éditions (6 tomes, série en cours)

maison-du-soleil-1-pikaPetite, Mao passait ses journées dans la famille d’Hiro, son voisin d’en face. La vie y était joyeuse et insouciante et comblait le vide qui était en elle. Plusieurs années ont passé… Le père de Mao s’est remarié et la jeune fille se sent étrangère sous son propre toit. Hiro, lui, vit seul dans la maison familiale depuis le décès de ses parents. Il propose alors à Mao d’emménager chez lui…

Pourquoi c’est bien ?

La maison du soleil est un shôjo comme on aimerait en voir plus souvent. Ayant pour thème la reconstruction, cette série charme dès les premières pages grâce à ses personnages.

Mao, jeune fille rejetée par son père, vivotant, trouve refuge chez son ami d’enfance, Hiro. ce dernier vit dans la maison de ses parents, décédés plusieurs années auparavant. Les deux vont tenter de recréer un vrai cocon familial en soignant les blessures de l’autre. Impossible de ne pas craquer pour ce duo si craquant. Mao surtout, à cause de sa fragilité et de sa maturité.

Si romance il y a (on est dans un shôjo tout de même), elle reste discrète et bien amenée. L’accent est vraiment mis sur le côté « famille » et « protection » et laisse les sentiments amoureux en second plan. La Maison du soleil est une série vraiment bouleversante qui a su rapidement trouver son rythme. Chaque tome est un plaisir à découvrir.

Lire un extrait !

N°11 : Promesses en rose – Kaho Miyasaka – Panini (2 tomes, série en cours)

promesse-en-rose-1-paniniIroha, une jeune fille de 16 ans, vient de perdre son père et vit désormais avec sa belle-mère qui a dilapidé l’héritage familial. Un jour qu’Iroha se recueille dans son jardin, elle surprend un jeune homme en train de sentir ses roses. Pensant qu’il s’agit d’un voleur, elle tente d’appeler au secours, mais tombe accidentellement dans les bras du bel inconnu. La jeune fille ne sait pas encore que cette rencontre va bouleverser sa vie…

Pourquoi c’est bien ?

Kaho Miyasaka est une mangaka qui s’est fait connaître dans les années 2000 en France grâce à l’excellent Kare First Love. Mais depuis la fin de la série, elle n’avait plus fait parler d’elle. Jusqu’à récemment.

Promesses en rose est à mille lieues de sa précédente série. Exit la relation amoureuse lycéenne classique, la mangaka nous offre une série originale et fascinante se déroulant dans une ambiance noble et traditionnelle. Le premier tome, lors de sa sortie, ne m’a pas laissée indifférente. Peu mise en avant, cette série mérite pourtant le coup d’oeil ! Seul bémol, les tomes sont longs à sortir, la sortie française étant à jour sur la japonaise. Mais l’attente en vaut totalement la peine !

N°12 : En Scène – CUVIE – Kurokawa (5 tomes, série en cours)

En-scene-T1-kurokawaLa vie de la petite Kanade Ariya bascule le jour où elle assiste au spectacle de danse de sa voisine Lisa. Fascinée par la grâce de la jeune fille, Kanade n’a plus qu’un rêve en tête : devenir ballerine ! Mais la danse est une école difficile, surtout quand on n’a pas de prédispositions particulières. Cependant, malgré les obstacles et les déceptions, Kanade s’accroche. Et elle découvre vite que même les plus douées sont confrontées à l’échec…

Pourquoi c’est bien ?

Vous aimez la danse ? Vous souhaitez en savoir plus ? Alors je vous conseille chaudement la lecture d’En Scène ! Cette petite série ne paye pas de mine mais propose une histoire passionnante où l’on apprend énormément de choses sur la danse, que ce soit classique ou moderne et, notamment, sur la difficulté pour une danseuse japonaise d’entrer dans le cercle très fermée des écoles de danse occidentales. Le plus d’En scène : son héroïne. Imparfaite, mais motivée, Kanade apprend de ses erreurs, tout comme le lecteur. Idéal pour toutes les jeunes filles à partir de 8 ans passionnées par la danse !

N°13 : Le 3e Gédeon – Tarô Nogisaka – Glénat (3 tomes, série en cours)

3e-gedeon-1-glenatÀ la veille de la Révolution, Gédéon rêve de représenter le Tiers-État aux états généraux pour sauver la France de la misère. Georges, duc de Loire, n’aspire quant à lui qu’à détruire l’ordre établi. Quel avenir la rencontre de ces deux hommes apportera-t-elle à la France ?

Pourquoi c’est bien ?

Je suis passionnée par l’Histoire et, notamment, par tout ce qui concerne Louis XVI, Marie-Antoinette, la Révolution, la Terreur…. Quand j’ai découvert Le 3e Gédéon et son thème, j’ai su que cette série était faite pour me plaire ! Et je ne me suis pas trompée !

Divertissante, elle se démarque par son originalité et cette vision, parfois tronquée et romancée, de cette période de l’Histoire de France qui passionne tant les japonais depuis La Rose de Versailles. Seul bémol, le personnage de Marie-Antoinette, cruche, sexualisée à outrance, ne me plait pas du tout. Contrairement à la figure de Louis XVI, intéressante car à l’inverse de ce que l’on a pu apprendre du personnage. En dehors de ça, la série est chouette et j’attends toujours chaque tome avec beaucoup d’impatience !

Lire un extrait !

N°14 : Innocent Rouge – Shinichi Sakamoto – Delcourt (3 tomes, série en cours)

innocent-Rouge-1-delcourtÀ l’aube de la Révolution, Charles-Henri Sanson, maître des hautes œuvres de Paris, règne sur la famille des exécuteurs de France. Sa jeune sœur Marie-Josèphe, en charge de l’office de Versailles, devient incontrôlable à la mort d’Alain, son premier amour. Elle se jure de le venger en éliminant son assassin et ne recule devant rien pour renverser le système injuste qui lui a coûté la vie.

Pourquoi c’est bien?

Autre titre se déroulant à l’époque de la Révolution, Innocent Rouge est un spin-off du manga Innocent. Alors que ce dernier se concentre sur Charles-Henri Sanson, Rouge met en avant sa soeur Marie-Josèphe, un personnage sans limite qui fascine. Vous pouvez tout à fait découvrir cette série sans avoir lu l’autre, c’est ce que j’ai fait. Et j’ai tellement été charmée, que je compte bien me mettre à Innocent rapidement !

Au delà de l’histoire, les dessins sont également à souligner. Magnifiques, fins, précis, c’est un plaisir pour les yeux. J’avais déjà eu l’occasion d’admirer le talent de Shinichi Sakamoto avec Ascension, je suis ravie de le retrouver avec cette série !

Attention toutefois, ce manga est assez sanglant, il ne convient donc pas aux plus jeunes ou aux plus sensibles.

