Sunshine tome 1 : Potentiel gâché pour titre plat

55454

81TNFG5iQ2LTitre : Sunshine tome 1 (The Haunting of Sunshine Girl)
Auteur : Paige McKenzie & Alyssa B. Sheinmel
Publié en: 2016 (France) /2015 (USA)
Genre : YA, Fantastique, Horreur….
Editeur : Blackmoon (France) / Weinstein Books (USA)
Nombre de pages : 304
Prix : 15€ (Acheter)

Du même auteur :

(1) On me prendrais pas un peu pour une conne (yo)Peu après son seizième anniversaire, Sunshine déménage avec sa mère à Ridgemont, dans l’Etat de Washington. Pour elle, rien n’est plus effrayant que cette ville, pleine de brouillard sous un ciel gris, même en été. Rien, sauf peut-être leur nouvelle maison. Il y fait toujours froid, et il s’y passe des choses franchement bizarres. Sunshine ne croyait pas aux fantômes. Jusqu’à maintenant.

55454

de quoi ça parle

S’il y a bien un truc que j’adore, ce sont les histoires d’horreur. Livres, films, peu importe le support, je suis une grande consommatrice. Alors quand j’ai entendu que Blackmoon allait nous proposer un livre ayant pour thème une maison hantée, j’étais toute contente.

Mais j’ai très vite déchanté. Sunshine, c’est l’histoire d’une ado tout ce qu’il y a de plus normal (en apparence) et de sa mère adoptive. Les deux déménagent dans une petite ville où, Sunshine le sent, l’atmosphère est lourde et pesante. Il faut dire que la maison choisie par sa mère n’a rien de chaleureux. Sombre, humide, des choses étranges s’y déroulent. Lorsque notre héroïne tente de faire reconnaître le caractère fantomatique de la chose à sa mère, celle-ci la prend pour une fille en pleine phase de rébellion. Même sa meilleure amie qui n’a qu’un seul sujet de discussion (les mecs, très surprenant), la lâche et la prend pour une folle. Heureusement pour Sunshine, un mec plutôt mignon, solitaire et “différent” la croit et décide de l’aider.

en clair ça donne quoi

Vous avez là, le pitch de Sunshine. Pas bien brillant. Pourtant, tout aurait pû être différent. L’histoire imaginée par les auteures n’est, en soit, pas mauvaise (c’est, à la base, une webserie dispo sur Youtube ici. Faites vous plaisir, moi j’ai lâché l’affaire au bout de 3min). Le potentiel est là. Il est seulement gâché par l’héroïne sans personnalité qui ne cesse de casser l’ambiance par des remarques hors contexte. Quoi de plus agaçant lors d’une scène pleine de tension, qu’une nana qui ne pense qu’au fait que le garçon mignon à côté d’elle, en danger, est trop près d’elle ce qui la fait se sentir mal ? Passons aussi sur le manque d’originalité et la prévisibilité des évènements.

tu le recommandes

J’ai peiné à finir Sunshine. J’ai même pensé à lâcher l’affaire. Mais j’ai tenu bon, pleine d’espoir. Malheureusement pour moi, le miracle n’a pas eu lieu. Sunshine aurait pu être bien meilleur. Si vous cherchez un roman horrifique qui vaut vraiment la peine, tentez plutôt Fille des cauchemars chez le même éditeur. Vous ne serez pas déçus.

55454

Quelques citations :

Si seulement je pouvais découvrir qui est dans cette maison, avec nous. Si je connaissais le nom de la petite fille, je pourrais y voir plus clair et m’orienter. Si je savais seulement qui elle supplie, je comprendrais peut-être la menace qui plane au-dessus de nos têtes.

Sans-titre-8

Notre maison est située dans une impasse qui se termine sur un champ noyé dans le brouillard. Notre jardin est entouré d’une horrible clôture rouillée. Les maisons du quartier sont deux fois plus petites que leurs jardins, perdues au milieu, comme si les gens ne voulaient rien voir ni rien entendre de leurs voisins. Aucun enfant dehors, aucun papa en train préparer un barbecue. L’immensité des sapins empêche la lumière de les traverser et la rue est jonchée d’aiguilles.

