Nouveautés

Les Sorties de la Semaine à ne pas louper #2

Envie d’une bonne lecture ? Perdu(e)s dans les rayons trop fournis de votre librairie ? Cette petite rubrique est faite pour vous ! Retrouvez-ici une sélection faite par mes soins des sorties immanquables de la semaine ! Bonne lecture !

55454

Au rayon Sciences-Humaines :

L’Histoire de France et La Mythologie pour ceux qui ont tout oublié

Ce sont deux livres pour les férus d’Histoire qui sortent chez Larousse cette semaine. Que vous soyez plus Histoire de France ou Mythologie, il y en a pour tous les goûts !

Histoire de France :

Des Gaulois aux premiers rois de France, de la Révolution à l’Empire, de la Restauration aux deux guerres mondiales, revivez tous les grands moments de notre histoire et découvrez comment ces moments clés ont fondé ou profondément marqué notre pays. De Vercingétorix à de Gaulle, découvrez également les parcours incroyables des hommes et femmes qui ont écrit les pages les plus importantes de l’Histoire de France. Riche d’anecdotes inédites, d’encadrés insolites, de dessins humoristiques et de citations cultes, cet ouvrage permettra à ceux qui ont tout oublié de se remémorer avec plaisir et amusement la passionnante histoire de notre pays.

Mythologie : 

Pourquoi Thésée a-t-il tué le Minotaure ? La guerre de Troie a-t-elle eu lieu ? Dans quelles circonstances le dieu nordique Thor est-il mort ? Quels étaient les pouvoirs d’Ishtar ? Comment Izanagi et Izanami ont-ils créé le Japon ? Pour quelles raisons Bouddha est-il aussi vénéré ? De l’Europe à l’Asie, de l’Afrique à l’Océanie, découvrez à travers ce panorama complet, enrichi de dessins humoristiques et de légendes devenues cultes, les richesses des mythologies du monde, le destin extraordinaire de ses héros et quelques-uns des textes les plus emblématiques. Qu’il s’agisse des aventures des dieux nordiques, des créatures fabuleuses de la mythologie grecque et latine, de la création de la Terre et du Ciel en Inde ou des grandes oeuvres fondatrices telle que l’Odyssée ou le Ramayana, les mythes du monde entier dévoilent ici leur pouvoir enchanteur. Un livre de légende(s) et de référence(s) !

Date de sortie : 13 septembre – Editeur : Larousse – Prix du livre : 20,95€

55454

Antispéciste – Aymeric Caron

9782757866214FS

Il avait beaucoup fait parler de lui à sa sortie en grand format, Antispéciste revient au format poche. Un essai important et qui donne à réfléchir. L’une des sorties poches les plus importantes de la rentrée.

Résumé :  » Nous ne sommes que les jeunes visiteurs d’un zoo égaré au milieu de nulle part.  » Antispéciste explore la génétique, la cosmologie, l’éthologie, le droit et la philosophie pour expliquer pourquoi nous sommes tenus aujourd’hui d’accorder certains droits fondamentaux aux animaux non humains sensibles. Antispéciste pose également des questions inédites : qui sont les animalo-sceptiques ? Pourquoi l’antispécisme est-il un combat social ? Pourquoi Superman est-il un superhéros antispéciste ? Antispéciste est un appel au soulèvement des consciences. Un appel à la révolte individuelle. Un appel à un nouvel humanisme. 

Date de sortie : 14 septembre – Editeur : Points – Prix du livre : 8,20€

sans-titre-12

Au Rayon Beaux-art :

Born to Run – Bruce Springsteen

9782253009498FS

Elle sort enfin en poche, l’autobiographie d’une légende de la musique !

Résumé :  « Se raconter est une drôle d’affaire . . . Dans un projet comme celui-ci, l’auteur fait une promesse : laisser le lecteur entrer dans sa tête. C’est ce que j’ai essayé de faire au fil de ces pages. »BRUCE SPRINGSTEEN

En 2009, Bruce Springsteen et le E Street Band jouent à la mi-temps du Super Bowl. L’expérience est tellement grisante que Bruce décide d’écrire à ce sujet. C’est ainsi qu’a commencé cette extraordinaire autobiographie. Au cours des sept années écoulées, Bruce Springsteen s’est, en secret, consacré à l’écriture de l’histoire de sa vie, apportant à ces pages l’honnêteté, l’humour et l’originalité qu’on retrouve dans ses chansons. Il décrit son enfance, dans l’atmosphère catholique de Freehold, New Jersey, la poésie, le danger et les forces sombres qui alimentaient son imagination, jusqu’au moment qu’il appelle le Big Bang : la première fois qu’Elvis Presley passe à la télévision, au Ed Sullivan Show.