N°15 : Man in the Window – Masatoki & Anajiro – Ki-oon (2 tomes, série en cours)

man-in-the-window-1-ki-oonQuel est le prix à payer pour sauver son propre futur ?
Quand Shuhei, 17 ans, reçoit un mot de la fille qu’il aime en secret, il n’en croit pas ses yeux. Sans se faire trop d’espoir, il se rend au lieu de rendez-vous, une ruelle sordide finissant en cul-de-sac. Comme indiqué, il frappe à la dernière fenêtre… et c’est une voix masculine qui lui répond ! Shuhei s’enfuit, mais lorsque l’inconnu l’appelle par son nom, il se retourne, interloqué. L’homme connaît son identité, ainsi que toutes sortes de détails intimes sur sa vie. Et pour cause : c’est son moi de 20 ans qui se tient devant lui !

Pourquoi c’est bien ?

J’aime les manga mystérieux, un peu fantastique. Alors forcément, quand j’ai découvert Man in the Window sur la table des nouveautés, j’ai été intriguée. Sans attendre, j’ai dévoré le premier tome qui a su combler toutes mes espérances !

Man in the Window, c’est un peu Orange mais en plus sombre. C’est dur, psychologique, totalement addictif. On est aussi perdus que Shuhei dont la vie se retrouve totalement chamboulée. Et la question se pose : Que ferions-nous si nous nous trouvions dans la même situation ?

Si vous cherchez un bon thriller psychologique, alors Man in the Window devrait vous plaire !

Lire un extrait !

N°16 : Le journal de Kanoko – Ririko Tsujita – Pika (3 tomes, série finie – saison 2 en cours)

journal-kanoko-1-pikaKanoko Naédoko, collégienne en classe de 3e, ne cherche absolument pas à se faire des amis. Elle préfère la solitude qui lui permet de scruter puis d’analyser froidement le monde que l’entoure : triangles amoureux, intrigues entre un professeur et son élève, clubs de filles dépressives… Rien ni personne n’échappe à son regard acéré ! Kanoko observe inlassablement la comédie humaine et son déferlement d’émotions contradictoires. Mais sous la carapace cynique se cache peut-être un cœur tendre…

Pourquoi c’est bien ?

Voilà un shôjo très particulier qui se démarque totalement des histoires de romances au lycée. Ici, le personnage principal est une jeune fille dont le passe-temps favori est d’observer les autres et d’analyser le moindre de leurs réactions et de leurs interactions. Froide en apparence (que en apparence ?), Kanoko est un personnage auquel on s’attache très vite. A trop observer les autres, on en oublie de regarder autour de soi. Ce qui donne des situations assez drôles.

Assez fourni en texte, Kanoko se savoure.  Peu mis en avant par Pika sur les réseaux sociaux, cette série mérite vraiment que l’on s’y attarde. Il existe deux saisons de Kanoko : la première, celle que je vous présente, est terminée en trois tomes. La seconde, suite directe, se déroule au lycée. Très honnêtement, je dois vous avouer que, si j’aime toujours autant l’ambiance et les personnages, je suis moins fan de celle-ci. J’attends de voir ce que Ririko Tsujita nous réserve pour la suite.

Lire un extrait !

N°17 : Telle que tu es – Kaname Hirama – Kana (7 tomes, série en cours)

telle-que-tu-es-1-kanaSumugi est une adolescente douce et attentionnée. Ce qui la différencie des autres filles, ce sont ses quelques kilos en plus qu’elle porte sans complexe. Elle a subi autrefois quelques brimades… mais au lieu de se laisser abattre ,elle a décidé un jour de continuer à s’aimer elle-même quoi qu’en disent les autres. C’est attiré par cet optimisme que Yukiya, un beau garçon, lui demande de devenir sa petite amie.Tsumugi hésite, assez incrédule qu’un garçon s’intéresse sincèrement à elle. Mais cette attirance de Yukiya pour elle va générer de la jalousie chez les autres filles…

Pourquoi c’est bien ?

Cette petite série est chère à mon coeur. Parce que, pour une fois, elle met en avant une héroïne aux formes généreuses. Telle que tu es montre que l’on peut être ronde et être aimée. Que notre différence n’est pas une faiblesse mais une force.

Le duo formé par Tsumugi et Yukiya est adorable et l’on aime les suivre à chaque tome. A faire découvrir à toutes les jeunes filles qui ont du mal à s’accepter comme elles sont, Telle que tu es met en avant de belles valeurs et aide à faire changer les esprits.

Voir la bande annonce !

N°18 : Le Mari de mon frère – Gengoroh Tagame – Akata (4 tomes, série finie)

mari-frere-1-akataYaichi élève seul sa fille. Mais un jour, son quotidien va être perturbé… Perturbé par l’arrivée de Mike Flanagan dans sa vie. Ce Canadien n’est autre que le mari de son frère jumeau… Suite au décès de ce dernier, Mike est venu au Japon, pour réaliser un voyage identitaire dans la patrie de l’homme qu’il aimait. Yaichi n’a pas alors d’autre choix que d’accueillir chez lui ce beau-frère homosexuel, vis-à-vis de qui il ne sait pas comment il doit se comporter. Mais ne dit-on pas que la vérité sort de la bouche des enfants ? Peut-être que Kana, avec son regard de petite fille, saura lui donner les bonnes réponses…

Pourquoi c’est bien ?

Comment est perçue l’homosexualité au Japon ? Que ce soit par les adultes ou par les enfants. Comment réagir au regard des autres ? Quel impact l’arrivée d’un parfait étranger, pourtant si proche, peut elle avoir sur sa vision de l’amour entre personnes du même sexe ?

Ce sont toutes ces questions auquel va répondre Le mari de mon frère. Via le personnage de Yaichi, un japonais comme les autres, qui n’a jamais vraiment su comment se comporter avec son frère et sa « différence », celui de sa fille, Kana, ouverte, accueillant chaleureusement Mike, cet oncle sorti de nulle part, désirant tisser des liens avec cette belle-famille qui n’a jamais eu vent de son existence.

Ce que j’aime dans cette série, c’est toute cette réflexion sur la vision japonaise de l’homosexualité. Peu abordée dans ce pays à la fois moderne, traditionnel et conservateur (hormis de manière peu réaliste dans les yaoi), il est vraiment intéressant de découvrir l’impact d’une situation comme celle vécue par nos héros.

En quatre tomes seulement, Le mari de mon frère nous chamboule le coeur. Une belle série, vraiment surprenante et originale qui mérite le coup d’oeil. Akata a vraiment un don pour nous trouver de si jolies pépites.

Lire un extrait !

Publicités
Nouveautés

Les Sorties de la Semaine à ne pas louper #5

Envie d’une bonne lecture ? Perdu(e)s dans les rayons trop fournis de votre librairie ? Cette petite rubrique est faite pour vous ! Retrouvez-ici une sélection faite par mes soins des sorties immanquables de la semaine ! Bonne lecture !

Cette semaine, les amateurs de bonnes intrigues vont être comblés ! De quoi passer de bons moments sous la couette avec un bon chocolat chaud (thé ou café, pas de jaloux) !

55454

Au Rayon Jeunesse :

Les Monsieur Madame fêtent Halloween

9782012249578FS

Ah Halloween, l’automne ! Quelle belle saison ! Les Monsieur Madame ont décidé de faire la fête ! Un petit cahier d’activité ludique et distrayant pour les enfants à partir de 3ans !