Je suis sûre que le reste de Ridgemont est sordide. Flippant. Qu’est-ce qu’il peut y avoir de plus flippant qu’une ville au pied de la montagne sous un ciel gris, même en pleine été? J’ai l’air d’abuser du mot flippant, mais ce n’est pas faute de dico sur mon portable: C’est parce qu’il n’y a pas de mot mieux adapté.

Sans-titre-8

Quand on se bat pour la vie, on puise des ressources insoupçonnées, on est capable de soulever des montagnes.

55454

autres-tomes

81TNFG5iQ2L 25898175

Sans-titre-8

55454

Radiance tome 3 : On ne peut pas tout avoir, même dans l’au-delà !

55454

radiance,-tome-3---au-coeur-des-reves-919062Titre : Radiance tome 3 (Dreamland)
Auteur : Alyson Noël
Publié en: 2012 (France) /2011 (USA)
Genre : Young Adult, Fantastique
Editeur : Michel Lafon (France) / Square Fish (USA)
Nombre de pages : 180
Prix : 13.20€ (lire ce livre)

Du même auteur : Eternels, Les Chasseurs d’Âmes, Il faut sauver Zoé…

(3) mmmmh (yo)Après l’accident, Riley Bloom n’a pu se résoudre à suivre sa sœur Ever qui regagnait le monde des vivants, ni ses parents qui partaient pour le monde des morts. Elle est restée coincée entre les deux, dans un espace indéfini qu’on appelle Ici. Pour ses vacances, croyant lui faire plaisir, on offre à Riley un séjour dans l’Au-delà, alors qu’elle espérait profiter de son temps libre pour séduire Bodhi, son mentor… En plus, sa sœur Ever lui manque terriblement, mais elle n’a plus le droit de communiquer avec les vivants. Sauf qu’il existe dans l’Au-delà une Fabrique de rêves… Si elle la trouve, Riley pourra envoyer des messages à Ever grâce aux songes ! Hélas, dans la Fabrique, se démène un garçon malveillant qui ne crée que des cauchemars. Et si Riley aidait cette âme en peine à retrouver la paix ? Voilà qui impressionnerait Bodhi ! De cette façon, elle pourrait aussi prendre sa place et entrer en contact avec Ever. Riley parviendra-t-elle à obtenir ce qu’elle désire ? Et pourquoi pas un peu plus… comme le droit de s’amuser et de vieillir de quelques années ? Entrez dans la lumière éternelle

55454

Après un second tome fort grâce à son thème inédit, Radiance revient pour un troisième opus, un peu faiblard.

Il fallait bien s’en douter, aucune série n’est parfaite du début à la fin et on peut s’attendre à une baisse de la qualité à un moment ou à un autre. C’est le cas ici.

L’idée de départ est pourtant plutôt intéressante. Riley veut entrer en contact avec sa soeur, par n’importe quel moyen. On sent que l’auteur veut mettre un coup de fouet à sa série en la faisant avancer et se confronter à Eternels. Mais le tout est noyé sous une histoire peu captivante, lente et compliquée.

On ne reconnait pas Riley, qui change nettement dans ce tome. Alyson Noël tente d’inclure une histoire d’amour dans sa série mais la recette ne fonctionne pas. Car ce n’est pas pour cela que l’on suit Radiance. Justement. Cette absence de romance était une vraie bouffée d’air et d’originalité par rapport aux séries YA habituelles.

Il ne reste désormais plus qu’un tome avant de dire au revoir à Riley. Espérons que l’auteur saura se rattraper et offrir un final satisfaisant, une autre tâche difficile lorsque l’on fait des séries aussi petites.

55454

Quelques citations :

-Je venais de me disputer avec ma sœur .
J’ai regardé Satchel droit dans les yeux .
– Mon père a jeté un coup d’œil dans le rétro,ils ont échangé un regard avec Ever, et puis deux secondes après ce cerf est apparu, et … voila . Tout est allé très vite.
Satchel a acquiescé, comme si je venais de prouver qu’il avait raison .
– Qu’est ce que je disais ? Tu l’as distrait !!!