Date de sortie : 13 septembre – Editeur : Livre de poche – Prix du livre : 9,90€

sans-titre-12

Au Rayon Polar – Imaginaire :

Chroniques du chevalier Errant – George R.R. Martin

9782290152331FS

Pour combler la frustration de cette fin de saison 7 et l’absence de tome 6, les fans pourront se satisfaire de cette petite histoire se déroulant avant le Trône de Fer.

Résumé : Qu’il joute ou qu’il guerroie, le chevalier errant n’a d’autres attaches que celles de son coeur, d’autre code que celui de l’honneur. Il loue ses services aux causes les plus nobles et prend la défense des opprimés. Une ligne de conduite qu’à toujours suivie ser Arlan de l’Arbre-sous, et qu’il s’est efforcé d’inculquer à son écuyer, Dunk. Mais la rencontre de ce dernier avec un étrange garçon, qui se fait appeler l’Oeuf et qui va devenir son écuyer, changera à jamais son destin. Car celui-ci, Aegon de son vrai nom, appartient à la lignée royale… Tous deux vont partager des aventures trépidantes et lourdes de conséquences… Quatre-vingt-dix ans avant les événements du Trône de Fer, George R.R. Martin nous introduit dans ce monde extraordinaire qui lui a assuré un succès mondial.

Date de sortie : 13 septembre – Editeur : J’ai Lu – Prix du livre : 8,00€

55454

Guerre et Dinosaure – Victor Milan

9782266279635FS

C’est un roman qui m’a intrigué dès sa sortie grâce à sa couverture sobre et puissante. Je suis ravie de le voir sortir enfin en poche.

RésuméDe Paradis, ce monde n’a que le nom. C’est un royaume brutal et violent, divisé entre des dynasties rivales, déchiré par les ambitions et les croyances religieuses, pollué par le machiavélisme politique. Ici-bas, l’état de guerre est presque constant, et instaure le règne des dinosaures. Elevés, dressés dès leur plus jeune âge, ils deviennent des armes redoutables dominant les champs de bataille. Et c’est lors d’un affrontement épique dont le fracas pourfend la terre et déchire le ciel que l’énigmatique seigneur Karyl Bogomirskiy est défait par traîtrise et laissé pour mort. A son réveil, partiellement amnésique, il découvre qu’il est désormais pourchassé. Il se lance alors dans un voyage qui va faire trembler le monde, jusqu’aux trônes des dieux… 

Date de sortie : 14 septembre – Editeur : Pocket – Prix du livre : 10,00€
55454

De Force – Karine Giebel

9782266272988FS

Nouvelle sortie poche pour Karine Giebel avec le très populaire De Force.

RésuméMaud Reynier, fille unique d’un chirurgien réputé, est sauvagement attaquée et secourue de justesse par un joggeur. Mais son agresseur n’a qu’une obsession : finir le travail… tandis que le professeur Reynier, défiant la raison, s’obstine à ne pas vouloir prévenir la police. La villa du célèbre médecin, où Maud est enfermée avec ses proches, devient le décor d’un huis clos inquiétant, et les secrets grondent en sourdine. L’ensemble s’accorde, fortissimo, et soudain : quelques fausses notes… Le temps de l’impunité est révolu. Le temps des souffrances est venu.

Date de sortie : 14 septembre – Editeur : Pocket – Prix du livre : 8,00€

55454

Brunetti en trois actes – Donna Leon

9782757864944FS

On ne présente plus ni Donna Leon, ni l’inspecteur Brunetti. Les deux sont de retour au format poche avec une enquête plus captivante que jamais !

RésuméQuel triomphe ! Sous une pluie de roses jaunes, la cantatrice Flavia Petrelli est acclamée par le public de La Fenice. Ces roses, la soprano les reconnaît : elle en reçoit par centaines depuis le début de sa tournée. Troublée par ces cadeaux, Flavia craint pour sa sécurité. Surtout lorsqu’une jeune chanteuse est attaquée. Entre passion dévorante et jalousie maladive, le dernier acte s’annonce mortel.

Date de sortie : 14 septembre – Editeur : Points – Prix du livre : 7,90€

sans-titre-12

Au Rayon Littérature :

Une colonne de feu – Ken Follett

9782221157695FS

Fan de Ken Follett, vous voilà comblés ! L’auteur sort un nouveau roman dans l’univers de ses précédentes séries phare (Les Piliers de la Terre ressortent d’ailleurs le même jour en grand format avec de nouvelles couvertures et un texte augmenté). Avec une couverture magnifique qui, je l’espère, sera gardée pour l’édition poche !!