Résumé : Amuse-toi à fêter Halloween avec les Monsieur Madame grâce à ce livre rempli d’activités et d’autocollants !

Date de sortie : 4 octobre – Editeur : Hachette – Prix du livre : 4,95€

55454

Everything Everything – Nicola Yoon

9782016265345FS

Ce petit roman a chamboulé le coeur de nombre de lecteurs avant d’être adapté, il y a quelques mois, en film. Le voici enfin en poche !

RésuméMa maladie est aussi rare que célèbre, on l’appelle « maladie de l’enfant-bulle ». En gros, je suis allergique au monde. Je viens d’avoir dix-huit ans, et je n’ai jamais mis un pied dehors. Un jour, un camion de déménagement arrive. Je regarde par la fenêtre et je le vois. Le fils des nouveaux voisins est grand, mince et habillé tout en noir. Il remarque que je l’observe, et nos yeux se croisent pour la première fois. Dans la vie, on ne peut pas tout prévoir, mais on peut prévoir certaines choses. Par exemple, je vais certainement tomber amoureuse de lui. Et ce sera certainement un désastre.

Date de sortie : 4 octobre – Editeur : Livre de Poche Jeunesse – Prix du livre : 6,90€

55454

Mirror Mirror – Cara Delevingne & Rowan Coleman

image

Oui, vous avez bien lu ! Cara Delevingne, model à succès, Laureline dans le Valérian de Luc Besson, sort son premier roman. C’est LA grosse sortie au rayon littérature ados / Jeunes adultes !

RésuméUne histoire passionnante qui explore les questions d’identité, de sexualité, d’amitié et de trahisons pour les fans de NOUS LES MENTEURS. Amis. Amant. Victime. Traître. Que voyez vous quand vous regardez dans le miroir ? A 16 ans, Red, Leo, Naima et Rose sont des ados de 16 ans comme tout le monde : ils tentent de savoir qui ils sont dans la jungle du lycée. La vie n’est pas parfaite mais ils sont unis par leur amour pour la musique et pleins d’espoir quant au futur. Enfin c’était vrai jusqu’à ce que Naima meurt dans des circonstances tragiques ne laissant qu’un mot. « Désolée ». Quelle horrible vérité cachait-elle ? Quel sombre secret a dévoré sa personnalité solaire ? Et comment Red, la force protectrice du groupe, a pu passer à côté des signes du trouble de Naima ? Alors que Rose se réfugie dans les soirées et que Léo se renferme, Red cherche à en savoir plus et découvrir ce qui a pu conduire à la mort de Naima. Mais une fois qu’un miroir est brisé, il ne peut pas être réparé.

Date de sortie : 4 octobre – Editeur : Hachette – Prix du livre : 18€

sans-titre-12

Au Rayon BD :

Migrant – Eoin (Owen) Colfer – Giovanni Rigano & Andrew Donkin

9782012905535FS

Sujet d’actualité pour ce roman graphique co-réalisé par un auteur qu’on ne présente plus : Eoin Colfer.

RésuméC’est une histoire tragique, malheureusement devenue « banale », de migrants qui fuient leur pays pour échapper à la misère et à la guerre.

L’Europe fait figure d’El Dorado, mais la route est longue et semée d’embûches. Un roman graphique dont on ne sort pas indemne…!!!!

Date de sortie : 4 octobre – Editeur : Hachette – Prix du livre : 17,95€

55454

Le Journal d’Anne Frank – Anne Frank, Ari Folman & David Polonsky

9782702160930FS

Voilà une sortie tout en émotion. Il est toujours difficile d’adapter une oeuvre majeure et c’est le pari réussi des créateurs de Valse avec Bachir. A découvrir absolument !

RésuméLa première adaptation graphique officielle du Journal d’Anne Frank, par les créateurs de Valse avec Bachir. Grâce à un tandem de grand talent déjà couronné maintes fois pour Valse avec Bachir, une fabuleuse adaptation graphique du Journal d’Anne Frank qui offre une nouvelle lecture et approche de ce témoignage fondamental. Grâce à des illustrations à la fois d’une grande vivacité et d’une profonde poésie, une très forte expérience de lecture qui met Anne Frank en mouvement de façon particulièrement émouvante. Avec parfois des notes d’humour, une touche d’espièglerie et une immense inventivité dans les dessins, un livre qui a pour vocation d’attirer le plus large public possible, des enfants aux adultes, des connaisseurs du Journal à ceux qui le découvrent. En cette année de commémoration des 70 ans du Journal d’Anne Frank, une magnifique manière de découvrir ou redécouvrir la voix d’une jeune adolescente qui a bouleversé le monde entier, et permis de découvrir de l’intérieur une des plus terribles pages de l’Histoire.

Date de sortie : 4 octobre – Editeur : Calmann-Lévy – Prix du livre : 16€

55454

Libres ! Manifeste pour s’affranchir des diktats sexuels – Ovidie & Diglee

9782756096247FS

Diglee est une auteure que j’aime beaucoup et dont je suis les travaux depuis des années. J’ai vraiment hâte de lire cette BD qui aidera, j’en suis sûre, de nombreuses femmes à s’aimer comme elles sont sans culpabiliser et aux hommes d’avoir un autre regard sur le genre féminin.

RésuméPublicité, télévision, clips, blogs, magazines, applications, le sexe n’a jamais été aussi omniprésent dans notre environnement culturel. On en parle de plus en plus, mais en parle-t-on réellement mieux ? Au lieu de nous imposer un énième guide censé faire de nous des amantes parfaites, Ovidie et Diglee nous proposent de nous « foutre la paix » dans ce livre drôle, déculpabilisant et décomplexant.

Date de sortie : 4 octobre – Editeur : Delcourt – Prix du livre : 18,95€

sans-titre-12

Au Rayon Littérature :

Journal d’un Vampire en pyjama – Mathias Malzieu

9782253132080FS

Mathias Malzieu est un de mes auteurs chouchous. Découvert avec La Mécanique du Coeur, j’ai rapidement dévoré tout ce qu’il a pu écrire. Je suis toujours charmée par sa plume envoûtante, percutante qui fait résonner quelque chose en moi à chaque fois ! Parmi mes préférés : Maintenant qu’il fait tout le temps nuit sur toi (un livre sur le deuil qui m’a fait beaucoup de bien, ayant vécu quelque chose de similaire), Le Plus Petit Baiser jamais recensé et, ce roman qui parait cette semaine en poche : Journal d’un Vampire en Pyjama. Cette édition propose, en plus de l’histoire principale, un carnet de bord totalement inédit. Nul doute qu’il fera son entrée dans ma bibliothèque au plus vite !

RésuméCe livre est le vaisseau spécial que j’ai dû me confectionner pour survivre à ma propre guerre des étoiles. Panne sèche de moelle osseuse. Bug biologique, risque de crash imminent. Quand la réalité dépasse la (science-) fiction, cela donne des rencontres fantastiques, des déceptions intersidérales et des révélations éblouissantes. Une histoire d’amour aussi. Ce journal est un duel de western avec moi-même où je n’ai rien eu à inventer. Si ce n’est le moyen de plonger en apnée dans les profondeurs de mon coeur. M.M. Carnet de board : Ce texte est un récit de voyage aux airs de rêve d’enfant et une victoire sur la maladie. Skateboard ! Moteur ! Islande !