Sans-titre-8

A la seconde où j’ai vu Aurore, j’ai relâché d’un coup mes épaules, desserré les dents et poussé un gros soupir de soulagement, persuadée que j’avais une alliée, une amie dans mon camp.
J’étais certaine que tout allait bien se passer.
[…]
Contrairement à la première fois où je l’ai vue, je ne la prenais plus pour un ange ; mais cette vision lumineuse m’apaisa de façon considérable.
En fait, j’avais tout compris de travers.

Sans-titre-8

« – Un rêve est une recette subtile…composée à partir des plus purs ingrédients. Il doit être manipulé avec le plus grand soin. Comme un soufflé. »

55454

autres-tomes

1127922-gf radiance,-tome-2----clat-193502 radiance,-tome-3---au-coeur-des-reves-919062 radiance,-tome-4---murmure-1917902

55454

Radiance tome 2 : ambiance particulière pour série particulière

55454

radiance,-tome-2----clat-193502Titre : Radiance tome 2 (Shimmer)
Auteur : Alyson Noël
Publié en: 2011 (France) /2011 (USA)
Genre : Young Adult, Fantastique
Editeur : Michel Lafon (France) / Square Fish (USA)
Nombre de pages : 197
Prix : 13.20€ (Lire ce livre)

Du même auteur : Eternels, Les Chasseurs d’Âmes, Il faut sauver Zoé…

(4) Super (yo)Voguant entre le monde des vivants et celui des morts, Riley fait la connaissance de Rebecca, un jeune fantôme, qui ne se montre pas sous son vrai jour. Autrefois fille d’un riche planteur, Rebecca continue d’en vouloir aux esclaves qui l’ont tuée lors d’une révolte en 1733. De rage, elle s’en prend aux fantômes de ceux d’entre eux qui ont péri avec elle et les emprisonne dans leurs pires cauchemars. Face à ce besoin de vengeance insatiable, Riley pourra-t-elle apaiser Rebecca ? Et comment la guider vers la voie du pardon sans se laisser elle-même piéger par ses souvenirs les plus noirs ?

55454

Après un premier tome sympathique, c’est avec plaisir que je retrouve Riley pour une nouvelle aventure. Ce qui est bien avec Radiance, c’est que, comme chaque tome est assez court, c’est donc une pause idéale entre deux grosses lectures.

Pour ce second tome, nous nous retrouvons dans une ambiance colonialiste, plantations de coton, révoltes, Guerre de Sécession. Un choix très original pour de la Young Adult. Riley tombe, pendant ses vacances, sur un fantôme plutôt coriace. La jeune Rebecca est, depuis sa mort, dans une spirale de vengeance infernale, capturant tous les fantômes croisant son chemin dans une bulle de souffrance d’où personne ne peut sortir. Alors quand Caramel, son imbécile de chien et son tout aussi imbécile de guide se font emprisonner, Riley est bien obligée de trouver une solution pour les sortir de là. Et la tâche ne s’avère pas simple….

Adieu Angleterre et château hanté, bonjour Amérique colonialiste à la Autant en Emporte le Vent (en un peu plus réaliste, moins guimauve et surtout sans Scarlett). Ce tome deux est encore meilleur que le premier. On retrouve ce qui nous a plu dans le tome précédent mais avec une Riley un peu plus mature, un peu plus consciente des enjeux de son nouveau rôle. C’est court, c’est bien, c’est touchant aussi et je parie que vous ne pourrez pas vous empêcher de vous renseigner sur cette période de l’histoire après avoir tourné la dernière page de Radiance.

Alyson Noël tient là une héroïne intéressante et qu’on a plaisir à suivre dans ses aventures. J’en viens à regretter que les tomes soient si courts, tout comme la série. Mais comme on dit : Les meilleures choses sont aussi les plus courtes. Il faut savoir préférer qualité à quantité. 🙂

55454

Quelques citations :

En quittant le cimetière, je n’ai pu m’empêcher d’embrasser du regard le paysage, dans l’espoir de découvrir un endroit où me débarrasser de mes émotions –une sorte de décharge affective, si vous préférez- afin de les laisser derrière moi et d’éviter d’avoir à les trimballer partout

Sans-titre-8

Un peu à l’écart, Bodhi et moi, médusés, observions les esclaves affranchis de Rebecca et de son père la porter à travers le voile de lumière, scène qui resterait à jamais gravée dans ma mémoire comme l’incarnation du pardon, de la réconciliation.