Résumé : La saga des Piliers de la terre et du Monde sans fin, se poursuit aujourd’hui avec Une colonne de feu, la nouvelle épopée sensationnelle de Ken Follett. En 1558, les pierres patinées de la cathédrale de Kingsbridge dominent une ville déchirée par la haine religieuse. En Angleterre, le pouvoir passe de manière précaire des mains des catholiques à celles des protestants et Elisabeth Tudor devient reine. Toute l’Europe se dresse contre elle. La jeune souveraine, habile et déterminée, crée les premiers services secrets du pays, afin d’être avertie à temps des complots qui se trament contre sa vie, des projets de rébellion et des plans d’invasion. A Paris, Marie, reine d’Ecosse, proclamée souveraine légitime de l’Angleterre, attend son heure. Jeune femme séduisante et obstinée appartenant à une famille française d’une ambition sans scrupules, elle réunit autour d’elle de nombreux partisans qui intriguent pour se débarrasser d’Elisabeth. Ned Willard n’a qu’un désir : épouser Margery Fitzgerald. Mais lorsque les amoureux se retrouvent de part et d’autre de la fracture religieuse qui divise l’Angleterre, Ned se place au service de la princesse Elisabeth. En ce demi-siècle tourmenté où l’extrémisme attise la violence d’Edimbourg à Genève en passant par Paris, l’amour entre Ned et Margery paraît condamné. Ned traque l’énigmatique et insaisissable Jean Langlais, espion français à la solde des catholiques, ignorant que sous ce faux nom se dissimule un ancien camarade de classe qui ne le connaît que trop bien. Elisabeth s’accroche désespérément à son trône et à ses principes, protégée par son petit cercle dévoué d’espions ingénieux et d’agents secrets courageux. Alors comme aujourd’hui, les religions rivales ne sont pas le coeur du conflit. La véritable bataille oppose les adeptes de la tolérance et du compromis aux tyrans décidés à imposer leurs idées à tous les autres – à n’importe quel prix. Ayant pour cadre une des périodes les plus mouvementées et les plus révolutionnaires de l’histoire, Une colonne de feu est l’un des ouvrages les plus captivants et les plus ambitieux que Follett ait écrits à ce jour. Il saura séduire les admirateurs de longue date de la série de Kingsbridge aussi bien que les nouveaux venus dans son univers.

Date de sortie : 14 septembre – Editeur : Robert Laffont – Prix du livre : 24,50€

55454

Le Monde est mon langage – Alain Mabanckou

9782757864135FS

Vous ne connaissez pas Alain Mabanckou ? Alors il est temps de réparer cette erreur ! Le Monde est mon langage propose une vision intéressante de la langue française à travers le monde. Incontournable !

RésuméCourts récits, interviews et rencontres : Alain Mabanckou donne un nouvel horizon à notre langue. De Pointe-Noire à Cuba, de Madagascar à Montréal, il interroge inconnus et célébrités sur leur rapport à la francophonie. Poète exilé, clochard céleste, écrivain de la brousse, tous ont ce point commun : ils trouvent dans le français un langage universel, la littérature. Alain Mabanckou est essayiste, poète et romancier. L’ensemble de son oeuvre a été couronné par l’Académie française (Grand Prix de littérature Henri-Gal 2012). En 2015, il a été professeur de création artistique au Collège de France. Il enseigne actuellement la littérature à l’université de Californie-Los Angeles (UCLA). Il est notamment l’auteur de Mémoires de porc-épic (prix Renaudot), Lumières de Pointe-Noire et Petit Piment. 

Date de sortie : 14 septembre – Editeur : Points – Prix du livre : 7,40€

sans-titre-12

Au Rayon BD :

La Grande Ourse – Elsa Bordier & Sanoe

9782302063921FS

Une nouvelle sortie Métamorphose, c’est toujours un plaisir ! Gage de qualité d’édition, de dessin et de scénario, vous pouvez y aller les yeux fermés ! Pour ma part, j’ai hâte de découvrir cette nouvelle addition à la collection !

RésuméLouise, une jeune femme d’une vingtaine d’années, peine à oublier ses proches disparus. Elle vit depuis en leur compagnie, au point même de se couper des vivants de peur de les perdre à leur tour… Sourire, profiter de la vie sont des choses qu’elle semble ne plus savoir faire. Soudain, l’étrange Phekda, l’une des étoiles de la Grande Ourse, fait irruption… et l’entraîne dans une immersion au plus profond d’elle même. Une immersion qui passe par une virée sur la plage de son enfance, par une nuit dans une petite maison biscornue, par une forêt labyrinthique qui oscille entre réel et fantastique jusqu’à la montée de cet incroyable escalier sorti des nuages… Mais où la mènera-t-elle ? Et quelles en seront les conséquences ?…

Date de sortie : 13 septembre – Editeur : Soleil – Prix du livre : 17,95€

55454

En scène tome 5 – Cuvie

9782368524824FS

C’est une petite série que j’aime beaucoup et qui est idéale pour tous les enfants désirant en savoir plus sur le monde de la danse. On y apprend beaucoup de chose, c’est très fouillé, et on se plait à espérer le meilleur pour l’héroïne, une jeune fille pas forcément super douée mais dotée d’une motivation et d’une passion hors norme. Si vous ne connaissez pas En scène, je vous recommande ce manga chaudement !