Date de sortie : 4 octobre – Editeur : Livre de Poche – Prix du livre : 7,90€

55454

Anne Frank L’intégrale

9782702161722FS

70 ans déjà. Calmann-Lévy propose une oeuvre passionnante, qui permet de découvrir une nouvelle facette du Journal Intime le plus lu du monde. Inratable !

RésuméLe livre de référence sur Anne Frank, un ouvrage exceptionnel. En cette année qui célèbre les 70 ans du Journal d’Anne Frank, un livre inédit qui permet de se plonger dans l’écriture d’Anne Frank, la genèse et la création de son journal, sa découverte et sa réception dans le monde entier, et l’histoire de la famille Frank. Comprenant toutes les versions du Journal publiées à ce jour (version A, B et D), permettant ainsi de comprendre l’évolution du texte dans le temps, L’Intégrale contient aussi pour la première fois traduits en France une quarantaine de contes et de petites histoires écrits par Anne Frank en marge de son Journal. Enrichi de documents exclusifs (lettres, photos, arbre généalogique, plan de l’annexe), l’ouvrage propose également quatre essais exceptionnels offrant un regard passionnant sur le contexte entourant le Journal. D’une part biographiques avec une exploration fascinante de la famille Frank et de la vie d’Anne avant la guerre, ces essais s’attachent aussi à nous donner une perspective historique très utile pour comprendre comment ce témoignage unique se retrouvant dans les mains du père d’Anne Frank à son retour des camps est devenu un tel phénomène mondial. Mirjam Pressler, traductrice et experte du Journal, Gerhard Hirschfeld, émérite historien allemand, et Francine Prose, essayiste américaine de renom signent ces quatre essais d’une grande richesse.

Date de sortie : 4 octobre – Editeur : Calmann-Levy – Prix du livre : 35€

55454

Une fois dans ma vie – Gilles Legardinier

9782081416925FS

Qui dit Octobre, dit nouveau Gilles Legardinier ! L’auteur met de côté le genre policier utilisé pour Le Premier Miracle pour revenir sur une histoire prenant comme thématique le changement de vie, l’amour, l’espoir, l’amitié. Nul doute que les fans de l’auteur et les amateurs de romans émouvants y trouveront leur compte !

Résumé : Trois femmes, trois âges, trois amies que les hasards de la vie et les épreuves ont rapprochées dans un lieu comme aucun autre. 
Trois façons d’aimer, dont aucune ne semble conduire au bonheur. 
Séparément, elles sont perdues. Ensemble, elles ont une chance. 
Au milieu des hommes, cramponnées à leurs espoirs face aux coups du sort, avec tous les moyens et l’imagination débordante de celles qui n’ont plus rien à perdre, elles vont tenter le tout pour le tout. 
Personne ne dit que ça ne fera pas de dégâts !

Date de sortie : 4 octobre – Editeur : Flammarion – Prix du livre : 19,90€

55454

Trois Baisers – Katherine Pancol

9782226392046FS

Résumé » Trois baisers, Trois baisers et l’homme caracole, libre, flamboyant, crachant du feu et des étoiles. Ses sens s’affolent, il voit mille lucioles, des pains d’épices, des incendies… « 

Date de sortie : 4 octobre – Editeur : Albin Michel – Prix du livre : 24,90€

sans-titre-12

Au Rayon Sciences Humaines :

Le tout dernier été – Anne Bert

9782213705521FS

C’est un livre bouleversant que nous offre Anne Bert puisqu’il s’agit de son ultime parole. L’auteure, atteinte de la maladie de Charcot, est décédée le 2 octobre en Belgique où elle a été euthanasiée à sa demande. Dans Le tout dernier été, elle raconte son choix de mourir dans la dignité. Vous pouvez lire un extrait ici.

Résumé :  « Je viens de rencontrer mes passeurs. Ces hommes qui font désormais partie de ma vie puisqu’ils vont m’aider à la quitter. Je les ai sentis rigoureux, exigeants, prudents. Et engagés à me tendre doucement la main. Une autre médecine qui, quand elle ne peut plus soigner le corps, se décide à soigner l’âme ». Parce qu’elle aime furieusement la vie et qu’elle est condamnée, Anne Bert a décidé de choisir et de ne pas subir jusqu’au bout les tortures que lui inflige la maladie de Charcot. C’est ce cheminement qu’elle nous raconte ici. Celui de devoir mourir hors-la-loi, et hors-les-murs, puisque la loi française ne l’autorise pas à abréger ses souffrances. Celui aussi de son dernier été. Il faut découvrir le goût des dernières fois et des renoncements, apprendre à penser la mort, dire au revoir à ceux qu’elle aime, en faisant le pari de la joie malgré le chagrin. Un récit poignant, une ode à la liberté et à la vie, permise seulement par sa détermination à dire non.

Date de sortie : 4 octobre – Editeur : Fayard – Prix du livre : 15€

sans-titre-12

Au Rayon Polar-Imaginaire :

Origine – Dan Brown

9782709659802FS

C’est LA sortie Polar inratable de cette fin d’année. Qui dit nouveau Dan Brown dit gros événement ! Je ne sais pas vous, mais j’ai hâte de le lire !

RésuméD’OU VENONS-NOUS ? OU ALLONS-NOUS ? Bilbao, Espagne. Robert Langdon, le célèbre professeur en symbologie et iconographie religieuse, arrive au musée Guggenheim pour assister à une cérémonie historique avec l’annonce d’une découverte scientifique révolutionnaire. L’organisateur de cette soirée n’est autre que le grand futurologue Edmond Kirsch, un milliardaire de quarante ans dont les inventions et les prédictions audacieuses ont fait de lui une célébrité mondiale. Kirsch, qui a été dans sa jeunesse l’étudiant de Langdon à Harvard, est sur le point d’annoncer le résultat de ses recherches… et d’apporter enfin une réponse aux deux questions fondamentales de l’humanité. Dès le debut de la soirée, Langdon, comme les centaines d’autres invités, est fasciné par l’originalité de la cérémonie. Une évidence s’impose : la découverte de Kirsch va susciter une controverse bien plus profonde qu’il ne l’avait imaginé. Mais la soirée parfaitement orchestrée jusqu’alors va soudain virer au chaos. La découverte de Kirsch risque d’être perdue à jamais. Sous le choc, et en grand danger, Langdon est contraint de quitter précipitamment Bilbao. Dans sa fuite, il est accompagné de Ambra Vidal, la directrice du musée qui a préparé avec Kirsch cette soirée explosive. Tous deux s’envolent pour Barcelone, et se lancent dans une quête périlleuse pour retrouver un étrange mot de passe qui permettra de révéler au monde la découverte de Kirsch. Plongeant dans les dédales sombres de l’Histoire et des religions, Robert Langdon et Ambra Vidal doivent échapper à un ennemi puissant qui semble envoyé par le Palais royal et prêt à tout pour réduire au silence Edmond Kirsch. Sur une piste jalonnée d’oeuvres modernes et de symboles énigmatiques, Langdon et Ambra Vidal vont finir par découvrir les clés menant au secret de Kirsch… et à cette grande révélation qui, depuis des millénaires, échappe à la compréhension de l’homme. 

