Sunshine tome 1 : Potentiel gâché pour titre plat

55454

81TNFG5iQ2LTitre : Sunshine tome 1 (The Haunting of Sunshine Girl)
Auteur : Paige McKenzie & Alyssa B. Sheinmel
Publié en: 2016 (France) /2015 (USA)
Genre : YA, Fantastique, Horreur….
Editeur : Blackmoon (France) / Weinstein Books (USA)
Nombre de pages : 304
Prix : 15€ (Acheter)

Du même auteur :

(1) On me prendrais pas un peu pour une conne (yo)Peu après son seizième anniversaire, Sunshine déménage avec sa mère à Ridgemont, dans l’Etat de Washington. Pour elle, rien n’est plus effrayant que cette ville, pleine de brouillard sous un ciel gris, même en été. Rien, sauf peut-être leur nouvelle maison. Il y fait toujours froid, et il s’y passe des choses franchement bizarres. Sunshine ne croyait pas aux fantômes. Jusqu’à maintenant.

55454

de quoi ça parle

S’il y a bien un truc que j’adore, ce sont les histoires d’horreur. Livres, films, peu importe le support, je suis une grande consommatrice. Alors quand j’ai entendu que Blackmoon allait nous proposer un livre ayant pour thème une maison hantée, j’étais toute contente.

Mais j’ai très vite déchanté. Sunshine, c’est l’histoire d’une ado tout ce qu’il y a de plus normal (en apparence) et de sa mère adoptive. Les deux déménagent dans une petite ville où, Sunshine le sent, l’atmosphère est lourde et pesante. Il faut dire que la maison choisie par sa mère n’a rien de chaleureux. Sombre, humide, des choses étranges s’y déroulent. Lorsque notre héroïne tente de faire reconnaître le caractère fantomatique de la chose à sa mère, celle-ci la prend pour une fille en pleine phase de rébellion. Même sa meilleure amie qui n’a qu’un seul sujet de discussion (les mecs, très surprenant), la lâche et la prend pour une folle. Heureusement pour Sunshine, un mec plutôt mignon, solitaire et “différent” la croit et décide de l’aider.

en clair ça donne quoi

Vous avez là, le pitch de Sunshine. Pas bien brillant. Pourtant, tout aurait pû être différent. L’histoire imaginée par les auteures n’est, en soit, pas mauvaise (c’est, à la base, une webserie dispo sur Youtube ici. Faites vous plaisir, moi j’ai lâché l’affaire au bout de 3min). Le potentiel est là. Il est seulement gâché par l’héroïne sans personnalité qui ne cesse de casser l’ambiance par des remarques hors contexte. Quoi de plus agaçant lors d’une scène pleine de tension, qu’une nana qui ne pense qu’au fait que le garçon mignon à côté d’elle, en danger, est trop près d’elle ce qui la fait se sentir mal ? Passons aussi sur le manque d’originalité et la prévisibilité des évènements.

tu le recommandes

J’ai peiné à finir Sunshine. J’ai même pensé à lâcher l’affaire. Mais j’ai tenu bon, pleine d’espoir. Malheureusement pour moi, le miracle n’a pas eu lieu. Sunshine aurait pu être bien meilleur. Si vous cherchez un roman horrifique qui vaut vraiment la peine, tentez plutôt Fille des cauchemars chez le même éditeur. Vous ne serez pas déçus.

55454

Quelques citations :

Si seulement je pouvais découvrir qui est dans cette maison, avec nous. Si je connaissais le nom de la petite fille, je pourrais y voir plus clair et m’orienter. Si je savais seulement qui elle supplie, je comprendrais peut-être la menace qui plane au-dessus de nos têtes.

Sans-titre-8

Notre maison est située dans une impasse qui se termine sur un champ noyé dans le brouillard. Notre jardin est entouré d’une horrible clôture rouillée. Les maisons du quartier sont deux fois plus petites que leurs jardins, perdues au milieu, comme si les gens ne voulaient rien voir ni rien entendre de leurs voisins. Aucun enfant dehors, aucun papa en train préparer un barbecue. L’immensité des sapins empêche la lumière de les traverser et la rue est jonchée d’aiguilles.

Je suis sûre que le reste de Ridgemont est sordide. Flippant. Qu’est-ce qu’il peut y avoir de plus flippant qu’une ville au pied de la montagne sous un ciel gris, même en pleine été? J’ai l’air d’abuser du mot flippant, mais ce n’est pas faute de dico sur mon portable: C’est parce qu’il n’y a pas de mot mieux adapté.

Sans-titre-8

Quand on se bat pour la vie, on puise des ressources insoupçonnées, on est capable de soulever des montagnes.