RésuméSuite à son entorse à la cheville, Kanade est au repos forcé. Sur les conseils de Lisa, elle en profite pour découvrir les origines de la danse classique à travers l’Histoire du ballet. Et bien sûr, elle assiste à la représentation de  » la Belle au bois dormant « , à laquelle participent Shoko et Emma. Lors de leur entrée en scène, les deux jeunes filles, sous pression, parviennent enfin à se rapprocher. De son côté, Shoko fait face à une terrible décision de la part de ses parents, décision qui risque de bouleverser son avenir…

Date de sortie : 14 septembre – Editeur : Kurokawa – Prix du livre : 7,65€

55454

Perfect World tome 5 -Rie Aruga

9782369742289FS

C’est une série comme on aimerait vraiment en voir plus souvent sur le marché français. Une histoire d’amour pas comme les autres où l’obstacle numéro 1 est le handicap. Un shôjo qui met en lumière les difficultés des personnes paraplégiques et fait réfléchir. A lire absolument si vous ne connaissez pas !

RésuméKawana est retournée à Matsumoto, renonçant autant à son amour qu’à sa carrière. Avec la distance qui la sépare désormais d’Ayukawa, leur rupture semble plus que jamais irrémédiable. Chacun, de son côté, commence alors une nouvelle vie. Mais le destin pourrait bien les amener à se croiser à nouveau…

Date de sortie : 14 septembre – Editeur : Akata – Prix du livre : 6,95€

sans-titre-12

Au rayon Jeunesse :

Trotro et Zaza

C’est le retour de Trotro et de sa petite soeur Zaza en librairie ! Avec des thématiques qui aideront les petits à devenir grands !

Date de sortie : 14 septembre – Editeur : Gallimard – Prix du livre : 5,50€

55454

Automne – David A. Carter

9782070666690FS

Célébrez l’Automne avec ce petit livre pop-up. C’est une série que j’apprécie beaucoup. Les livres sont petits donc faciles à manipuler pour les petits et le graphisme tout doux, tout mignon.

Date de sortie : 14 septembre – Editeur : Gallimard – Prix du livre : 14,90€

sans-titre-12

Au rayon Vie Pratique :

Dessiner des choses mignonnes – Angela Nguyen

9782212674514FS

Si vous êtes comme moi, que vous adorez les petits dessins mais que vous êtes une quiche en art créatif, alors ce livre est fait pour vous. Eyrolles vous propose un moyen facile et ludique pour décorer vos journaux, traveler’s, filofax, cahiers de cours ou tout papier qui vous tombe sous la main via ce petit livre. Vous n’aurez plus aucune excuse pour vous y mettre !

Date de sortie : 14 septembre – Editeur : Eyrolles – Prix du livre : 12,90€

55454

Publicités
Polar

Temps Glaciaires de Fred Vargas : Plongée passionnante au coeur de la Terreur !

sans-titre-12

51yIU3qxw6L._SX210_Amené à enquêter sur le suicide d’une vielle dame, le commissaire Adamsberg développe rapidement des doutes. Quel est ce symbole étrange retrouvé près de la victime ? Et que contenait la lettre envoyée une semaine plus tôt à un destinataire inconnu ? Quel rapport entre cette vieille affaire de double meurtre sur une petite île en Islande dix ans plus tôt et ce groupe de férus d’Histoire recréant les plus célèbres discours de Robespierre pendant la Terreur ? Lorsque les meurtres au symbole se multiplient, les interrogations d’Adamsberg augmentent. Dans quel complexe affaire s’est-il lancé ?sans-titre-12

Temps Glaciaires est mon tout premier Vargas. On m’avait bien vendue la plume de l’auteur et la sortie dans une jolie édition de noël de son dernier roman poche était l’occasion de me lancer.

Je m’y suis donc plongée pendant mes vacances et j’en ai beaucoup apprécié la lecture. Vargas offre une histoire très originale qui réunit deux univers tellement distincts que l’on aurait jamais cru les voir un jour réunis dans une même intrigue. Et le tout fonctionne vraiment très bien.

– Qu’est-ce qu’on va foutre en Islande ? Si tant est que ce pays existe ?
– Semer la graine de la Révolution ?
– C’est une idée, acquiesça Adamsberg. Emporte les écrits du siècle. Cela nous tiendra compagnie quand la brume nous aura emprisonnés sur l’îlot.
– Nous déclamerons.
– Pour l’Egalité, pour la Liberté. En crevant de froid.
– Exactement.