Date de sortie : 4 octobre – Editeur : JC Lattès – Prix du livre : 23€

55454

Mato Grosso – Ian Manook

9782226400253FS

Adieu le grand froid, bienvenue au Brésil. Les fans de Narcos devraient aimer ce nouveau roman qui s’aventure dans les bas-fonds de la pègre brésilienne.

RésuméMato Grosso. Une odeur sauvage de terre trop riche et d’humus brun. La beauté vénéneuse de la jungle dans laquelle on s’enfonce jusqu’à s’y noyer. La violence du ciel et la moiteur des nuits. L’amour qui rend fou et la mort… incontournable. Est-ce pour faire la paix avec lui-même que Haret, écrivain bourlingueur, est revenu après un exil de trente ans ? Est-ce parce qu’il a le sentiment que c’est la dernière fois ? Dans un Brésil luxuriant jusqu’à l’étouffement, peuplé d’aventuriers, de trafiquants et de flics corrompus, le nouveau roman de l’auteur de Yeruldegger nous ensorcelle et nous prend à la gorge.

Date de sortie : 4 octobre – Editeur : Albin Michel – Prix du livre : 20,90€

55454

La Mort nomade – Ian Manook

9782253092766FS

En plus de Mato Grosso, les fans de Ian Manook qui n’avaient pas eu l’occasion de lire la Mort Nomade pourront se rattraper avec la sortie de la version poche !

Résumé : Usé par des années de lutte stérile contre le crime, le commissaire Yeruldelgger a quitté la police d’Oulan-Bator. Plantant sa yourte dans les immensités du désert de Gobi, il veut renouer avec les traditions de ses ancêtres. Mais sa retraite sera de courte durée. Deux étranges cavalières vont le plonger dans une aventure sanglante qui les dépasse tous. Éventrée par les pelleteuses des multinationales, spoliée par les affairistes, ruinée par la corruption, la Mongolie des nomades et des chamanes semble avoir vendu son âme au diable.

Date de sortie : 4 octobre – Editeur : Livre de Poche – Prix du livre : 8,10€

55454

Depuis l’au-delà – Bernard Werber

9782226400307FS

Une rentrée littéraire ne serait pas une vraie rentrée sans un nouveau Bernard Werber ! L’auteur offre une nouvelle histoire intrigante et à mille lieux de sa précédente.

RésuméJe me nomme Gabriel Wells. Je suis écrivain de romans à suspens. Ma nouvelle enquête est un peu particulière car elle concerne le meurtre de quelqu’un que je connais personnellement : Moi-même. J’ai été tué dans la nuit et je me demande bien par qui. Pour résoudre cette énigme j’ai eu la chance de rencontrer Lucy Filipini. En tant que médium professionnelle, elle parle tous les jours aux âmes des défunts. Et c’est ensemble, elle dans le monde matériel, moi dans le monde invisible, que nous allons tenter de percer le mystère de ma mort.

Date de sortie : 4 octobre – Editeur : Albin Michel – Prix du livre : 22€

55454

Jeux de Masques – Brandon Sanderson

9782253191384FS

De Brandon Sanderson, je n’ai lu que L’Âme de l’Empereur, un petit roman absolument incroyable qui est rapidement devenu l’un de mes coups de coeur ! Si vous ne connaissez pas je vous le recommande chaudement.  Sanderson a le don de vous emporter dans son monde de telle manière que vous ne voudrez pas en ressortir !

RésuméAmérique du Nord, fin du XIXe siècle, métropole d’Elendel. Wax Ladrian, l’ancien justicier revenu des Rocailles, prépare son mariage avec Steris. C’est compter sans la révolte qui gronde partout dans la ville : conditions de travail pénibles, industrialisation effrénée, corruption des élus… Le chaos domine bientôt le territoire et, lors d’une réunion, tous les barons du crime, dont le propre frère du gouverneur, sont massacrés. Malgré le danger, Wax, aidé de son dèle acolyte, Wayne, et de Marasi, la brillante demi-soeur de Steris, qui a intégré la police, est bien décidé à découvrir ce qui se cache derrière ces événements.

Date de sortie : 4 octobre – Editeur : Livre de Poche – Prix du livre : 19,90€

55454

L’Exégèse volume 2 de Philip K. Dick

9782290111512FS

Le premier volume était sorti à la même époque l’année dernière et avait le mérite d’intriguer fortement. Véritable bible sur les travaux des huits dernières années de l’auteur, cet Exégèse est un must pour les fans de Dick. 

Résumé du premier tomeComposée de milliers de pages de notes manuscrites, d’entrées de journal, de lettres et de travaux préparatoires, l’Exégèse constitue une part essentielle de l’oeuvre de Philip K. Dick qui, durant les huit dernières années de son existence, a cherché à donner du sens ses expériences visionnaires de mars-avril 1974. D’une voix totalement libérée, qui va de la confession personnelle à l’érudition philosophique en passant par les récits de rêves, il y questionne, comme dans sa fiction, la nature de la réalité, la versatilité de l’espace et du temps et le rapport de l’humain au divin. Présentée par Pamela Jackson et Jonathan Lethem au terme de plusieurs années d’étude et de transcription, annotée par de nombreux chercheurs, L’Exégèse de Philip K. Dick, qui comptera deux volumes en tout, est l’édition la plus aboutie du testament littéraire et intellectuel d’un écrivain reconnu aujourd’hui comme l’un des plus importants du XXe siècle.

Date de sortie : 4 octobre – Editeur : J’ai Lu (Nouveaux Millénaires) – Prix du livre : 39,90€

sans-titre-12

Au Rayon Beaux-Arts :

The Legend of Zelda : Arts & Artifacts

9782302064263FS

Le premier livre de cette collection, Hyrule Historia avait fait un carton auprès des fans de la saga qui pourront continuer d’assouvir leur soif de connaissances avec ce nouvel opus. 

RésuméDepuis une trentaine d’année, Nintendo a su faire vivre de grandes aventures épiques à son jeune héros Link dans sa quête permanente pour protéger le monde d’Hyrule et la princesse Zelda. Que ce soit les premiers dessins, les premiers sprites des jeux sorties sur Nintendo NES ou les grandes illustrations du dernier jeu sorti sur Switch, tous sont réunis dans plus de 400 pages d’illustrations agrémentés de commentaires et interview.

Date de sortie : 4 octobre – Editeur : Soleil manga – Prix du livre : 39,98€

55454

Journal d’une princesse – Carrie Fisher

9782374940182FS

Les fans de Star Wars seront ravis de cette sortie ! La très regrettée Carrie Fisher y parle des ses débuts dans la saga, d’anecdotes de tournages et même….. de sa liaison secrète avec Harrison Ford. Un livre surprenant, touchant d’une jeune femme qui ignorait alors que ce petit film allait totalement changer sa vie.