55454

autres-tomes

81TNFG5iQ2L 25898175

Sans-titre-8

55454

Blacklistée : A bas le harcèlement !

ob_a595e1_11954829-932360916830996-2145276645383

Titre : Blacklistée (Life Unaware) Auteur : Cole Gibsen Publié en: 2015 (France) /2015 (USA) Genre : Young Adult, Contemporain Editeur : Hugo Romance (New Way) (France) / Entangled Teen (USA) Nombre de pages : 327 Prix : 17€ (Acheter) Du … Lire la suite

Animale tome 2 : La Prophétie de la Reine des Neiges

55454

91qXec3gUULTitre : Animale tome 2 : La Prophétie de la Reine des Neiges
Auteur : Victor Dixen
Publié en: 2015 (France)
Genre : Young Adult, Fantastique
Editeur : Gallimard Jeunesse (France)
Nombre de pages : 448
Prix : 18.50€ (Acheter)

Du même auteur : Le Cas Jack Spark, Phobos, Animale,….

(4) Super (yo)Et si le plus merveilleux des contes cachait le plus sombre des complots ?
1833, sur une île perdue du Danemark. Elle s’appelle Blonde, il se nomme Gaspard. Elle est animale, il est fou d’elle. Le destin s’apprête à les arracher l’un à l’autre : ils sont les victimes d’une prophétie qui bouleversera le monde à jamais. Blonde parviendra-t-elle à déjouer les plans de l’énigmatique Reine des neiges, avec pour seul allié un jeune écrivain nommé Andersen ?

Une héroïne prête à tout pour retrouver celui qu’elle aime, un ennemi insaisissable, une quête éperdue. Dans la suite captivante des aventures de Blonde, Victor Dixen compose une fresque éclatante qui mêle l’Histoire aux légendes du Nord.

55454

de quoi ça parle

Si vous me lisez depuis un moment, vous connaissez mon amour pour Animale de Victor Dixen. Ce magnifique roman à la plume enchanteresse, m’avait envoûté dès les premières pages. Lorsque j’ai appris qu’une suite verrait le jour j’ai sauté de joie ! Même si j’avais trouvé la fin du premier parfaite et suffisante à elle-même, l’idée de retrouver Blonde me réchauffait le cœur.

C’est donc avec beaucoup d’attente et de joie que j’ai débuté La Prophétie de la Reine des Neiges.

Comme à son habitude, Victor Dixen nous ravit de sa belle écriture. On le sent, l’auteur à pris beaucoup de soin à son intrigue comme toujours. Contrairement au premier tome, c’est de manière indirecte que l’on découvre la suite des aventures de Blonde. On le sent, la jeune femme est dans un sacré pétrin et c’est un personnage qui ne nous est pas inconnu auquel elle demande de l’aide : un certain Hans Christian Andersen. Auteur en mal d’inspiration, sur le point de mettre un terme définitif à une carrière mort-née, Andersen reçoit une lettre, ou plutôt un livre, d’une jeune femme rencontrée plusieurs mois plus tôt et dont le souvenir est encore frais dans sa mémoire.

en clair ça donne quoi

Un choix de narration plutôt intéressant mais qui n’a, toutefois, pas réussi à me convaincre. J’ai regretté, à plusieurs moments, de ne pas avoir le point de vue et les pensées en direct de Blonde ou de Gaspard. Les réactions spontanées des personnages (hormis celles d’Andersen) sont atténuées, parfois même totalement absentes. Une frustration couplée à un blocage sur l’utilisation de la Reine des Neiges dans un autre roman YA. Car ce n’est pas la première fois qu’un auteur francophone décide d’utiliser ce conte nordique. Avant Victor Dixen, c’est Cindy Van Wilder qui s’y est essayé. Ajoutez à cela un trop plein du Reine des Neiges de Disney (les joies du libraire jeunesse!) et je pense avoir une explication d’où vient ce blocage.

Néanmoins, je le reconnais, à la lecture d’Animale 2, le choix de ce conte se justifie parfaitement, on découvre le vrai visage de ce personnage totalement transformé par Disney. Envoûtant, surprenant, on retrouve l’ambiance découverte dans le premier tome mais avec un côté bien plus sombre encore. Un complot se trame et Blonde s’y retrouve embarquée malgré elle. Encore une fois, l’auteur nous offre une histoire pleine de magie, de mystère et de sentiments. On ne peut s’empêcher d’avoir peur pour Blonde, pour Gaspard, pour Andersen. D’espérer que ces personnages que l’on a appris à aimer, avec qui l’on a vécu des histoires incroyables, trouve une conclusion à la hauteur de nos espérances.

tu le recommandes

Malheureusement, malgré la perfection de ce roman, la fin touchante et le talent de conteur de Victor Dixen, je n’ai pas réussi à rentrer dedans complètement. Ma préférence reste sur le premier tome, sans aucun doute le meilleur des deux. Je vous invite tout de même chaudement à découvrir cette suite qui ne cessera de vous surprendre jusqu’à la toute dernière page !