Je me suis prise de passion pour la partie sur Robespierre au point de vouloir en savoir plus sur ce fort personnage historique, tout ça grâce au talent de Fred Vargas pour nous emporter totalement dans son univers. C’est osé, bien imaginé et on dévore les pages les unes après les autres.

Autre point fort de ce roman : les personnages. Charismatiques, avec des personnalités fortes et variées, amenant des situations parfois rocambolesques. Ma préférence va à Danglard et ses connaissances incroyables sur tout et n’importe quoi, j’ai également beaucoup aimé Adamsberg, grande gueule, un peu bourrin, c’est une figure de force dans le roman et j’ai vraiment hâte de le retrouver dans les autres romans de l’auteur que je vais m’empresser de lire.

La mémoire du commandant Danglard, confirma Adamsberg, est un abîme surnaturel où mieux vaut ne pas mettre les pieds.

Ne cherchez pas plus longtemps et tentez Temps Glaciaires, un roman idéal pour s’évader !

sans-titre-12Grand Format : Flammarion – 19,90€ / Poche : J’ai lu – 8,20€sans-titre-12

Romance

Bridget Jones : Elle revient ! (dans un coffret collector méga beau)

sans-titre-12

9782290104699Enfin réunies dans un coffret collector, retrouvez les aventures délurées de l’héroïne culte de toute une génération ! « 58,5 kg (mais post-Noël), unités d’alcool : 14 (mais compte en fait pour deux à cause de soirée de nouvel an), cigarettes : 22, calories : 5 422 ». A presque trente ans, Bridget Jones consigne ses déboires amoureux dans son journal. Elle sort trop, fume trop, boit trop, compte les calories et fantasme sur son play-boy de patron. Sa hantise : finir vieille fille. Ses objectifs : perdre du poids et trouver son prince charmant. L’irrésistible confession de la célibataire la plus célèbre de la planète.

sans-titre-12

Quand j’ai vu ce coffret, mon sang n’a fait qu’un tour. Bridget, cela faisait un moment qu’elle m’appellait. Me poussant à venir découvrir son histoire et ses galères. Ni une ni deux, ce beau coffret collector sorti pour noël a été l’occasion pour moi de m’y mettre.

Je dois dire que j’avais bien aimé les films. J’en avais peu de souvenirs mais l’impression générale était restée bonne après toutes ces années. C’est donc avec un oeil frais que j’ai commencé le premier tome.

Femme. C’est pire que paysan – semis, arrosage, arrachage, récolte… On n’en finit jamais. Jambes à épiler, aisselles à raser, sourcils à épiler, pieds à poncer, peau à gommer et hydrater, points noirs à enlever, racines à décolorer, cils à teindre, ongles à limer, cellulite à masser, abdominaux à exercer. Un programme si rigoureusement exigeant qu’il suffit de se laisser aller quelques jours pour se retrouver en jachère.

Helen Fielding a un don pour donner l’impression à toutes ses lectrices de se reconnaître en Bridget. Elle n’est pas parfaite, enchaîne les galères mais s’accroche tant bien que mal. On aime cette fille un peu folle, un peu désespérée aussi mais terriblement attachante.

Bien que paru dans les années 90, Bridget Jones est un indémodable. Ce premier tome traverse le temps sans encombres. Il faut dire que, hormis le contexte, tout est encore très actuel dans ce roman. Les femmes et leurs galères n’ont pas changées en presque 20 ans.

J’ai adoré, pendant ma lecture, trouver également ce petit côté rétro, cette nostalgie des années 90. Un petit plus qui s’ajoute, au fil du temps, à la qualité de ce titre que l’on dévore plus qu’on ne le lit.

tumblr_mnun0snmoj1qzdfclo1_500

Malgré tout, si j’ai adoré le premier tome, je dois l’avouer, ce second tome m’a moins emballée. Manque d’originalité, longueurs, la recette n’est pas aussi réussie que la première et sent clairement le réchauffé. Mais j’ai toutefois adorer toute l’intrigue autour de l’ennemie de Bridget. Un peu de crépage de chignon, c’est tout ce que j’aime et ça fait toujours du bien. Il est dommage que cet élément n’ai pas été repris dans le film, il en aurait été clairement meilleur.

Au final, je me demande pourquoi je n’ai pas lu Bridget Jones plus tôt. Cette histoire est un classique de la littérature anglaise à avoir absolument dans sa bibliothèque (et pourquoi pas, à côté d’Orgueil et Préjugés pour un joli clin d’oeil !).