Sans-titre-8

 » Le pardon est le parfum que la violette répand sur le talon qui l’a écrasée »

55454

autres-tomes

1127922-gf radiance,-tome-2----clat-193502 radiance,-tome-3---au-coeur-des-reves-919062 radiance,-tome-4---murmure-1917902

55454

Radiance d’Alyson Noël, une lecture rafraichissante

1127922-gfTitre : Radiance
Auteur: Alyson Noël
Publié en: 2011 (France)
Genre : Young Adult, Fantastique
Editeur : Michel Lafon
Nombre de pages : 199
Prix : 13.20€

Du même auteur : Eternels, Les Chasseurs d’Âmes,…

Envie de l’acheter ?

4.Bonne-pioche-Après l’accident, Riley Bloom n’a pu se résoudre à suivre ni sa soeur Ever qui regagnait le monde des vivants, ni ses parents qui partaient pour celui des morts. Elle est restée coincée entre les deux, dans un espace indéfini qu’on appelle Ici. Riley y retrouve son chien et peut rendre visite à Ever quand elle le souhaite. Jusqu’au jour où elle est convoquée devant le Conseil qui lui fait remarquer que la vie après la mort ne consiste pas à prendre du bon temps pour l’éternité… On lui assigne donc une fonction, celle de Passeur d’âmes, ainsi qu’un étrange guide : Bodhi. Ensemble, ils doivent convaincre les esprits égarés de rejoindre l’autre monde. Leur première mission : un garçon, un Rayonnant, qui hante un château anglais depuis des siècles. Beaucoup de Passeurs ont essayé de lui faire traverser le pont, sans succès. Pour y parvenir, Riley va devoir découvrir le secret qui l’étouffe et affronter ses plus grandes peurs.

Sorte de spin-off d’Eternels, autre série phare d’Alyson Noël, Radiance raconte le quotidien de la soeur d’Ever (héroïne d’Eternels). Coincée dans un entre-deux, ayant refusée de suivre sa soeur ou ses parents.

La plupart des gens pensent que la mort signifie la fin.
La fin de la vie, des bons moments … bref, de presque tout.
Mais ces personnes se trompent.
Complètement.
J’en sais quelque chose. Je suis morte, il y a presque un an.

Sans avoir lu Eternels, je me suis lancée dans ce titre plutôt sympathique. Court, frais, Radiance propose une sorte de chasse aux fantômes. Car dans l’autre monde, on ne passe pas son temps à se tourner les pouces et Riley va vite le comprendre. Désignée pour une tâche rare et sacrée, la jeune fille doit aider les âmes coincées dans notre monde à passer dans le sien. Et certaines sont plutôt récalcitrantes.

Entre deux grosses lectures, Radiance est parfait. On apprécie tant le scénario que les personnages, auxquels on peut facilement s’identifier. Riley a un sale caractère mais reste sympathique. Clairement, c’est comme une bonne copine que l’on aurait pas prévu de se faire mais que finalement, on apprécie d’avoir à ses côtés pour son humour et sa capacité à mettre de l’ambiance.

Puis j’ai fini par trouver mon chemin jusqu’ « Ici ».
C’est comme ça qu’ils appellent cet endroit.
Et si quelqu’un est assez bête pour demander l’heure, on lui répond: « Maintenant ».

Pour une première découverte de la plume d’Alyson Noël, je dois avouer que je suis plutôt satisfaite. Lecture détente, sans prise de tête, j’ai aimé me plonger dans les aventures de Riley. Au point de me prendre les trois autres tomes de suite. Si vous cherchez une lecture rapide et légère, Radiance est clairement fait pour vous, que vous ayez lu Eternels ou non. Rajoutons que les couvertures sont incroyablement belles et qu’il est difficile d’y résister !

radiance,-tome-2----clat-193502 radiance,-tome-3---au-coeur-des-reves-919062 radiance,-tome-4---murmure-1917902

Sans-titre-7

Sans-titre-7