55454

Quelques citations :

Il en sortit une liasse de feuilles – non pas dix, non pas vingt, mais au moins une cinquantaine. Cinquante feuilles couvertes d’une écriture fine, qui semblait couler comme l’eau d’un fleuve, onduler comme les vagues d’un océan. Le jeune homme sentit la tête lui tourner, à voir toutes ces lettres, toutes ces lignes, tout ce plein, lui qui depuis des mois luttait contre l’angoisse de la page blanche. Au bout de quelques instants de vertige, le flou laissa la place au net, les mots prirent un sens.

Tout ce que vous pensez savoir de moi est faux.

C’était la première phrase. Une phrase qui sonnait comme une menace, comme une promesse. Une phrase qui réveilla le coeur de Hans au creux de sa poitrine glacée, qui enflamma ses souvenirs au fond de son cerveau.

Sans-titre-8

Deux  choses frappèrent simultanément mon esprit affolé : d’une part, la voix ne s’était pas exprimée en danois, mais en français ; d’autre part, elle avait prononcé un nom que j’avais déjà entendu, un nom qui était inextricablement lié à mon passé. Un éclair déchira le ciel, illuminant le visage de la créature. Je ne pus retenir un cri de terreur. Le front, les tempes, les joues dévorés par une barbe drue : la face était entièrement couverte de poils roux. Seule ressortait dans ce masque rouge une rangée de dents jaunes et pointues, qui s’avançait comme la mandibule d »un gorille monstrueux, et des yeux brillants, humides, vides. Un fracas métallique retentit, m’arrachant à cette terrible contemplation. La chaîne reliée à la taille de la créature s’était tendue à bloc, l’empêchant d’avancer davantage. Entre les hallebardes de pluie, je vis qu’elle était attachée non pas à un, mais à trois troncs de bouleaux.

Sans-titre-8

Il retourna l’enveloppe pour tenter d’y déceler une adresse, un nom de ville, un indice pour contacter l’expéditrice. Il ne trouva rien de tout cela. Je n’attends pas de réponse à cette lettre, avait écrit Blonde dès les premières lignes. Elle n’avait laissé aucune piste derrière elle.

55454

autres-tomes

couvANIMALE.indd 91qXec3gUUL

55454

In the End : Prison Break au pays des zombies…

55454

91tIH4XKeKLTitre : In the End
Auteur : Demitria Lunetta 
Publié en: 2015 (France) /2014 (USA)
Genre : Dystopie, Young Adult
Editeur : Lumen (France) / HarperTeen (USA)
Nombre de pages : 405
Prix : 15€ (Acheter)

Du même auteur : In the After

(4) Super (yo)Voilà trois mois qu’Amy a fui New Hope pour échapper au diabolique docteur Reynolds. Grâce à l’équipement de Gardienne que lui a fourni Kay et à l’émetteur sonique qui éloigne les créatures, elle survit tant bien que mal dans les étendues désertiques du Texas. Jusqu’au jour où une voix lui parvient à travers l’oreillette qui la relie encore à ses anciens camarades : Baby, restée à New Hope, est en danger. Amy n’a pas le choix. Si elle veut sauver sa sœur d’adoption, il va lui falloir se rendre à Fort Black, là où d’autres survivants se sont rassemblés et vivent selon la loi du plus fort. Dans cette véritable jungle, la jeune fille va tout faire pour retrouver Ken, le frère de Kay, seul capable de l’aider à secourir Baby. Assistée de Jacks, le neveu du dirigeant de Fort Black, la jeune fille finit par en apprendre un peu plus sur l’invasion des Floraes… Une vérité qui s’avère plus cauchemardesque encore qu’elle ne le croyait !

55454

de quoi ça parle

J’avais été sceptique lors de ma lecture du premier tome, ayant du mal à accrocher à Amy et trouvant l’histoire, fort peu originale. Ce second et dernier tome change-t-il la donne ? Amy s’est enfuie de New Hope mais n’a pas eu d’autre choix que de laisser Baby derrière elle. Un choix qu’elle va profondément regretter quand, quelques temps après son évasion, elle apprend que le secret de sa sœur a été découvert et que Baby est désormais le sujet d’étude de son ennemi…

en clair ça donne quoi

Je dois l’avouer, j’ai trouvé cette suite bien meilleure. L’auteure ose un scénario bien plus sombre, plus dangereux, où l’héroïne est en danger permanent. Avec un côté Prison Break très agréable, ce tome change totalement l’atmosphère de la série.