– (…) Au fait, comment vont les amours?
Oh mon Dieu. Pourquoi les gens mariés ne comprennent-ils pas qu’on ne pose plus ce genre de questions? Est-ce qu’on leur saute sur le poil en rugissant: « Comment va votre mariage? Vous faites encore l’amour? »

Merci à J’ai Lu d’avoir sorti un aussi beau coffret, beau cadeau pour soi-même ou pour autrui, que ce soit noël ou pas. Simple et parfaite, sans aucun doute la plus jolie édition de la série jusqu’à présent. Et pour les plus curieuses, le début du troisième tome est offert à la fin du tome 2. De quoi avoir un petit aperçu de la Bridget actuelle.

J’attends maintenant la sortie poche du troisième pour voir ce qu’il donne. Je reste sceptique quand à cette suite, pour en avoir lu l’extrait présent dans ce coffret et pour avoir également lu les commentaires des lecteurs. Moi qui aime Mark Darcy, je pars déçue d’avance mais qui sait, peut-être la surprise sera-t-elle bonne. 🙂

sans-titre-12

9782290104699 9782290077252FS 61SO0bXFZUL 51k7MKRZUfL

sans-titre-12

Grand Format : Albin Michel – Plus édité / Poche : J’ai Lu – 6,90€

sans-titre-12

sans-titre-12

Biographie·Histoire

A la recherche de la vérité : Marilyn le Dernier Secret

55454

9782290026991FSTitre : Marilyn, Le Dernier Secret
Auteur : William Reymond
Publié en: 2012 (France)
Genre : Document, enquête
Editeur : J’ai lu (France)
Nombre de pages : 640
Prix : 8,00€€

Du même auteur : Toxic, Coca-cola l’enquête interdite, JFK : autopsie d’un crime d’état, JFK le dernier témoin,…

Découvrez-le !

(6) énorme coup de coeur (yo)Depuis 1962, le mystère entourant la mort de Marilyn Monroe ne cesse de fasciner. Présenté officiellement comme un suicide, son décès suscite aujourd’hui encore d’innombrables interrogations. Marilyn était-elle la maîtresse des frères Kennedy ? Ont-ils eu leur part de responsabilité dans sa disparition? Quels rôles ont joué la Mafia, la CIA et Hoover, le patron du FBI ? Et si les résultats de l’autopsie de la comédienne avaient été manipulés pour étouffer la vérité ? A l’aide de documents rares et de témoignages inédits, cette enquête répond de manière définitive à l’ensemble des questions posées par l’énigme Monroe.

55454C’est l’histoire d’un livre qui remettra en doute tout ce que vous avez toujours cru savoir sur la plus grande icône du cinéma de tous les temps : Marilyn Monroe.

Découvert lors d’une de mes sorties à la fnac (oui, les libraires aussi peuvent acheter des livres à la fnac comme quoi), Marilyn Le dernier secret est un livre qui m’a fasciné avant même d’ouvrir la première page. Intriguée par l’actrice depuis quelques temps, j’ai tendance à acheter beaucoup de livres qui lui sont consacrés. Des livres qui, après avoir lu celui-ci auront une toute autre signification pour moi.

Vous pensiez savoir comment Marilyn était morte ? Persuadés que, soit elle s’était suicidée, soit elle avait été tuée par les frères Kennedy ? Eh bien vous allez être surpris en lisant le livre de William Reymond. Comme son nom ne l’indique pas, ce journaliste d’investigation français s’est penché sur le cas Marilyn totalement par hasard. Loin d’être un fan de l’actrice, il ne la, à vrai dire, jamais aimée. Mais quand, suite à la promotion de l’un de ses livres, on lui a sorti « Et pourquoi pas Marilyn Monroe ? », l’idée lui est venue. En effet, pourquoi pas ?

C’est en reprenant tout depuis le début et en descendant, les unes à la suite des autres, les nombreuses théories et autres « vérités » sur la mort de l’actrice que William Reymond à mené son enquête.

L’auteur a ainsi découvert des pistes que personne n’avaient empruntées. Pas forcément inconnues pour certaines mais ignorées bien souvent par des gens persuadés des nombreuses révélations de pseudos proches de la star ou d’enquêteurs de sources sûres comme le mythomane et dérangé, Robert Slatzer, qui pendant toute sa vie, s’est décrit comme l’un des plus proches amis de Marilyn (mais aussi, comme son mari!) alors qu’il n’était qu’un fan parmi tant d’autres.

Parmi les nombreuses découvertes de William Reymond, la plus spectaculaire, hors les véritables conditions de la mort de Marilyn, est sans aucun doute la découverte de la bobine 17 et des prises cachées par la FOX du dernier film de Marilyn : « Something Got to Give ». On y voit, comme beaucoup le décrivent, la meilleure prestation d’une actrice heureuse, bien dans sa peau aux nombreux projets qui se voit même presque guérie de ses problèmes d’addictions. Tout le contraire de ce que l’on pensait jusqu’à maintenant et ce, à cause du studio qui avait décidé pour pouvoir virer Marilyn et obtenir dédommagements, de détruire la réputation de la jeune femme.