RésuméPeu de temps avant sa disparition, Carrie Fisher a retrouvé ses journaux intimes rédigés pendant le tournage du premier Star Wars. À sa grande surprise, elle y a relu des poèmes d’amour mélancolique et des réflexions empreintes d’une naïveté juvénile et d’une incroyable vulnérabilité. Auteur reconnue, actrice star et icône de la pop culture, elle n’était, en 1976, qu’une adolescente passionnément éprise de son partenaire à l’écran. Dans ce Journal d’une princesse, elle publie pour la toute première fois des extraits de ces carnets secrets, révélant ainsi ce qu’il s’est vraiment passé sur le plateau (et dans les coulisses) d’un des films les plus célèbres de tous les temps. Alors qu’elle venait de reprendre son rôle mythique pour une nouvelle trilogie Star Wars, elle s’interrogeait sur les joies et les travers de la célébrité, ainsi que sur sont étrange destinée d’enfant de stars devenue encore plus connue que ses parents. Carrie Fisher lève le voile, dans cette autobiographie débordante d’humour, sur la vie de celle devenue à jamais la princesse de toutes les galaxies.

Date de sortie : 6 octobre – Editeur : Fantask – Prix du livre : 19,95€

sans-titre-12

Nouveautés

Les Sorties de la Semaine à ne pas louper ! #1

Envie d’une bonne lecture ? Perdu(e)s dans les rayons trop fournis de votre librairie ? Cette petite rubrique est faite pour vous ! Retrouvez-ici une sélection faite par mes soins des sorties immanquables de la semaine ! Bonne lecture !

55454

Au rayon Jeunesse : 

Mes hauts, mes bas et mes coups de coeur en série – Becky Albertalli

9782012904484FS

L’auteur du très apprécié Moi, Simon, 16 ans, homo-sapiens, revient avec ce nouveau roman très attendu.

RésuméJ’ai une chose à vous avouer : je suis une serial crusheuse. Un vrai coeur d’artichaut. Jusqu’à maintenant, j’ai eu très exactement VINGT-SIX coups de coeur. Mais comme ils ont débouché sur très exactement ZERO baisers, ça ne compte pas. En même temps, c’est une bonne façon de ne jamais prendre un seul râteau ! Cassie, ma soeur jumelle, pense que ça craint. Sauf que Cassie n’a pas vraiment de problèmes avec les garçons, vu qu’elle préfère les filles. D’ailleurs c’est sa copine qui m’a présenté Will, alias LE mec parfait. Là, je le sens, mon crush numéro 27 sera le bon. Enfin, je crois ? Une histoire d’amour, de famille et de confiance en soi, par l’auteur de Moi, Simon, 16 ans, Homo Sapiens.

Date de sortie : 6 septembre – Editeur : Hachette – Prix du livre :16,90€

55454

Quand je serai grand – Super Souricette – Alice au pays des Merveilles – En Route !

Incontournable depuis des années aux Etats-Unis, les Little Golden Book ont fait leur apparition en France il y a quelques mois. Le principe est simple : des petites histoires mignonnes, vintage ou contemporaines dans une édition qualitative cartonnée au dos doré et toujours à petit prix. Il y en a pour tous les goûts et c’est une belle première collection pour les lecteurs en couches-culottes.

Date de sortie : 6 septembre – Editeur : Deux Coqs D’Or – Prix du livre : 3,95€

55454

Le Petit Prince à la rencontre de ses amis et La Merveilleuse Histoire du Petit Prince 

Plus besoin de présenter Le Petit Prince, oeuvre majeure de Saint-Exupéry. Fleurus sort cette semaine deux coffrets idéaux pour les fêtes de fin d’année. Chaque coffret contient le livre en format cartonné et une figurine Plastoy du héros principal.

Date de sortie : 8 septembre – Editeur : Fleurus – Prix du coffret :17,90€

55454

Nous les garçons, le guide de ceux qui seront bientôt ados

9782745994431FS

Véritable bible pour les ados,  Nous les garçons répond à toutes les questions, des plus courantes aux plus gênantes qu’ils peuvent se poser sans oser en parler avec les parents. Tout y est expliqué de manière simple, ludique et pratique. Il existe aussi plusieurs références pour les filles.

Date de sortie : 6 septembre – Editeur : Milan – Prix du livre : 18€

sans-titre-12

Au Rayon BD :

Daddy Cool – Pacco

9782756091846FS

Pacco nous revient avec une petite BD comme lui seul sait les faire ! Après nous avoir fait hurler de rire avec Maé à l’époque, Pacco nous offre des extraits de sa vie d’homme, de père dans des situations drôles et émouvantes. Quel plaisir de le lire !

Date de sortie : 6 septembre – Editeur : Delcourt – Prix du livre : 16,95€

sans-titre-12

Au Rayon Polar – Imaginaire : 

Là où elle repose – Kimberly McCreight

9782253086048FS

Kimberly McCreight s’est fait connaitre avec Amélia, sorti l’année dernière en poche. Un polar efficace et qui a très rapidement rencontré son public. L’auteur revient aujourd’hui avec un nouveau roman au format poche.

RésuméA Ridgedale, petite ville aisée du New Jersey, le corps d’un nouveau-né est retrouvé dans les bois voisins de l’université. Malgré toutes les rumeurs et les hypothèses que suscite le drame, on ne connaît ni l’identité du bébé ni les raisons de sa mort. Molly Anderson, journaliste indépendante récemment arrivée avec son mari et sa fille, est recrutée par le journal local pour couvrir le fait divers. Une affaire qui réveille chez la jeune femme un tourment douloureux car elle a perdu un enfant en bas âge et ne s’en jamais vraiment remise. Ses investigations vont mettre au jour des secrets bien enfouis au sein de la petite communauté aux apparences si convenables.

Date de sortie : 6 septembre – Editeur : Livre de poche – Prix du livre : 8,60€

55454

La Mariée était en blanc – Mary Higgins Clark

9782253092612FS

On ne présente plus Mary Higgins Clark. L’auteur prolifique sort un grand format et un poche par an environ. Sorti il y a deux ans en grand format, La Mariée était en blanc fait son entrée au Livre de Poche.

RésuméL’étrange disparition d’Amanda Pierce, le jour de ses noces, est un sujet tout indiqué pour l’équipe de Suspicion, l’émission de télé-réalité spécialisée dans la reconstitution de cold cases. La productrice, Laurie Moran, décide de réunir une nouvelle fois les invités dans le somptueux hôtel de Palm Beach en Floride où devait se dérouler le mariage de rêve. Famille, amis, futur époux, témoins, demoiselles d’honneur… tous ont accepté de venir et, très vite, des rumeurs commencent à circuler. Et si la belle Amanda n’était pas celle que l’on croyait ? Après le succès de « L’Affaire Cendrillon », Mary Higgins Clark et Alafair Burke nous entraînent dans une nouvelle enquête palpitante de Laurie Moran.

Date de sortie : 6 septembre – Editeur : Livre de poche – Prix du livre : 7,90€

55454

Millénium 5 – David Lagercrantz

9782330081812FS

La série phare du polar suédois revient avec un nouveau tome. Il s’agit du second de David Lagercrantz depuis qu’il a repris la série de Stieg Larsson.