Amy est dans la mouise. Pour sauver Baby, la jeune femme est prête à tout. Même à entrer dans une prison remplie de criminels où la femme n’est qu’un objet pour pouvoir trouver la seule personne capable de la faire entre dans New Hope. Mais la jeune femme est loin de s’attendre à ce qu’elle va découvrir. L’ambiance propre et futuriste de son ancienne colonie est bien loin…

C’est un vrai roman de SF que j’ai eu l’impression de lire et non pas un roman de YA. Demitria Lunetta ose se mettre en danger en proposant un tome oppressant, dur, et bien loin de ce que l’on a l’habitude de lire dans le genre. Un très bon point qui relève le niveau de la série et qui la conclut sur une très bonne note.

tu le recommandes

Je vous recommande chaudement la lecture d’In the End qui ne pourra que plaire grâce à cette originalité qui manquait cruellement au premier tome. Bluffant !

55454

Quelques citations :

C’est vrai que tu as un réel talent pour te fourrer dans les ennuis, cela dit.
– Et m’en sortir, protesté-je.
– Surtout les provoquer.

55454

autres-tomes

81PdJqM7FmL 91tIH4XKeKL

55454

Witch Born : There and back again…

55454

witch-born-amber-argyle-livre-sortie-lumen-editionTitre : Witch Born
Auteur : Amber Argyle
Publié en: 2015 (France) /2012 (USA)
Genre : Fantasy, Young Adult, magie,…
Editeur : Lumen (France) / Starling Publishing (USA)
Nombre de pages : 330
Prix : 16.02€ (Acheter)

Du même auteur : Witch Song,…

(4) Super (yo)Brusenna devrait être fêtée en vainqueur. Elle a battu la Sorcière Noire, et sauvé de la mort les sorcières de Haven emprisonnées par l’ennemi. Au bout d’un voyage éprouvant, elle a trouvé sa place dans le monde… et le cœur d’un homme, enfin. Mais, touchée par le Créateur, elle est en train de changer. Les autres sorcières la craignent, peu d’entre elles la comprennent. Ses plus proches, eux-mêmes, lui cachent quelque chose. Pire encore, la malédiction des sorcières pèse toujours sur Tarten, et de lourds nuages s’amassent à l’horizon. Brusenna l’ignore encore, mais elle va se retrouver poussée au-delà de ses limites, mise au défi de contrôler des pouvoirs qui augmentent de jour en jour. Tout s’emballe quand un groupe d’intrus tente de la kidnapper : pas de doute, il y a un traître parmi ceux qui l’entourent ! La jeune fille sera-t-elle contrainte à l’ultime sacrifice ? Reprenez la route aux côtés de Brusenna – contrainte de se débattre dans un dédale d’intrigues et de mystères –, afin de tisser avec elle le plus grand sortilège de tous !

55454

de quoi ça parle

Senna le sait, la malédiction infligée à la Tartennie doit être annulée. La terre a été transformé et l’ordre des choses à été bousculé. Pour cela, la jeune sorcière va devoir convaincre les Maîtresses de l’écouter. Mais le Refuge n’est plus sûr. Un traître se cache parmi les arbres. Qui est-il ? Et que veut-il ?

en clair ça donne quoi

C’est donc avec ce second tome que s’achèvent les aventures de Senna. Si j’avais eu beaucoup de mal sur le premier tome, agacée par une héroïne cruche, naïve et faible, je dois le reconnaître : ce second volume est largement meilleur. L’auteur corrige nombre des défauts présent dans le premier opus mais en oublie tout de même d’autre. Comme la longueur de certaines descriptions ou le changement un peu trop brutal entre deux séquences.

Néanmoins, ce qui me réjouit le plus ici, c’est l’évolution significative de Senna. La jeune femme, toujours faible, se mésestime toujours pendant une bonne moitié du tome. Mais au fur et à mesure des événements, on note un changement profond dans ce personnage, plus complexe que l’on aurait pu le croire. Jusqu’à nous offrir une héroïne flamboyante, forte, que l’on admire même.

tu le recommandes

J’ai aimé ce tome. Cette série n’a peut-être rien de bien transcendant, elle fait néanmoins passer un excellent moment. L’histoire se révèle passionnante malgré ses quelques défauts. Quant à sa conclusion, elle se révèle parfaite en tout point. Je suis curieuse de voir ce que le tome 3, en fait un préquel, nous réserve !

55454

Quelques citations :

Senna comprit alors que leur périple commençait enfin. Elle allait pouvoir réfléchir en détail à la marche à suivre. En compagnie de Reden, lui aussi penché sur la carte, elle étudia la Tartennie. Pour la deuxième fois, elle traversait la mer de Darkwell pour aller à la rencontre d’Espen.

 

55454

autres-tomes

51lw35eJoGL witch-born-amber-argyle-livre-sortie-lumen-edition 15829923

55454