Il faut se rendre à l’évidence, des nombreux livres parus sur la mort de l’actrice, Le Dernier Secret est bien la source la plus fiable concernant les derniers jours de la jeune femme. Les sources citées par William Reymond et les archives jointes à son ouvrage ne laissent planer aucun doute sur la véracité des faits. Plus encore, l’auteur ne cherche pas à défendre une théorie mais tente, au mieux de trouver la vérité. Ainsi, l’on peut lire ses doutes mais aussi ses certitudes au fur et à mesure de son enquête. Aucune zone d’ombre, aucun point avancé sans donner des preuves tangibles, rien sur quoi laisser planer le doute sur sa bonne foi.

Passionnant, l’ouvrage permet de mieux se rendre compte des enjeux cinématographiques de l’époque mais aussi de la façon de fonctionner des studios aux mœurs plus que discutables. Ce n’est pas seulement les vraies circonstances de la mort de Marilyn que l’on découvre mais également les façons de fonctionner d’une Amérique sûre d’elle dans les années 50-60. Je ne saurais que trop conseiller la lecture de ce livre, que l’on soit fan de Marilyn ou non. Un ouvrage indispensable qui m’a donné envie de lire les autres enquêtes de William Reymond.

55454Quelques citations :

Marilyn avait 36 ans. Et Pat Newcomb venait de réaliser que l’essentiel résidait dans ce qui manquait. Parce qu’une absence en dit souvent bien plus que n’importe quel discours.

Sans-titre-8

«J’ai mis du temps puisque, dit-il, il me fallait mettre en place une méthodologie sans faille. J’ai choisi de m’y prendre comme si elle était décédée hier. Je voulais dépolluer tout ça et trouver à travers différentes choses des éléments nouveaux. Depuis longtemps, je me penchais sur les années américaines 1950-1960. C’était l’âge d’or des USA avec sa mafia, le FBI, les Kennedy, Hollywood. J’ai commencé à chercher plus sur cette époque. Au bout d’un certain temps, le contexte s’est dessiné de lui-même.».

55454

Biographie

Un destin hors du commun : Sissi Impératrice d’Autriche

55454

9782290342091FSTitre : Sissi Les forces du Destin 
Auteur : Hortense Dufour
Publié en: 2003 (France)
Genre : Histoire, Biographie
Editeur : J’ai lu 
Nombre de pages : 861
Prix : ….€

Du même auteur : La comtesse de Ségur née Rostopchine, Marie-Antoinette : la mal aimée, Marie Stuart : En ma fin est mon commencement,…

Découvrez-le !

(5) Ultra génial (yo)«C’était bien un mariage d’amour qui s’annonçait. François-Joseph dictait, avec une chaleur inconnue, ses courriers. Il écrivit au tsar, « son cher et précieux ami », son bonheur sentimental. La déception de Nicolas Ier serait grande quand François-Joseph l’écarterait de son alliance. La guerre rebondirait, meurtrière. Une enfant vêtue de rose avait suspendu un bref moment les fureurs des hommes.» Impératrice d’Autriche à seize ans pour avoir inspiré, d’un coup de foudre, un amour indéfectible à l’empereur François-Joseph à qui l’on destinait sa soeur Hélène, la belle Sissi a longtemps erré dans les corridors de l’Histoire, attendant de rencontrer une biographe à la mesure de sa personnalité. C’est chose faite avec Hortense Dufour, qui nous présente ici un portrait très vivant de l’impératrice controversée, celle qui mourut d’un coup de poignard donné par un anarchiste italien. Avec cet ouvrage qui lui restitue sa dimension d’Hamlet au féminin, la figure de Sissi échappe enfin aux regards mièvres pour apparaître dans toute sa complexité : une femme dotée d’un destin plus grand qu’elle…

55454Lorsqu’on évoque le nom d’Elisabeth, Impératrice d’Autriche nous vient tout de suite en tête le visage de la jeune Romy Schneider, sa célèbre interprète dans les films Sissi. Décors somptueux, histoire rose bonbon, jeune fille candide, le cliché de la parfaite petite princesse. On se rend vite compte, en lisant l’oeuvre d’Hortense Dufour, que la véritable histoire de cette femme hors du commun est loin d’être aussi idéale que dans ses adaptations cinématographiques.