RésuméUne enfance violente et de terribles abus ont marqué à jamais la vie de Lisbeth Salander. Le dragon tatoué sur sa peau est un rappel constant de la promesse qu’elle s’est faite de combattre l’injustice sous toutes ses formes. Résultat : elle vient de sauver un enfant autiste, mais est incarcérée dans une prison de haute sécurité pour mise en danger de la vie d’autrui. Lorsqu’elle reçoit la visite de son ancien tuteur, Holger Palmgren, les ombres d’un passé qui continue à la hanter resurgissent. Quelqu’un a remis à Palmgren des documents confidentiels susceptibles d’apporter un nouvel éclairage sur un épisode traumatique de son enfance. Pourquoi lui faisait-on passer tous ces tests d’intelligence quand elle était petite ? Et pourquoi avait-on essayé de la séparer de sa mère à Page de six ans ? Lisbeth comprend rapidement qu’elle n’est pas la seule victime dans l’histoire et que des forces puissantes sont prêtes à tout pour l’empêcher de mettre au jour l’ampleur de la trahison. Avec l’aide de Mikael Blomkvist, elle se lance sur la piste d’abus commis par des officines gouvernementales dans le cadre de recherches génétiques secrètes. Cette fois, rien ne l’empêchera d’aller au bout de la vérité.

Date de sortie : 7 septembre – Editeur : Actes Sud – Prix du livre : 23€

sans-titre-12

Au Rayon Littérature :

M pour Mabel – Helen MacDonald

51tmdwBu9lL

Plébiscité à sa sortie en grand format, ce roman arrive dans son format poche chez 10-18. Il a reçu le prix du Meilleur livre étranger 2016.

Résumé » Chercher à voir un autour, c’est comme rechercher la grâce : elle surviendra, mais rarement, et vous ne saurez ni quand ni comment. « 
Enfant, Helen rêvait d’être fauconnier. Elle nourrit des années durant son rêve par la lecture.
Devenue adulte, elle va avoir l’occasion de le réaliser.
De manière brutale et inattendue, son père, journaliste qui a marqué profondément sa vision du monde, s’effondre un matin dans la rue.
Terrassée par le chagrin, passant par toutes les phases du deuil, le déni, la colère, la tristesse, Helen va entreprendre un long voyage physique et métaphysique. Elle va se procurer un rapace de huit semaines, le plus sauvage de son espèce, Mabel. Réputé impossible à apprivoiser. Elle va s’isoler du monde, de la ville, des hommes. Et emprunter un chemin étonnant.

 » Des clairières. Voilà ce qu’il me fallait. Peu à peu, mon cerveau retrouvait ses points de repère et reprenait possession d’espaces inutilisés depuis des mois. Je passais ma vie depuis si longtemps dans des bibliothèques et des salles des professeurs, à fixer des écrans d’ordinateurs, à corriger des essais et à traquer des références universitaires. Ceci était une tout autre chasse. Ici, j’étais un tout autre animal. « 

Date de sortie : 7 septembre – Editeur : 10-18 – Prix du livre : 8,40€

55454

Laëtitia – Yvan Jablonka

416KY1km6LL

C’est un roman qui a fait beaucoup parler l’année dernière. Le voici enfin en poche. Retraçant l’affaire Laëtitia, Yvan Jablonka rend hommage à cette jeune femme à travers ce roman hybride, à mi-chemin entre le roman et le livre témoignage.

RésuméLaëtitia Perrais avait 18 ans et la vie devant elle. Dans la nuit du 18 au 19 janvier 2011, elle a été enlevée. Puis tuée. Par la vague d’émotion sans précédent qu’il a soulevée, ce fait divers est devenu une affaire d’État. À travers cette enquête de vie, Ivan Jablonka rend Laëtitia à elle-même. À sa liberté et à sa dignité.

Date de sortie : 7 septembre – Editeur : Points – Prix du livre : 8,20€

sans-titre-12

Au Rayon Beaux-art :

Monsieur / Madame Docteur Who

C’est l’association incongrue qu’on n’aurait jamais cru voir un jour ! Les célèbres Monsieur / Madame de Adam Hargreaves rendent hommage à l’une des séries cultes du XXe et XXIe siècle.

Date de sortie : 6 septembre – Editeur : Hachette – Prix du livre : 5€

sans-titre-12

Au Rayon Vie Pratique :

Le Guinness World des records 2018

9782012408135FS

C’est une sortie immanquable depuis maintenant 60 ans. Retrouvez les records les plus incroyables dans ce livre s’adressant aux petits comme aux grands. 3 000 nouveaux records par an, 1 000 records classiques, 1 000 photographies, 11 chapitres. Le Guinness World Records 2018 propose, en plus des thématiques habituelles, un focus inédit sur : les super-héros, le hard rock et le heavy metal, les émojis, les drapeaux, le streaming et les séries TV culte, l’espace, les voitures customisées, les monster trucks…

Date de sortie : 6 septembre – Editeur : Hachette – Prix du livre : 29,95€

sans-titre-12

Au rayon Sciences-Humaines :

Homo Deus, Une brève histoire de l’avenir – Yuval Noah Harari

9782226393876FS

Après le succès de Sapiens l’année dernière, Yuval Noah Harari revient avec un second volume.

RésuméSapiens retraçait l’histoire de l’humanité. Homo Deus interroge son avenir. Que deviendront nos démocraties quand Google et Facebook connaîtront nos goûts et nos préférences politiques mieux que nous-mêmes ? Qu’adviendra-t-il de l’Etat providence lorsque nous, les humains, serons évincés du marché de l’emploi par des ordinateurs plus performants ? Quelle utilisation certaines religions feront-elles de la manipulation génétique ? Homo Deus nous dévoile ce que sera le monde d’aujourd’hui lorsque, à nos mythes collectifs tels que les dieux, l’argent, l’égalité et la liberté, s’allieront de nouvelles technologies démiurgiques. Et que les algorithmes, de plus en plus intelligents, pourront se passer de notre pouvoir de décision. Car, tandis que l’Homo Sapiens devient un Homo Deus, nous nous forgeons un nouveau destin. Best-seller international – plus de 200 000 exemplaires vendus en France, traduit dans près de 40 langues – Sapiens interrogeait l’histoire de l’humanité, de l’âge de la pierre à l’ère de la Silicon Valley. Le nouveau livre de Yuval Noah Harari offre un aperçu vertigineux des rêves et des cauchemars qui façonneront le XXIe siècle.

Date de sortie : 6 septembre – Editeur : Albin Michel – Prix du livre : 24€

55454

Shôjo

Nana et la malédiction du Roi des démons…

55454

Osaki.Nana.full.72615

La première est rêveuse, rigolote et sensible, mais « coeur d´artichaut», un brin capricieuse et loin d´être indépendante. La seconde est plus mature, déterminée, un peu mystérieuse mais peut être d´une froideur qui glace le dos. Toutes deux s´appellent « Nana », ont un attrait pour l´art et ont vécu en province. Toutes deux vont connaître l´Amour et décider de partir pour Tokyo.

55454

En ce moment, je suis en plein dans une phase nostalgie. Je regarde pleins de films que j’ai découvert y a des années de ça, je lis des manga que j’adorais étant ado…. Et notamment un qui m’a marqué, comme toute une génération de lecteurs : Nana.

Marqué pour plusieurs raisons : l’histoire, belle et mélancolique, les personnages si touchants qu’on les croiraient réels, mais surtout pour le destin terrible d’un des meilleurs shôjo de tous les temps.

Alors aujourd’hui j’avais envie de vous en parler. De vous faire remonter de bons souvenirs si vous avez déjà lu Nana ou bien de vous faire découvrir cette petite merveille qui mérite clairement une place dans votre cœur (et dans votre bibliothèque).

816433111gv4

C’est en 1999 que Nana fait son apparition dans le très jeune magazine Cookie (Shueisha). Ai Yazawa est alors une mangaka qui s’est déjà fait un petit nom avec des séries comme Je ne suis pas un Ange (Tenshi nanka janai – 1992), Gokinjo, une vie de quartier (Gokinjo monogatari – 1995), Last Quarter (Kagen no tsuki – 1998) ou Paradise Kiss (2000) qu’elle publie en même temps que Nana dans un autre magazine que Cookie (Zipper).

Très vite, le succès est au rendez-vous. Et ce qui ne devait être qu’un one-shot se transforme en série longue, puis en anime, puis en film liveNana envoûte les esprits par une véritable originalité. Ai Yazawa se lâche complètement dans cette série offrant un bel hommage à l’univers Punk et faisant découvrir à ses lecteurs le milieu pas toujours rose de la musique. On y suit deux jeunes femmes très différentes au même prénom qui se rencontrent toutes les deux dans le train qui les conduira à Tokyo. Tout les opposent et pourtant, le destin va continuellement les réunir.

Manga - Nana - Extrait 21

Mais pourquoi c’est bien Nana ?

Je considère Nana, comme l’une de mes plus belles découvertes. Jouant sur les rapports humains, l’addiction affective, la culture Punk et la culture Pop, Nana offre une vision torturée mais réaliste du passage à l’âge adulte. Allant de désillusions en désillusions, nos héroïnes se rendent compte que rien n’est facile et que la vie est faite de compromis et de choix souvent difficiles. Les rêves c’est bien, mais c’est l’action et le travail qui payent.

Ai Yazawa n’hésite pas à traiter de thèmes difficiles comme l’abandon, la prostitution, la mort, la scarification, la tendance au suicide, la maladie…. Prouvant que le shôjo peut être plus qu’une simple histoire d’amour et sait aussi proposer des choses plus fouillées.

Ce qui plaît également dans cette série, c’est la palette variée de personnages, récurrents ou non. Chaque lecteur y trouvera son compte et adorera aimer ou détester un ou plusieurs d’entre eux. Mes coups de coeur persos vont à Shin, Ren, Nana O. et Takumi (malgré le fait que ce type soit un parfait connard oui oui). Hachi est mignonne mais énervante et j’ai du mal avec ces personnages en général. Par contre, je déteste Reira !! Non vraiment, impossible de l’encadrer.

NANA.(Series).full.278464

La terrible malédiction du Roi des Démons

Nana est aussi tristement connu pour sa pause de plusieurs années. En 2009, après avoir brisé le coeur de tous ses lecteurs suite aux révélations du tome 21, Ai Yazawa tombe gravement malade interrompant, de ce fait, la parution de la série (seuls deux chapitres du tome suivant ont été publiés dans Cookie, jamais en France). Les informations sur l’état de santé de la mangaka sont peu nombreuses, amenant une certaine inquiétude dans la fanbase.

En 2013, l’auteure revient un peu à Nana avec deux pages de la Pièce de Junko (le bonus présent à chaque fin de tome) publiées à l’occasion du 100e numéro de Cookie.

En 2016, elle donne de ses nouvelles via une interview dans le magazine japonais Rola dont elle réalise la couverture. Elle dit de sa série Nana que c’est “Un grand accomplissement. Mon challenge était de sortir toutes mes idées, tout ce que j’avais en tête. Je suis désolée de vous faire attendre mais c’est sûr, un jour je reviendrai et donnerai le meilleur de moi-même”. Depuis, pas d’autres infos. Atteindrons-nous les 10 ans de hiatus ? Plus ? L’avenir nous le dira.

Malgré les années et cette pause sans fin, Nana est un classique du shôjo. Moderne, percutante, une série comme on aimerait en voir plus souvent sur le marché actuellement appauvri. Je vous conseille chaudement la lecture de ce manga qui ne pourra vous laisser indifférent. C’est une de mes séries chouchoutes, un coup de coeur que je relis toujours avec un immense plaisir et un amour infini pour le travail de cette mangaka de génie qu’est Ai Yazawa.

55454Mangaka : Ai Yazawa / Nombre de tomes : 21 (6,99€ – En cours) – Anime : Oui

55454

BD

Hé ! Mademoiselle !

sans-titre-12

he-mademoiselle-yatuu

Comme toutes les filles, Yatuu a subi les assauts lourds et incessants des primates de la rue. Comme toutes les filles, elle a tout tenté. Puis elle s’est décidée. La meilleure façon de lutter, c’est encore le gag. Au nom de toutes et à l’aide des anecdotes de ses copines, elle compile ces histoires, entre créativité et vulgarité, et propose des solutions… La prochaine fois, on saura quoi répondre !

sans-titre-12

9782756052335_pgJ’aime bien Yatuu. Découverte grâce à Moi, 20 ans, diplômée, motivée, je suis désormais son blog assidûment et ses nouveaux ouvrages aussi. Alors forcément, Hé ! Mademoiselle ! m’a interpellé, dès qu’elle a commencé à en parler.

Il faut dire qu’en ce moment, avec toute la prévention faite autour du harcèlement de rue, une BD qui reprenait le thème et en parlait avec une pointe d’humour, je trouvais que ça faisait du bien. Car, en plus de dénoncer ces pratiques abjectes, Yatuu nous montre le côté ridicule de ces agresseurs, pitoyables afin de les rendre moins effrayants, moins intimidants. Nous faisant comprendre, par la même occasion que, le sexe fort, c’est nous, les femmes.

666262C’est nous qui avons le pouvoir : le choix. Nous assumer, ce n’est pas donner l’opportunité à ces sous-personnes de nous réduire à de simples morceaux de viandes. Mais Yatuu dénonce aussi un sexisme qui s’intensifie parce qu’il semble anodin. Vous savez, les petites piques, les remarques des hommes un peu machos, un peu déplacées.

Percutante, drôle et touchante, cette BD est un must-have à partager autour de soi. Pour dénoncer le harcèlement de rue mais aussi pour rassurer les femmes : nous n’avons pas à nous laisser faire. Nous sommes les maîtresses de notre corps, nous faisons nos propres choix et nous n’avons pas à nous en justifier.

sans-titre-12

Grand Format : Delcourt – 15,50€ / Poche : N’existe passans-titre-12