Avec cette biographie, ce qui saute immédiatement aux yeux, c’est son volume. Pendant plus de 860 pages, le lecteur découvrira une jeune femme fragile, n’aimant ni Schönbrunn, ni l’Archiduchesse, fuyant son époux, traumatisée par sa nuit de noce. La vie de la vraie Sissi est bien loin d’être rose. Deuils, folie, maladies, séparations rythment une existence menacée continuellement par la mort. Elisabeth est suicidaire, dépressive, fuyant la vie, tentée par la mort et ses mystères, son calme, sa volupté. On la découvre anorexique, obsédée par son apparence et les années qui s’écoulent, s’infligeant alors des épreuves insupportables, ne mangeant quasiment pas.

Il y a bien quelques jours heureux dans la vie d’Erzsébet, mais ceux-ci sont noyés dans les tragédies successives. Séparée de ses enfants, portant continuellement le deuil de l’adorable Sophie partie trop tôt, vouant un culte à sa petite dernière, elle fuit Rodolphe qui l’a ressemble et devient froide envers ses filles qui préfèrent leur père. Le seul amour d’Elisabeth, c’est ce cheval qui lui procure son sentiment de liberté, ces voyages qui la font bouger sans cesse, l’empêchant de déprimer dans cette Vienne qu’elle exècre où vit ce mari qu’elle délaisse et cette cour qui l’effraie.

On se sent proche de cette impératrice durant toute la lecture. Hortense Dufour développe pleinement le quotidien de la jeune femme. Un peu trop peut-être ? Sissi les Forces du Destin est une incroyable lecture dont on ne voit pas la fin. Un bon quart aurait pu être retiré de ce livre possédant des longueurs inutiles et des développements dispensables.

Il n’en reste pas moins que l’on s’enivre de cette lecture passionnante, qui offre une vision juste de l’impératrice d’Autriche. On en vient alors à se demander comment, avec une vie si remplie, si théâtrale, quasi-magistrale, une série de films si pauvres ont pu voir le jour.

Avec cette biographie, on vit le récit, devenant un témoin de cette partie de l’Histoire, découvrant aussi les prémices de la Première Guerre Mondiale dont le contexte tendu est brillamment mis en scène. Car, plus que la vie de Sissi, on découvre la grande victime de cette épouse imparfaite, trop jeune, trop effrayée : son mari. François-Joseph se dévoile également tout au long du récit, tombant sous le charme de cette sirène injuste, subissant ses caprices, ses peurs, ses coups de folie, devant gérer seul les grands dilemmes politiques. Il survivra à la beauté d’Ischl qu’il chérit tant malgré le mur invisible les séparant. Un coup dur pour ce grand solitaire vieillit par l’inquiétude et la tragédie.

Parce qu’Elisabeth d’Autriche mérite d’être mieux connue, parce que l’image popularisée par son interprète Romy Schneider est fausse et scandaleuseLes Forces du Destin est une lecture indispensable à tous les admirateurs de cette grande dame. Un passage obligé pour comprendre qui était vraiment Sissi, Impératrice d’Autriche.

55454Quelques citations :

« La foule, le vide sous la loge, le vertige, les regards… Franzi, si à l’aise, si heureux ! S’aperçoit-il de son angoisse ? Que faire ? La fuite ? Devant elle, l’ondoyant mouvement de la foule, à ses côtés, l’empereur, le roi, la reine Marie. A l’arrière, sa famille, tout autour, des gardes en figurants d’opéra. Existe-t-il une drogue opiacée qui calmerait cet effarant cataclysme intérieur ? Ses pieds serrés dans du satin lui font mal. Elle avait eu un mouvement de recul, jeune pouliche devant un précipice, quand il avait fallu entrer dans la loge au rythme de l’hymne national. Les Munichois s’étaient aperçus, émus, de son trouble. Un encens chaleureux l’encourageait. Des murmures d’admiration s’élevaient jusqu’à la loge.  » Une telle beauté… On nous avait caché cette grâce exquise… Digne d’un empereur… » Vienne n’aura aucune pitié de ses malaises, objets d’une noire délectation. » – p108

Sans-titre-8

« « Le malheur », répétait, amère, l’archiduchesse. Elle aimait à sa manière ses petites-filles, surtout l’aînée. Elle écrivit que si on avait laissé l’enfant à Vienne cette maladie si grave ne serait pas arrivée. Tout était de la faute de Sissi. Elle éclatait de colère impuissante dans ces corridors glacés, du côté de la chambre des enfants. La chambre vide… Elle avait peur et, pour la première fois de sa vie, ses mains tremblaient quand arriva la dépêche fatale. Elle était datée du 29 mai 1857. Pendant onze heures d’affilée, Sissi avait tenu la petite serrée contre elle. Elle avait expiré, dans les bras de sa mère, après une ultime convulsion, à neuf heures et demie du soir. Texte du télégramme de François-Joseph à sa mère : « Notre petite est un ange du ciel. Nous sommes anéantis. » » – p274

55454